Claude-Marie Boucaud

ancien combattant de la guerre 14-18

Claude-Marie Boucaud
Naissance
Saint-Germain-en-Brionnais (Saône-et-Loire)
Décès (à 109 ans)
Priay (France)
Origine Drapeau de la France France
Grade Soldat
Années de service 1914-1918
Conflits Première Guerre mondiale
Distinctions Officier de la Légion d'honneur
Croix de guerre 1914-1918

Claude-Marie Boucaud (1895-2005), ancien poilu français de la Première Guerre mondiale était l'un des dix derniers poilus vivants.

BiographieModifier

Il était né le à Saint-Germain-en-Brionnais (Saône-et-Loire) fils de Claude Boucaud forgeron au Bourg de Saint-Germain-du-Bois âgé de 32 ans et de Jeanne Devaîvre son épouse ménagère âgée de 27 ans (acte de naissance no 6 du 13 août 1895).

Il est mobilisé à 19 ans le dans le 133e régiment d'infanterie de Belley (Ain). Durant la guerre, il avait été blessé à deux reprises, la première fois en , par un éclat d'obus lors de la bataille du mont Curlu (bataille de la Somme) dans la Somme, la seconde fois par une balle de mitraillette qui lui avait broyé la cheville au Chemin des Dames.

Après la guerre, il a exercé le métier de mécanicien pour les chemins de fer PLM avant de devenir chauffeur de locomotives. Il s'était installé à Priay (Ain), au hameau de Bellegarde où il a vécu jusqu'à son décès.

Retraité à 58 ans (en 1946) de la SNCF et encore en grande forme, il avait fêté ses 108 ans en faisant son baptême de l'air à Ambérieu-en-Bugey.

Il fut sous l'Arc de Triomphe le en présence du président de la République Jacques Chirac.

Il est mort à Priay le (à 109 ans).

Titulaire de la Croix de guerre, Claude-Marie Boucaud avait été fait chevalier de la Légion d'honneur en 1983, puis officier en 1996.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier