Chapelle Sainte-Croix de Reims

chapelle située dans la Marne, en France

Chapelle Sainte-Croix
Vue générale.
Vue générale.
Présentation
Culte Catholique romain
Rattachement Archidiocèse de Reims
Début de la construction 1788
Architecte Nicolas Serrurier
Protection Logo monument historique Classé MH[1]
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Champagne-Ardenne
Département Marne
Ville Reims
Coordonnées 49° 15′ 42″ nord, 4° 01′ 54″ est
Géolocalisation sur la carte : Reims
(Voir situation sur carte : Reims)
Chapelle Sainte-Croix
Géolocalisation sur la carte : Marne
(Voir situation sur carte : Marne)
Chapelle Sainte-Croix
Géolocalisation sur la carte : Champagne-Ardenne
(Voir situation sur carte : Champagne-Ardenne)
Chapelle Sainte-Croix
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Chapelle Sainte-Croix

La chapelle Sainte-Croix est un monument historique de Reims[2].

PrésentationModifier

La chapelle se trouve à l'entrée du cimetière du Nord, ouvert en 1787, qui est le plus ancien de la ville, il supplanta lentement les anciens cimetières paroissiaux aujourd'hui disparus.

L'édifice est actuellement enclavé par l'emprise de la voie ferrée, la rue du Champ-de-Mars.

 
Le chevet.

La chapelle Sainte-Croix, qui reçut le corps du chevalier de Rougeville, connu sous le nom de chevalier de Maison-Rouge, par le roman d'Alexandre Dumas, est classée Monument historique. Cet ensemble fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [3]. Elle sert aussi de sépulture pour l'abbé André Nicolas Savart qui décédait le et l'abbé Nicoals Malherbe mort le .
Elle fut construite sur les plans de l'architecte diocésain Nicolas Serrurier, composée d'un péristyle de quatre colonnes surmonté d'un fronton triangulaire, elle comportait un autel de marbre noir et un décor peint imitant les draperies funéraires. Le tout seulement éclairé par un oculus sommital. Elle est ronde avec un dôme.

Construit à la fin du XVIIIe siècle et inauguré le , le cimetière contient les restes de la plupart des citoyens qui depuis ont illustré la ville.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier