Corps des ingénieurs civils de la défense

En France, le Corps des ingénieurs civils de la défense (ICD), jusqu'en mai 2020 appelé ingénieurs d'études et de fabrications (IEF) du ministère de la Défense, est un corps de la fonction publique d'État, classé dans la catégorie A. Ce corps est régi par le décret 89-750 du modifié par le décret [1]. Les ICD sont chargés de fonctions d'encadrement, de direction, d'expertise et d'étude dans les domaines scientifique, technique ou industriel dans les établissements et services du ministère des armées. Ils organisent le travail du service dont ils ont la charge et en assurent l'encadrement. Ils peuvent aussi être chargés de missions de surveillance industrielle en usine. Ce corps s'est substitué à celui des ingénieurs techniciens d'études et de fabrications du ministère de la défense[2].

Sociologie du corpsModifier

Ce corps d'ingénieurs recrute par deux voies : interne et externe.

Pour le concours interne, il recrute essentiellement parmi les techniciens supérieurs d'études et de fabrications (TSEF)[3] de la défense, et parmi les techniciens à statut ouvrier (TSO) [4].

Pour le concours externe, les ICD proviennent essentiellement des universités et des écoles d'ingénieurs (Master 2 ou bac + 5 requis).

Au cours de leur carrière, les ICD peuvent accéder au grade d'ingénieur civil divisionnaire de la défense (ICDD), puis d'ingénieur civil de la défense hors classe (ICD HC) ou alors intégrer l'un des deux corps d'ingénieurs militaires de la DGA : ingénieur des études et techniques de l'armement (IETA), ou ingénieur de l'armement (IA)[réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

  1. Décret n° 2020-531 du 6 mai 2020 modifiant la dénomination du corps des ingénieurs d'études et de fabrications du ministère de la défense et les conditions de recrutement dans ce corps
  2. Décret n° 76-313 du 7 avril 1976 portant statut particulier des ingénieurs techniciens d'études et de fabrications du ministère de la défense
  3. Décret 89-749 du 18 octobre 1989 relatif au statut des corps de techniciens supérieurs d'études et de fabrications du ministère de la défense ministère
  4. Instruction n° 30728 du 24 février 1984 modifiée relative à la classification des techniciens à statut ouvrier

Voir aussiModifier

Lien externeModifier