Ouvrir le menu principal

Communauté de communes du canton de Torigni-sur-Vire

ancienne intercommunalité française

Communauté de communes du canton de Torigni-sur-Vire
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Forme Communauté de communes
Siège Torigni-sur-Vire
Communes 15
Président Yves Fauvel
Date de création 5 avril 1973
Date de disparition 31 décembre 2013
Code SIREN 245000252
Démographie
Population 13 046 hab. (2012)
Densité 85 hab./km2
Géographie
Superficie 154,34 km2
Localisation
Localisation de Communauté de communes du canton de Torigni-sur-Vire
Situation de la communauté de communes dans la Manche.
Liens
Site web www.cantontorigni.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes du canton de Torigni-sur-Vire est une ancienne communauté de communes française, située dans le département de la Manche et la région Basse-Normandie.

HistoriqueModifier

Le 5 avril 1973, est créé le district de Torigni-sur-Vire-Condé-sur-Vire-Saint-Amand.

Le 30 décembre 1994, adhésion des communes de Brectouville, Giéville, Guilberville, Le Perron, Rouxeville et Vidouville, et changement d'appellation en district de Torigni-sur-Vire.

Le 29 décembre 1995, adhésion des communes de Montrabot, Lamberville, Précorbin et Saint-Jean-des-Baisants.

Le 23 décembre 1996, adhésion des communes de Bréville et Placy-Montaigu.

Le 28 décembre 2001, le district est transformé en communauté de communes du canton de Torigni-sur-Vire.

Le 1er janvier 2014, la communauté de communes du canton de Marigny, la communauté de communes du canton de Tessy-sur-Vire, la communauté de communes du canton de Torigni-sur-Vire, la communauté de communes de l'Elle, la communauté de communes de la région de Daye et la communauté d'agglomération Saint-Lô Agglomération fusionnent. L'établissement public de coopération intercommunale ainsi formé prend, cette fois officiellement, le nom de Saint-Lô Agglo et intègre la commune de Domjean[1].

CompositionModifier

CompétencesModifier

AdministrationModifier

Elle était présidée par Yves Fauvel, maire de Guilberville.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier