Claude Carré

auteur de littérature jeunesse, de théâtre et scénariste de bandes dessinées français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carré (homonymie) et Claude Carré (homonymie).
Claude Carré
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(64 ans)
Nationalité
Activité
Scénariste, nouvelliste, auteur de théâtre, de fictions radio, adaptateur et écrivain jeunesse

Claude Carré est un auteur de littérature jeunesse, de théâtre et scénariste de bandes dessinées, né le , petit-fils de Jean-Marie Carré.

BiographieModifier

Claude Carré travaille d'abord en librairie, puis pour des émissions de radio. Avec Denis Parent, il co-scénarise Thanéros sur un dessin d'Éric Larnoy (trois volumes entre 1989 et 1994). Entre 1991 et 1992 paraissent les deux volumes de Nobodyland, diptyque de science-fiction dont Bernard Bittler signe le dessin (Glénat). Avec Jean-Marie Michaud comme dessinateur, Claude Carré rédige Le pays miroir, en trois volumes (Dargaud, 1992-1993). En 1994, une collaboration avec Philippe Sternis donne lieu à Solo (Dargaud), mais la série est abandonnée après le premier volume. Une autre collaboration avec Michaud produit la série de bande dessinée policière De Profundis, dont trois volumes sont publiés chez Dargaud entre 1996 et 1998. Le tandem publie également Judo, one shot paru en 1996, puis les deux volumes du principe de l'enfer (Glénat, 1999-2001), suivi de Vercingétorix (Casterman, 2001). Un autre one shot est Futuroscoop (Glénat, 1998) avec Stéphanie Richard. Avec Jo Hoestlandt, Carré co-scénarise L'École Marcel-Torgnol, sur un dessin de Béatrice Rodriguez ; la série connaît deux volumes (Actes Sud Junior, 2003-2005). En 2010, pour Glénat, le scénariste écrit une adaptation de Notre-Dame de Paris, toujours avec Michaud. Pour Hachette, Carré réalise l'adaptation de Cédric : La Grande course (2002).

Il alterne ensuite travaux pour la télévision (Intrigues et Mésaventures) cinq épisodes sur TF1), le théâtre pour la scène (Le Carcan dans l'Avant-scène, Présence d'esprit [Actes-Sud papiers], le théâtre radiophonique - une quinzaine de fictions pour France Culture et France Inter -, des novelisations pour enfants à partir de bandes dessinée et de dessins animés (Cédric, Kid Paddle, Tendre banlieue[1], Marsupilami, Astérix) pour la bibliothèque rose et la bibliothèque verte, et des romans jeunesse et ados (Dupuis, Bayard, Casterman, Actes Sud junior, Nathan, Auzou), dans le genre humour, fantastique ou polar.

Il publie en 2014 un recueil de chroniques voyageuses, L'Esprit des lointains, aux éditions Livres du monde, La Croix du sud , 2015, et Visages pâles, 2016, éditions Auzou.

En parallèle à ces activités, Claude Carré intervient dans des animations scolaires[2].

En 2018 paraît Les voyages fantastiques de Jules Verne, adaptation réalisée avec Éric Puybaret (éd. Auzou)[3].

ŒuvresModifier

LivresModifier

Bandes dessinéesModifier

  • Thanéros, co-scénario Denis Parent, dessins Eric Larnoy, Novedi, Dupuis
  • Dayak, Glénat, coll. « Caractère » : avec Philippe Adamov
  1. La Chambre verte, 1994 ;- dialogues.
  2. Zaks, 1997 ;- ''dialogues.
  • De Profundis ; dessins Jean-Marie Michaud, 3 tomes, Dargaud
  • Futuroscoop ;(institutionnel: dessins, Richard Marazano)
  • Les Incontournables de la littérature en BD:
  • Notre-Dame de Paris adaptation en bande dessinée ; dessins Jean-Marie Michaud
  • Judo ;dessins Jean-Marie Michaud, Glénat
  • Nobodyland ;dessins Bernard Bittler, 2 tomes, Glénat
  • Le Pays-miroir ;dessins Jean-Marie Michaud, 3 tomes, Dargaud
  • Le Principe de l'enfer ;dessins Jean-Marie Michaud, 2 tomes, Glénat
  • Solo avec Philippe Sternis, Dargaud

PrixModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2019)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • 1992 : Prix René Goscinny pour Le Pays-miroir
  • 2008 :
    • Prix Beaumarchais de la SACD, pour Les trottoirs de la ville, fiction radio France Inter
    • Prix jeunesse du Salon de Valenciennes pour Sérial qui leurre, roman ado Actes Sud Junior
  • 2010 :
    • Prix Jeunesse Institut Français de Rabat au Maroc pour  Sérial qui leurre
    • Prix Escapage roman jeunesse Châteauroux  pour Sérial qui leurre
    • « Coup de cœur » du prix SGDL de la fiction radiophonique, pour Au bon marché, France Inter
  • 2011 : Prix « Bouquin'Ados » au Salon du livre d'Oloron-Sainte-Marie pour Serial rapteur[4]

RéférencesModifier

  1. La rédaction, « L'adaptateur de bandes dessinées », Sud Ouest,‎
  2. Françoise Daffis, « Rencontre avec Claude Carré », La Nouvelle République du Centre-Ouest,‎
  3. Mathilde Cesbron, Louise Cuneo et Phalène de La Valette, « La science-fiction, c'est pas sorcier ! », Le Point,‎
  4. La rédaction, « Le Salon du livre et du rire sans frontières », Sud Ouest,‎

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier