Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégiques

Le Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégiques (CSFRS) est un groupement d'intérêt public français (GIP) créé le 17 novembre 2009[1]. Il a pour missions principales de soutenir la recherche et la formation stratégiques, d'organiser des colloques et conférences ainsi que des assises nationales annuelles de la recherche stratégique (jusqu'en 2018), et d'éditer une revue web intitulée Géostratégia. Il est dissous de plein droit à compter du 13 novembre 2019.

Conseil supérieur de la formation et de la recherche stratégique
Histoire
Fondation
17 novembre 2009
Cadre
Type
Domaine d'activité
Recherche stratégique
Siège social
École militaire, Paris
Pays
Organisation
Président
Direction
Olivier Caron
Site web

HistoireModifier

ProjetModifier

Le 20 mai 2007, le Président de la République lance la réflexion sur les conditions de refonte de l’outil de sécurité stratégique de la France. Le CSFRS est créé afin de permettre une coordination et de développer la recherche dans tous les domaines d'intérêt stratégique.

Le CSFRS est constitué sous forme de groupement d'intérêt public. L'assemblée générale est présidée par le secrétaire général à la défense et à la sécurité nationale, représentant le Premier ministre. Le conseil d'administration est présidé par Alain Bauer, désigné par le Président de la République.

Activités et missionsModifier

Le CSFRS est le seul organisme ayant pour objectif une approche transversale des questions stratégiques. Les études et recherches qu'il soutient par un financement adapté, à hauteur d'environ 400 000 euros par an, doivent s'inscrire dans une double dimension, prospective et pluridisciplinaire. En 2019, près de 60 projets ont été menés grâce au partenariat entre le CSFRS et les organismes universitaires, les instituts de recherche, les fondations, etc.

Le CSFRS organise des colloques et séminaires dont la majeure partie est ouverte au public. Ce public comprend des spécialistes, des chercheurs, des étudiants et, également, des personnes attirées par des thèmes originaux et à la pointe de l'actualité.

Le CSFRS a deux sites, celui du CSFRS et le site Géostratégia, qui permettent de diffuser les travaux de recherche et, également, de relayer l'actualité (publications, colloques, etc.).

FonctionnementModifier

MembresModifier

Le CSFRS, étant un groupement d'intérêt public, compte trois collèges associant les ministères, les instituts de recherche et de formation et les grandes entreprises[2] :

Mandat a été donné par l'assemblée générale au général Guillaume de Chergé (secrétaire général) d'administrer le CSFRS dans le but de liquidation.

Recherche et formationModifier

Assises nationales de la recherche stratégiqueModifier

Les Assises nationales de la recherche stratégique constituent le grand rendez-vous annuel du CSFRS, autour d'un thème retenu chaque année. Des analyses et des prospectives sont présentées, au cours des tables-rondes, par de grands témoins.

Thèmes des Assises :

  • 2016 : Un monde fragmenté[4]
  • 2017 : Entre instabilité et chaos - hybridation des menaces
  • 2018 : Les dissuasions.

Les retransmissions et les enregistrements vidéo sont accessibles sur le site du CSFRS, www.csfrs.fr.

Cours en ligne « Questions stratégiques » : MOOCModifier

Depuis 2015, le CSFRS utilise ce nouveau format d'enseignement diffusé via internet[5]. Parmi la cinquantaine d'intervenants, on peut citer Dominique Moïsi, Pierre Conesa, Rony Brauman, etc. La deuxième édition du MOOC « Questions Stratégiques » a été mise en ligne du 9 mai 2016 au 26 juin 2016. Cette dernière session a compté près de 10 000 inscrits[5].

Notes et référencesModifier

  1. « JORF du 17 novembre 2009 »
  2. « Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégiques » [PDF], sur csfrs.fr (consulté le 25 octobre 2016)
  3. « Discours de Jean-Yves Le Drian - Assises nationales de la Recherche stratégique », sur www.defense.gouv.fr (consulté le 25 octobre 2016)
  4. « VIIèmes Assises Nationales de la Recherche Stratégique | csfrs », sur www.csfrs.fr (consulté en 20.16-10-25).
  5. a et b « rubriques | csfrs », sur www.csfrs.fr (consulté le 25 octobre 2016).