Croquet aux Jeux olympiques

Croquet aux Jeux olympiques
Description de l'image Croquet pictogram.svg. Description de l'image Olympic rings.svg.

Généralités
1re apparition Paris, 1900 (Jeux d'été)
Organisateur(s) Comité international olympique
Éditions 1
Épreuves 3 (mixtes)
Joueurs en action.

Le croquet a fait une unique apparition aux Jeux olympiques, en 1900 à Paris. Une variante de ce sport a été présentée lors des Jeux olympiques de 1904, à Saint-Louis : le roque. Le croquet est le premier sport où les femmes ont concouru aux Jeux olympiques.

HistoriqueModifier

1900 : une unique apparitionModifier

 
Épreuve de croquet des Jeux de 1900.

OrganisationModifier

En 1900, les Jeux olympiques sont organisés sous le nom de « Concours internationaux d'exercices physiques et de sports », dans le cadre de l'exposition universelle de 1900, à Paris. L'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA) est chargée de l'organisation des « Jeux athlétiques »[1]. Le , la commission chargée de l'organisation de ces Jeux athlétiques désigne quinze activités qu'elle souhaite voir pratiquer au concours et y inclut le croquet[2]. L'inscription y est payante : 3 francs pour l'épreuve de simple, 5 francs par équipe pour le championnat par équipe, 1 franc pour l'épreuve à handicap[3].

Les épreuves de croquet se tiennent sur plusieurs week-ends, entre le 24 juin et le 15 août, au Bois de Boulogne. Elle n'attirent que peu de monde : une seule entrée payante est recensée : celle d'un Anglais qui a fait le voyage depuis Nice[3].

ConcurrentsModifier

La répartition des épreuves sur plusieurs week-ends dissuade provinciaux et étrangers de participer au concours[3]. Marcel Haëntjens participe lui également aux compétitions de sports équestres[4].

Les épreuves sont mixtes et le croquet est chronologiquement la première discipline de ces Jeux olympiques et donc la première discipline de l'histoire des Jeux olympiques modernes auxquelles des femmes participent, les épreuves des Jeux de 1896 ayant été intégralement masculines[5],[6]. Un total de dix compétiteurs, dont trois femmes, sont recensés[7]. Les Françaises Jeanne Filleul-Brohy, Marie Ohier et Mme Desprès sont ainsi les trois premières participantes de l'histoire des Jeux[5],[8].

ÉpreuvesModifier

1904 : le roque aux Jeux olympiquesModifier

 
Épreuve de roque des Jeux de 1904.

PerspectivesModifier

PalmarèsModifier

Année Ville Épreuve   Médaille d'or   Médaille d'argent   Médaille de bronze
1900 Paris Simple, une balle   Gaston Aumoitte   Georges Johin   Chrétien Waydelich
Simple, deux balles   Chrétien Waydelich   Maurice Vignerot   Jacques Sautereau
Double   Gaston Aumoitte et Georges Johin - -

Tableau des médaillesModifier

Rang Pays       Total
1   France 3 2 2 7

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Rapport des concours internationaux d'exercices et de sport, p. 14
  2. Rapport des concours internationaux d'exercices et de sport, p. 21
  3. a b et c Rapport des concours internationaux d'exercices et de sport, p. 72
  4. (en) Bill Mallon, op. cit., p. 27
  5. a et b (en) Bill Mallon, The first two women olympians
  6. (fr) Paris 1900 - Jeux de la IIe Olympiade, CIO
  7. Bill Mallon, op. cit., p. 26
  8. Desprès a été identifiée comme femme par les historiens des Jeux olympiques après l’article « The first two women olympians » de Bill Mallon (écrit en 1997) désignant Filleul-Brohy et Ohier comme les deux premières participantes.

BibliographieModifier

Liens externesModifier