Grove Dictionary of Music and Musicians

Grove Dictionary of Music and Musicians
Image illustrative de l’article Grove Dictionary of Music and Musicians
The New Grove Dictionary of Music and Musicians

Version originale
Langue Anglais

Le Grove Dictionary of Music and Musicians est un dictionnaire encyclopédique de la musique et des musiciens. Le Grove, en anglais, et Die Musik in Geschichte und Gegenwart (MGG) (La Musique dans l'histoire et le présent), en allemand, sont les deux ouvrages les plus complets sur la musique occidentale.

HistoireModifier

Il doit son nom à George Grove (1820-1900)[1], un musicologue anglais qui coordonna la première édition de l'ouvrage, qui parut entre 1879 et 1889 en 4 volumes et un supplément sous le titre de A Dictionary of Music and Musicians, et pour lequel un tirage en réimpression parut ensuite légèrement remanié en 1900[2].

Sous la coordination de John Alexander Fuller Maitland (1856-1936) le dictionnaire prend alors le nom de Grove's Dictionary of Music and Musicians, en hommage à son instigateur, et connaît une édition en 5 volumes entre 1904 et 1910. Viennent ensuite une troisième édition en 1927 (en 5 volumes), une quatrième en 1940 (en 5 volumes et 1 supplément), toutes deux sous la direction d'H. C. Colles (1879-1943), puis une cinquième édition en 1954 (sous la direction d'Eric Blom)[3].

L'encyclopédie prend ensuite le nom de The New Grove Dictionary of Music and Musicians en 1980, avec une édition considérablement enrichie sous la coordination de Stanley Sadie : 20 volumes contenant ainsi 97 % de textes nouveaux[1]. Si cette édition consacre définitivement le Grove au rang de référence dans le monde musical, une curiosité s'y glisse en la personne du compositeur danois fictif Dag Henrik Esrum-Hellerup[4], dont la notice biographique crédible rédigée par le spécialiste des musiciens scandinaves Robert Layton passe le test de la relecture et est donc imprimée en l'état, avec comme référence bibliographique un prétendu ouvrage d'André Pirro consacré au compositeur, Esrum-Hellerup : sa vie et son oeuvre (Paris, 1909)[5]...

Une seconde et dernière édition de l'encyclopédie sous cette nouvelle appellation paraît en 2001 en format papier, les mises à jour s'effectuant désormais en ligne[6].

Aujourd'huiModifier

The New Grove Dictionary of Music and Musicians, The New Grove Dictionary of Opera (1992), et The New Grove Dictionary of Jazz font partie de la version en ligne Grove Music online depuis 2001. Elle s'appelle Oxford Music Online depuis 2008 et comprend aussi l'Encyclopedia of Popular Music. Selon le site officiel[7], la version en ligne comprend plus de 55 000 articles de 6 000 contributeurs, des listes complètes d’œuvres, 33 000 biographies et plus de 500 exemples audio compatibles avec Sibelius ; chaque article peut comporter des liens externes.

Article connexeModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Dictionnaire de la musique ([Nouvelle éd.]) / Larousse ; sous la direction de Marc Vignal, (lire en ligne)
  2. Disponible en ligne sur Wikisource
  3. (en) « History of Grove Music | Oxford Music », sur www.oxfordmusiconline.com (consulté le 23 mars 2020)
  4. (en) « A Grove Music Mountweazel », sur OUPblog, (consulté le 23 mars 2020)
  5. (en) Brian Levison et Frances Farrer, « How the Danes Discovered a New Composer », Classical Music's Strangest Concerts: Extraordinary But True Stories From Over Five Centuries of Harmony and Discord, London, Robson Books,‎ , p. 40–43
  6. (en) « Oxford Music », sur www.oxfordmusiconline.com (consulté le 23 mars 2020)
  7. (en) « About Grove Music Online | Oxford Music », sur www.oxfordmusiconline.com (consulté le 23 mars 2020)

Liens externesModifier