Ouvrir le menu principal

Christophe Ballard

imprimeur et éditeur parisien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ballard.
Christophe Ballard

Naissance 12 avril 1641
Drapeau du royaume de France Royaume de France
Paris
Décès 28 mai 1715
Drapeau du royaume de France Royaume de France
Paris
Activité principale Éditeur de musique
Années d'activité Éditeur : 1672–1715 (43 ans)

Christophe Ballard (Paris,  – Paris, ) est un imprimeur-libraire et éditeur de musique parisien, issue de la famille d'éditeurs fondée par Robert I Ballard au milieu du XVIe siècle.

BiographieModifier

Christophe est le fils aîné et unique successeur de Robert III Ballard et, comme lui, est l'imprimeur ordinaire du roi (11 mai 1673)[1], actif de 1672 à 1715, l’année de sa mort.

Vers 1700, la maison est son meilleur succès : elle maintient quatre presses et emploie neuf aides et deux apprentis[1]. Ballard utilisait toujours l'ancienne méthode de types mobiles et les notes en forme de losanges faite pour Le Roy & Ballard dans les années 1550. En 1713, Leclair et d'autres musiciens ont obtenu les privilèges d'imprimer de la musique à partir de plaques gravées. Ballard a porté l'affaire en justice, mais a perdu : il était considéré comme ayant le droit exclusif d'imprimer, seulement la musique avec l'ancienne méthode[1].

Il édite presque toute la musique du temps : les tragédies lyriques de Lully, les opéras de Campra, Destouches, Desmarets. On y trouve également Couperin, Rameau[2], des œuvres de Collasse, Dandrieu, Marais, Marc-Antoine Charpentier, Hotteterre, Michel-Richard de Lalande, Nicolas Lebègue et Montéclair[1]… outre d'innombrable airs à boire[3] publiés mensuellement jusqu'en 1715[1]. Ballard a également imprimé des chansons italiennes dans une série de Recueils des meilleurs airs italiens entre 1699 et 1708[1].

Jean-Baptiste Christophe Ballard, son fils qui dirigeait l'imprimerie avec son père depuis 1698, lui succède de 1715 à 1750[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f (en) Samuel F. Pogue et Jonathan Le Cocq, « Ballard. (5) Christophe Ballard », dans Stanley Sadie (éd.), The New Grove Dictionary of Music and Musicians, Londres, Macmillan, seconde édition, 29 vols. 2001, 25 000 p. (ISBN 9780195170672, lire en ligne)
  2. a et b François Moureau et Georges Grente (Dir.), Dictionnaire des lettres françaises : le XVIIIe siècle, Paris, Fayard/LGE, coll. « La Pochothèque » (no 4), , 1371 p. (ISBN 2213595437, OCLC 878872844, notice BnF no FRBNF35800081), p. 119.
  3. Marc Vignal, « Ballard », dans Marc Vignal, Dictionnaire de la musique, Paris, Larousse, , 1516 p. (ISBN 2-03-505545-8, OCLC 896013420, lire en ligne), p. 54.

Liens externesModifier