Ouvrir le menu principal

Chapelle Sainte-Vérone de Leefdaal

édifice religieux belge

Chapelle Sainte-Vérone
de Leefdaal
La tour occidentale.
La tour occidentale.
Présentation
Nom local Sint-Veronakapel
Culte Catholique romain
Type chapelle
Début de la construction Xe siècle
Fin des travaux XVIIIe siècle
Style dominant préroman et roman
Protection Classement le 25 mars 1938
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Province Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand
Ville Bertem
Coordonnées 50° 51′ 21″ nord, 4° 36′ 41″ est

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Chapelle Sainte-Vérone de Leefdaal

Géolocalisation sur la carte : Brabant flamand

(Voir situation sur carte : Brabant flamand)
Chapelle Sainte-Vérone de Leefdaal

La chapelle Sainte-Vérone (Sint-Veronakapel en néerlandais) est une chapelle préromane et romane située à Leefdaal, section de la commune belge de Bertem, en province du Brabant flamand.

HistoriqueModifier

La chapelle Sainte Vérone est à l'origine une chapelle préromane bâtie au XIe siècle ; elle a ensuite été profondément modifiée à l'époque romane, du XIe au XIIIe siècle[1].

Elle est classée comme monument historique depuis le 25 mars 1938[2] et figure à l'inventaire du patrimoine immobilier de la Région flamande sous la référence 41512[3].

 
La chapelle et son chevet rectangulaire.

ArchitectureModifier

La tourModifier

À l'ouest, la chapelle Sainte-Vérone présente une forte tour carrée édifiée en moellon et couverte d'ardoises comme le reste de l'édifice.

Cette tour, dépourvue de baies campanaires, est percée de meurtrières sur chaque face.

Sa façade ouest est percée d'un portail surmonté d'un arc en anse de panier composé de moellons posés sur champ. Au-dessus de cet arc, la maçonnerie est percée d'une petite meurtrière précédée d'une étrange ancre de façade en forme de moustache.

La tour est surmontée d'une toiture pyramidale en ardoises sommée d'un petit clocheton carré percé d'abat-sons et surmonté d'une minuscule flèche en ardoises portant une croix en fer forgé et une girouette.

La nef et les collatérauxModifier

La nef, presque aussi haute que la tour occidentale, est édifiée elle aussi en moellons.

La nef est percée de quatre baies cintrées sur chaque façade et est flanquée de collatéraux nettement plus bas, percés eux aussi de baies cintrées.

Le chevetModifier

Enfin, à l'est, la chapelle se termine par un chevet rectangulaire percé d'une fenêtre axiale cintrée et de fenêtres latérales rectangulaires.

Ce chevet est soutenu par de courts mais puissants contreforts.

Articles connexesModifier

RéférencesModifier