Christianisme en France

page d'homonymie d'un projet Wikimédia
Christianisme en France

Christianisme en France[1] :

  • Vont à la messe au moins une fois par mois (4 %)
  • + se déclarent catholiques (46 %)
  • + sont baptisés catholiques (16 %)
  • Se déclarent protestants (3 %)
  • Se déclarent orthodoxes (0,6 %)
  • Autres Français (30,4 %)
Histoire
Entre 64-68 Début des persécutions anti-chrétiennes
313 Édit de Milan : liberté de religion
391 Le christianisme devient religion d'État
496 Baptême de Clovis
1er mars 1562 Massacre de Wassy, début des guerres de Religion
23-24 août 1572 Massacre de la Saint-Barthélemy à Paris
1598 Édit de Nantes, fin des guerres de Religion
1685 Révocation de l'édit de Nantes, reprise des Dragonnades
7 novembre 1787 Édit de Tolérance
3 novembre 1789 Déclaration des droits de l'homme et du citoyen
1901 Concordat et articles organiques
9 décembre 1905 Loi de séparation des Églises et de l'État

Le christianisme en France est la principale religion. Les chrétiens en France sont majoritairement catholiques, mais la minorité protestante, présente depuis la Réforme, compte près de 3% des Français. En outre, environ 0,6% des Français se reconnaissent comme chrétiens orthodoxes.

InstitutionsModifier

Le Conseil d'Églises chrétiennes en France, connu également sous l'acronyme CÉCEF, est un organisme de dialogue œcuménique rassemblant les responsables des différentes églises chrétiennes en France.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier