Conrad de Witt

politicien français

Conrad-Jacob-Dionys-Cornélis de Witt (, Paris, abbaye du Val-Richer (Saint-Ouen-le-Pin), est un homme politique français.

Conrad de Witt
De Witt, Conrad.jpg
Fonctions
Député du Calvados
-
Conseiller général du Calvados
-
Maire de Saint-Ouen-le-Pin (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Famille
De Witt (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Guillaume-Corneille de Witt (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Suzanne Caroline Temminck (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjointe
Enfants
Autres informations
Propriétaire de
Parti politique
Membre de

BiographieModifier

Frère de Cornélis Henri de Witt, il était maire de Saint-Ouen-le-Pin, ancien président de la Société d'agriculture de Pont-l'Évêque, conseiller général du canton de Cambremer depuis 1874, membre correspondant de la Société d'Agriculture de France, Conrad de Witt fut porté, aux élections législatives du , sur la liste conservatrice du Calvados. Il fut élu, prit place à l'Union des droites et fut réélu jusqu'en 1902.

Gendre de François Guizot, il est le père de Marguerite de Witt-Schlumberger, ainsi que le grand-père de Conrad, de Jean, de Maurice et de Marcel Schlumberger.

SourcesModifier

  • « Conrad de Witt », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Liens externesModifier