Ouvrir le menu principal

Stade Ramón Sánchez Pizjuán

stade espagnol
(Redirigé depuis Sánchez Pizjuán)
Stade Ramón Sánchez Pizjuán
Estadio Ramón Sánchez Pizjuán
Estadio Ramon Sanchez Pizjuan, October 2015.jpg
Le stade Ramón Sánchez Pizjuán.
Généralités
Surnom
La Bombonera de Nervión, Sánchez Pizjuán
Adresse
Avenida Eduardo Dato, s/n
41005 Séville, Espagne
Construction et ouverture
Construction
2 décembre 1956
Ouverture
7 septembre 1958
Architecte
Manuel Muñoz Monasterio
Rénovation
1980, 1997
Utilisation
Clubs résidents
Séville FC (depuis 1958)
Propriétaire
Administration
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
43 883
Dimensions
105 × 70 m
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Espagne
voir sur la carte d’Espagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Andalousie
voir sur la carte d’Andalousie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Séville
voir sur la carte de Séville
Red pog.svg

Le stade Ramón Sánchez Pizjuán (en espagnol : Estadio Ramón Sánchez Pizjuán) est un stade de football situé dans la ville de Séville en Espagne. Il se trouve dans le quartier de Nervión.

HistoireModifier

Le stade porte le nom de Ramón Sánchez Pizjuán, ancien président du club.

Ce stade a accueilli la coupe du monde de football de 1982 en Espagne. C'est notamment ici qu'a eu lieu le match désormais légendaire entre la RFA et la France en demi-finale de cette même coupe du monde, marquée par l'agression non sanctionnée du gardien de but allemand Harald Schumacher sur le français Patrick Battiston, puis par des prolongations épiques (deux buts français suivis de deux buts allemands) et une séance de tirs au but fatale aux Bleus.

L'équipe qui utilise régulièrement le stade est le Séville FC.

C'est sur ce terrain qu'Antonio Puerta, joueur du Séville FC, s'écroula le avant de mourir trois jours plus tard à l'âge de 22 ans.

ÉvénementsModifier

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier