Cocoon (film)

film de 1985
Cocoon
Titre original Cocoon
Réalisation Ron Howard
Scénario Tom Benedek
Acteurs principaux
Sociétés de production Twentieth Century Fox
Zanuck/Brown Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction
Durée 117 minutes
Sortie 1985

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cocoon est un film de science-fiction américain réalisé par Ron Howard, sorti en 1985. Une suite, Cocoon, le retour, est réalisée par Daniel Petrie trois ans plus tard.

SynopsisModifier

Jack, propriétaire d'un bateau et dont les finances sont au plus bas, se voit louer son bateau par 4 inconnus pour 27 jours. Ces inconnus sont en fait des « antariens » venus de la planète Antarès mais ayant pris forme humaine. Ils sont revenus sur terre après 10.000 ans pour récupérer 20 autres antariens se trouvant des des « cocons » au fond de l'océan. En attendant le départ vers leur planète d'origine, ces cocons sont stockées dans la piscine d'une villa louée elle aussi par ces mêmes antariens. Or, 3 pensionnaires d'une maison de retraite voisine avaient pris l'habitude de se baigner dans cette piscine quand cette villa était inoccupée, en y entrant par effraction... L'arrivée de ces nouveaux locataires leur cause du soucis et ces trois personnes âgées décident de continuer à venir dans la piscine en leur absence, jusqu'au jour où ils découvrent ces « cocons » au fond de l'eau. Ils décident de s'y baigner quand même et découvrent que cette piscine a depuis un effet bénéfique sur leur santé vieillissante et retrouvent une « nouvelle jeunesse »... Joe, un de ces vieillards, a une rémission complète du cancer dont il souffre grâce à ces baignades « miraculeuses ».

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Production déléguée : Robert Doudell

DistributionModifier

ProductionModifier

Le studio avait contacté Robert Zemeckis[6] pour réaliser Cocoon, mais ce dernier était déjà appelé à la dernière minute par Michael Douglas pour tourner À la poursuite du diamant vert. Les producteurs se sont alors tournés vers Ron Howard.

TournageModifier

Le tournage a lieu, du au , à St. Petersburg[7] et Clearwater en Floride, ainsi qu'à Nassau et l'océan Austral pour les scènes sous la mer dans le New Providence Island en Bahamas[8].

MusiqueModifier

La bande originale du film est composée et supervisée par James Horner. Elle est sortie deux fois, dont Polydor en 1985 et reprise par P.E.G. en 1997[9]. Gravity est écrite et interprétée par Michael Sembello (4:52), en 1986.

Musiques non mentionnées dans le générique
  1. Through the Window (2:54)
  2. The Lovemaking (4:21)
  3. The Chase (4:27)
  4. Rose's Death (2:10)
  5. The Boys are Out (2:35)
  6. Returning to Sea (4:13)
  7. Gravity (4:52)
  8. Discovered in the Poolhouse (2:45)
  9. First Tears (1:49)
  10. Sad Goodbyes (2:22)
  11. The Ascension (5:55)
  12. Theme from « Cocoon » (6:03)

AccueilModifier

CritiqueModifier

Cocoon
Score cumulé
SiteNote
Metacritic65/100[10]
Rotten Tomatoes78 %[11]
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, le film récolte 78 % d'opinions favorables pour 27 critiques[11]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 65100 pour 18 critiques[10].

Box-officeModifier

Le film termine son exploitation à la sixième place des plus gros succès de l'année aux États-Unis avec 86 millions de dollars de recettes[6]. La suite Cocoon, le retour de Daniel Petrie n'a pas rencontré le succès du film précédent.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines Classement TLT''' [a]
  États-Unis (1er week-end) 7 936 427 $[12] du 21 au - -
  États-Unis 76 113 124 $[12] 17 1 056e[13]
  Monde 9 200 000 $[12] 17 4 743e[13]
  France 752 614 entrées[13] - - 4 659e[13]
  Paris 215 840 entrées[13] - - 3 972e[13]
  Total mondial 85 313 124 $[12] 17 1 935e[13]

DistinctionsModifier

Entre 1985 et 1986, Cocoon est sélectionné dix-neuf fois dans diverses catégories et remporte sept récompenses.[14]

RécompensesModifier

NominationsModifier

SuiteModifier

Ce film a pour suite Cocoon, le retour (Cocoon: The Return) de Daniel Petrie, sorti en .

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Tous les temps - All Time

RéférencesModifier

  1. (en) Cocoon sur l’Internet Movie Database (consulté le 27 mai 2020)
  2. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database.
  3. « Cocoon (1985) », sur Cinoche.com (consulté le ).
  4. (en) Parents Guide sur l’Internet Movie Database (consulté le 27 mai 2020).
  5. « Visa et Classification - fiche œuvre Cocoon », sur CNC (consulté le ).
  6. a et b « Film culte Cocoon », sur le site de Film de Culte.
  7. (en) Jeremy King, « Looking Back: Ron Howard and Cocoon write St. Petersburg's ticket to Hollywood (1984-1985) », sur Tampa Bay Times, (consulté le ).
  8. (en) Filming & Production sur l’Internet Movie Database.
  9. Cocoon Soundtrack review at Filmtracks.com.
  10. a et b (en) « Cocoon Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le ).
  11. a et b (en) « Cocoon (1985) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le ).
  12. a b c et d (en) « Box office du film Cocoon », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  13. a b c d e f et g « Box office du film Cocoon », sur jpbox-office.com (consulté le ).
  14. (en) Distinctions sur l’Internet Movie Database (consulté le 26 mai 2020).
  15. « Palmares du film Cocoon », sur Allociné (consulté le ).

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier