Confédération (Pologne)

coalition populiste polonaise fondée en 2019

Confédération
(pl) Konfederacja
Présentation
Dirigeants Janusz Korwin-Mikke
Robert Winnicki (pl)
Grzegorz Braun
Fondation [1]
Siège ul. Wiejska 12a, 00-490 Varsovie, Pologne
Président Jakub Kulesza (pl)
Vice-président Krzysztof Bosak
Partis membres KORWiN
Mouvement national
Confédération de la couronne polonaise
Parti des chauffeurs
Union des familles chrétiennes
Ligue nationale
Positionnement Droite[2] à extrême droite[3],[4]
Idéologie Majorité :
Libertarianisme conservateur
Populisme de droite[5],[6]
Euroscepticisme dur[7]
Anticommunisme
Opposition à l'immigration
Libéralisme économique
Factions internes :
Libertarianisme[8]
Nationalisme chrétien
Agrarisme
Nationalisme
Réactionnarisme
Anarcho-capitalisme[9]
Monarchisme
Minarchisme
Catholicisme politique (en)
Site web konfederacja.net
Représentation
Députés
11 / 460

La Confédération Liberté et Indépendance (en polonais, Konfederacja Wolność i Niepodległość), abrégé en Confédération, est une alliance électorale polonaise fondée le et initialement composée de la KORWiN et du Mouvement national.

La Confédération Liberté et Indépendance adopte des positions libertariennes, nationalistes, monarchistes, conservatrices et anti-système et se situe à droite du parti au pouvoir PiS. Certaines déclarations de membres de la coalition ont été jugées sexistes, racistes ou antisémites[10],[11].

La coalition parvient à engranger 6,8 % des voix aux élections parlementaires de 2019 et gagne 11 sièges à la diète de Pologne. Krzysztof Bosak obtient le même score au premier tour de l’élection présidentielle de 2020.

CompositionModifier

Nom Ideologie Positionnement Leader Députés Sénateurs Députés européens
KORWiN Libertarianisme, paléo-libertarianisme, anti-socialisme, laissez-faire [12] Droite Janusz Korwin-Mikke
5 / 460
0 / 100
0 / 52
Mouvement National Nationalisme, populisme de droite, national-conservatisme, opposition à l'immigration[13] Extrême droite Robert Winnicki
5 / 460
0 / 100
0 / 52
Confédération de la couronne polonaise Réactionnarisme, monarchisme, traditionalisme, laissez-faire[14] Extrême droite Grzegorz Braun
1 / 460
0 / 100
0 / 52
Union des familles chrétiennes Droite chrétienne, conservatisme social, national-conservatisme, pro-vie[15] Droite Bogusław Rogalski
0 / 460
0 / 100
0 / 52
Parti des chauffeurs Défense des droits des automobilistes, anti-bureaucratie[16] Attrape-tout Lech Kędzierski
0 / 460
0 / 100
0 / 52
Autres candidats[17] Zbigniew Lipiński
0 / 460
0 / 100
0 / 52

HistoireModifier

Fondation et premiers résultats électorauxModifier

En , la KORWiN et le Mouvement National s'accordent pour former un groupe politique commun en vue des prochaines élections. Début 2019, d'autres partis et hommes politiques (principalement élus via la liste Kukiz'15 en 2015) rejoignent la coalition. Le parti présente des listes dans toutes les circonscriptions en vue des élections européennes[2].

Aux élections européennes de 2019, la coalition reçoit 621 188 voix et 4,55 % des suffrages. Elle ne décroche cependant aucun siège, le seuil électoral étant de 5%. Peu après les élections européennes, certains membres quittent la coalition, dénonçant un manque de transparence de l'organisation[2].

En , le nom Confédération Liberté et Indépendance est enregistré auprès de la commission électorale nationale[18].

Lors des élections parlementaires du 13 octobre 2019, la Confédération remporte 6,81 % des voix et 11 sièges à la diète ainsi que 0,79 % aux élections sénatoriales sans remporter aucun siège. S'étant servi habilement des réseaux sociaux pour mener leur campagne, la coalition devient la troisième force politique chez les moins de 30 ans[10].

IdéologieModifier

D'inspiration néolibérale et conservatrice, la coalition est généralement classée à l'extrême-droite[3],[4] pour son opposition à l'avortement, à la "propagande LGBT" ou pour des propos tenus par ses représentants jugés sexistes[10], racistes ou antisémites[11].

Sur le plan économique, l'idéologie de la coalition peut être qualifiée de libertarienne. Elle souhaite une diminution massive du rôle de l'état dans l'économie et l'adoption de mesures tendant à améliorer l'efficacité et la productivité de services publics tels que l'enseignement ou la justice.

Au niveau sociétal, la Confédération se situe à droite du parti au pouvoir Droit et Justice et réclame des lois anti-LGBT, restreignant l'avortement ou s'opposant à l' "industrie de l'Holocauste".

ProgrammeModifier

Imposition et économieModifier

La Confédération est un faveur d'une diminution des impôts et prélèvements : diminution de l'impôt sur le revenu, rendre optionnel le système de retraite, diminuer les prélèvements sur les carburants. Afin de financer ces mesures, la coalition propose de diminuer massivement les dépenses publiques, qui sont jugées inutiles[19].

Afin d'augmenter les salaires, la Confédération propose un forfait "entrepreneurs polonais" qui diminuerait les impôts et régulations touchant les entrepreneurs et commerçants[20].

JusticeModifier

Une réforme de la justice est souhaitée par la coalition. Elle souhaite évaluer les juges sur leur rythme et leur efficacité et réduire la durée des procédures judiciaires à un mois[21].

ÉducationModifier

La Confédération juge le système éducatif inefficace, détruisant la créativité et de qualité médiocre. Afin d'introduire une concurrence entre les écoles et d'améliorer la qualité de celles-ci, la Confédération propose d'introduire un chèque éducation pour permettre à chaque parent de payer les études de leur enfant. La Confédération entend protéger l'école de la "propagande LGBT" et souhaite que les parents puissent élever leurs enfants conformément à leurs valeurs[22].

Politique étrangèreModifier

La Confédération adopte une position souverainiste sur le plan international. La coalition s'oppose à l'immigration et au multiculturalisme et prône une sortie de l'Union Européenne[23].

Politique environnementaleModifier

Concernant l'environnement, la Confédération souhaite une interdiction totale de l'importation de déchets en Pologne. La coalition ne s'oppose pas au charbon comme source d'énergie, mais préfère les énergies propres issues de technologies plus récentes. Adoptant une position pro-vie, la coalition souhaite également protéger juridiquement les enfants à naître[24].

Résultats électorauxModifier

Élections présidentiellesModifier

Année Candidat 1er tour 2d tour
Voix % Rang Voix % Rang
2020 Krzysztof Bosak 1 317 380 6,78 4e Non qualifié

Élections législativesModifier

DièteModifier

Année Voix % +/- Sièges +/- Position Statut
2019 1 256 953 6,81 Nv.
11 / 460
  11 5e Opposition

SénatModifier

Année Voix % +/- Sièges +/- Position Statut
2019 144 124 0,79 Nv.
0 / 100
  6e Extra-parlementaire

Élections européennesModifier

Année Voix % +/- Sièges +/- Position
2019 621 188 4,55 Nv.
0 / 52
  4e

Notes et référencesModifier

  1. (pl) « Konfederacja zarejestrowana jako partia. Dlaczego to ważna decyzja? », Wprost.pl, (consulté le 9 novembre 2019)
  2. a b et c (pl) « Wybory parlamentarne 2019. Exit poll: Konfederacja dostaje się do Sejmu », sur www.rmf24.pl (consulté le 2 novembre 2019)
  3. a et b (en-US) « Polish far-right party to propose anti-LGBT law plus limits on Jewish property restitution and abortion », sur Notes From Poland, (consulté le 3 novembre 2019)
  4. a et b « Pologne: les conservateurs remportent les élections législatives », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 3 novembre 2019)
  5. « Data », Pressreader (consulté le 9 novembre 2019)
  6. « Die Nachrichten », Deutschlandfunk.de (consulté le 9 novembre 2019)
  7. « Anti-EU Block forms on the Polish right », PolandIn, Telewizja Polska,‎ (lire en ligne)
  8. (de) « Soziale Versprechen und die "Regenbogenpest" als Bedrohung: Polen vor der Wahl », WEB.DE, (consulté le 9 novembre 2019)
  9. (pl) « Wolnościowcy », sur niepodległy.pl
  10. a b et c European Data Journalism Network, « Les jeunes Polonais séduits par les "national-libéraux" », sur European Data Journalism Network (consulté le 2 novembre 2019)
  11. a et b (en) Telewizja Polska S.A, « Korwin-Mikke asks for proof that Hitler was aware of Holocaust », sur polandin.com (consulté le 3 novembre 2019)
  12. (pl) « Déclaration idéologique » (consulté le 3 novembre 2019)
  13. (pl) « Program Ruchu Narodowego », sur Ruch Narodowy (consulté le 31 octobre 2019)
  14. (pl) « Konfederacja Korony Polskiej » (consulté le 31 octobre 2019)
  15. (pl) « Zjednoczenie Chrześcijańskich Rodzin » ZChR », sur ZChR, (consulté le 1er novembre 2019)
  16. (pl) « Powstała Partia Kierowców. „Nie będziemy uprawiać polityki” », sur www.tvp.info (consulté le 1er novembre 2019)
  17. (pl) Patryk Osowski, « Konfederacja zabrała głos ws. szczepień. "Wolność wyboru" », sur wiadomosci.wp.pl, (consulté le 1er novembre 2019)
  18. (pl) « KW Konfederacja Wolność i Niepodległość », sur KONFEDERACJA (consulté le 2 novembre 2019)
  19. (pl) « “1000+” Powszechna ulga podatkowa », sur KONFEDERACJA (consulté le 3 novembre 2019)
  20. (pl) « Pakiet Polskiego Przedsiębiorcy », sur KONFEDERACJA (consulté le 3 novembre 2019)
  21. (pl) « Szybkie i sprawiedliwe sądy », sur KONFEDERACJA (consulté le 3 novembre 2019)
  22. (pl) « Bon oświatowy i kulturalny », sur KONFEDERACJA (consulté le 3 novembre 2019)
  23. (pl) « Bezpieczeństwo narodowe », sur KONFEDERACJA (consulté le 3 novembre 2019)
  24. (pl) « Zdrowe życie », sur KONFEDERACJA (consulté le 3 novembre 2019)