Ouvrir le menu principal

Championnat du monde de hockey sur glace 2019

Slovaquie 2019
Description de l'image Championnat du monde de hockey sur glace 2019.png.
Généralités
Sport Hockey sur glace
Organisateur(s) Fédération internationale de hockey sur glace
Édition 83e
Lieu(x) Bratislava et Košice (Slovaquie)
Date 10 au
Nations 16
Matchs joués 64
Affluence 470 853 spectateurs
(7 357 par match)
Site(s) Zimný štadión Ondreja Nepelu et Steel Aréna
Site web officiel http://2019.iihfworlds.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Suède Suède
Vainqueur Drapeau : Finlande Finlande (3e titre)
Finaliste Drapeau du Canada Canada
Troisième Drapeau : Russie Russie
Relégué(s)
Drapeau : France France
Drapeau : Autriche Autriche
Buts 412 (6,44 par match)
Meilleur joueur Drapeau : Canada Mark Stone
Meilleur pointeur Drapeau : Suède William Nylander
(18 points)

Navigation

Le championnat du monde masculin de hockey sur glace 2019 a lieu du 10 au 26 mai 2019 dans les villes de Bratislava et Košice en Slovaquie[1].

Format de la compétitionModifier

Le Championnat du monde de hockey sur glace masculin est un ensemble de plusieurs tournois regroupant les nations en fonction de leur niveau. Les meilleures équipes disputent le titre dans la division Élite. Cette division regroupe 16 équipes réparties en deux groupes de 8 qui disputent un tour préliminaire. Les 4 premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les quarts de finale et les derniers sont relégués en division IA à l'exception de la Suisse, organisatrice de l'édition 2020, qui ne peut être reléguée même si elle termine à la dernière place du groupe B.

Pour les autres divisions qui comptent 6 équipes, les équipes s’affrontent entre elles et, à l'issue de cette compétition, le premier est promu dans la division supérieure et le dernier est relégué dans la division inférieure. En qualifications pour la division III, le vainqueur est promu en division III.

Lors des phases de poule, les points sont attribués ainsi :

  • 3 points pour une victoire dans le temps réglementaire ;
  • 2 points pour une victoire en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • 1 point pour une défaite en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • aucun point pour une défaite dans le temps réglementaire.

Division ÉliteModifier

Le 15 mai 2015, le congrès annuel de la Fédération internationale de hockey sur glace a attribué le Championnat du monde 2019 à la Slovaquie, et celui de 2020 à la Suisse[2].

PatinoiresModifier

Localisation des villes de Bratislava et Košice en Slovaquie.
  Bratislava   Košice
   
Zimný štadión Ondreja Nepelu
Capacité : 10 055
Steel Aréna
Capacité : 8 378

OfficielsModifier

16 arbitres et 16 juges de ligne ont été sélectionnés pour officier lors de ce championnat[3].

Arbitres Juges de ligne
  •   Manuel Nikolic
  •   Maxim Sidorenko
  •   Oliver Gouin
  •   Brett Iverson
  •   Jan Hribik
  •   Martin Frano
  •   Mikko Kaukokari
  •   Aleksi Rantala
  •   Gordon Schukies
  •   Roman Gofman
  •   Yevgeni Romasko
  •   Peter Stano
  •   Linus Öhlund
  •   Tobias Bjork
  •   Stephen Reneau
  •   Jeremy Tufts

  •   Dmitri Golyak
  •   Dustin McCrank
  •   Nathan Vanoosten
  •   Jiri Ondracek
  •   Miroslav Lhotský
  •   Rene Jensen
  •   Hannu Sormunen
  •   Lauri Nikulainen
  •   Andrew Dalton
  •   Joep Leermakers
  •   Dmitri Shishlo
  •   Gleb Lazarev
  •   Roman Kaderli
  •   Andreas Malmqvist
  •   Bill Hancock
  •   Brian Oliver

ÉquipesModifier

Chaque équipe est constituée au minimum de 15 joueurs et 2 gardiens et, au maximum, de 22 joueurs et 3 gardiens.

Tour préliminaireModifier

Aperçu des résultatsModifier

La division Élite regroupe 16 équipes, réparties en deux groupes (entre parenthèses le classement IIHF 2018)[4],[5].

Groupe A (à Košice)
Pays                
  Allemagne (8) 1-8 2-1 1-3 4-2 4-1 3-1 3-2
  Canada (1) 8-1 5-0 3-0 1-3 5-2 8-0 6-5
  Danemark (12) 1-2 0-5 1-7 1-3 5-4 F 9-0 1-2 F
  États-Unis (4) 3-1 0-3 7-1 3-2 P 7-1 6-3 1-4
  Finlande (5) 2-4 3-1 3-1 2-3 P 3-0 5-0 4-2
  France (13) 1-4 2-5 4-5 F 1-7 0-3 3-4 P 3-6
  Grande-Bretagne IA (22) 1-3 0-8 0-9 3-6 0-5 4-3 P 1-7
  Slovaquie H (10) 2-3 5-6 2-1 F 4-1 2-4 6-3 7-1
Groupe B (à Bratislava)
Pays                
  Autriche (17) 3-4 F 2-5 3-5 0-8 0-5 1-9 0-4
  Italie IA (19) 4-3 F 0-3 1-7 0-8 0-10 0-8 0-9
  Lettonie (11) 5-2 3-0 4-1 3-6 1-3 4-5 1-3
  Norvège (9) 5-3 7-1 1-7 2-7 2-5 1-9 1-4
  République tchèque (6) 8-0 8-0 6-3 7-2 0-3 5-2 5-4
  Russie (3) 5-0 10-0 3-1 5-2 3-0 7-4 3-0
  Suède T (2) 9-1 8-0 5-4 9-1 2-5 4-7 4-3
  Suisse (7) 4-0 9-0 3-1 4-1 4-5 0-3 3-4

IA : Promu de la division IA - H : pays hôte - T : tenant du titre - P : Prolongation - F : Tirs de fusillade

Groupe AModifier

MatchesModifier
10 mai Finlande   3-1
(1-1, 0-0, 2-0)
  Canada Steel Arena
6 764 spectateurs


10 mai États-Unis   1-4
(1-1, 0-2, 0-1)
  Slovaquie Steel Arena
7 430 spectateurs


11 mai Danemark   5-4 (Fus)
(2-1, 1-3, 1-0, 0-0, 1-0)
  France Steel Arena
6 190 spectateurs


11 mai Allemagne   3-1
(0-0, 1-0, 2-1)
  Grande-Bretagne Steel Arena
6 866 spectateurs


11 mai Slovaquie   2-4
(1-2, 1-0, 0-2)
  Finlande Steel Arena
7 421 spectateurs


12 mai États-Unis   7-1
(3-0, 2-0, 2-1)
  France Steel Arena
4 960 spectateurs


12 mai Danemark   1-2
(0-0, 0-2, 1-0)
  Allemagne Steel Arena
5 605 spectateurs


12 mai Grande-Bretagne   0-8
(0-2, 0-3, 0-3)
  Canada Steel Arena
4 563 spectateurs


13 mai États-Unis   3-2 (Pr)
(2-1, 0-1, 1-1, 1-0)
  Finlande Steel Arena
7 060 spectateurs


13 mai Slovaquie   5-6
(2-2, 2-3, 1-1)
  Canada Steel Arena
7 420 spectateurs


14 mai Grande-Bretagne   0-9
(0-3, 0-5, 0-1)
  Danemark Steel Arena
3 463 spectateurs


14 mai Allemagne   4-1
(1-0, 2-1, 1-0)
  France Steel Arena
4 013 spectateurs


15 mai États-Unis   6-3
(1-1, 3-1, 2-1)
  Grande-Bretagne Steel Arena
5 510 spectateurs


15 mai Allemagne   3-2
(0-0, 1-2, 2-0)
  Slovaquie Steel Arena
7 440 spectateurs


16 mai Canada   5-2
(3-0, 0-1, 2-1)
  France Steel Arena
4 519 spectateurs


16 mai Finlande   3-1
(0-0, 2-1, 1-0)
  Danemark Steel Arena
4 812 spectateurs


17 mai France   3-6
(0-2, 2-1, 1-3)
  Slovaquie Steel Arena
7 440 spectateurs


17 mai Finlande   5-0
(0-0, 3-0, 2-0)
  Grande-Bretagne Steel Arena
5 618 spectateurs


18 mai Danemark   1-7
(0-4, 1-2, 0-1)
  États-Unis Steel Arena
6 184 spectateurs


18 mai Canada   8-1
(2-0, 2-1, 4-0)
  Allemagne Steel Arena
6 510 spectateurs


18 mai Grande-Bretagne   1-7
(1-3, 0-3, 0-1)
  Slovaquie Steel Arena
7 440 spectateurs


19 mai Allemagne   1-3
(1-1, 0-0, 0-2)
  États-Unis Steel Arena
6 293 spectateurs


19 mai France   0-3
(0-1, 0-1, 0-1)
  Finlande Steel Arena
4 682 spectateurs


20 mai France   3-4 (Pr)
(0-0, 3-2, 0-1, 0-1)
  Grande-Bretagne Steel Arena
7 440 spectateurs


20 mai Canada   5-0
(3-0, 1-0, 1-0)
  Danemark Steel Arena
4 665 spectateurs


21 mai Finlande   2-4
(1-1, 1-1, 0-2)
  Allemagne Steel Arena
6 685 spectateurs


21 mai Slovaquie   2-1 (Fus)
(0-0, 1-0, 0-1, 0-0, 1-0)
  Danemark Steel Arena
7 440 spectateurs


21 mai Canada   3-0
(2-0, 1-0, 0-0)
  États-Unis Steel Arena
7 440 spectateurs


ClassementModifier

Classement du groupe A de la division Élite[6]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Canada 7 6 0 1 0 36 11 +25 18
+002,   Finlande 7 5 0 1 1 22 11 +11 16
+003,   Allemagne 7 5 0 2 0 18 18 0 15
+004,   États-Unis 7 4 1 2 0 27 15 +12 14
+005,   Slovaquie 7 3 1 3 0 28 19 +9 11
+006,   Danemark 7 1 1 4 1 18 23 -5 6
+007,   Grande-Bretagne 7 0 1 6 0 9 41 -32 2 (a)
+008,   France 7 0 0 5 2 14 34 -20 2 (a)
  • En gras : qualifié pour les quarts de finale
  • En italique : relégué en division IA
  • (a) : En cas d'égalité, le nombre de points lors des confrontations directes est pris en compte. Comme la Grande-Bretagne a battu la France, elle la devance au classement.

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Groupe BModifier

MatchesModifier
10 mai Russie   5-2
(2-0, 2-0, 1-2)
  Norvège Zimný štadión Ondreja Nepelu
7 698 spectateurs


10 mai République tchèque   5-2
(1-0, 1-2, 3-0)
  Suède Zimný štadión Ondreja Nepelu
8 723 spectateurs


11 mai Suisse   9-0
(4-0, 2-0, 3-0)
  Italie Zimný štadión Ondreja Nepelu
8 463 spectateurs


11 mai Lettonie   5-2
(1-1, 0-0, 4-1)
  Autriche Zimný štadión Ondreja Nepelu
8 917 spectateurs


11 mai Norvège   2-7
(1-3, 0-2, 1-2)
  République tchèque Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 033 spectateurs


12 mai Russie   5-0
(1-0, 2-0, 2-0)
  Autriche Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 033 spectateurs


12 mai Italie   0-8
(0-1, 0-1, 0-6)
  Suède Zimný štadión Ondreja Nepelu
6 984 spectateurs


12 mai Lettonie   1-3
(0-0, 1-1, 0-2)
  Suisse Zimný štadión Ondreja Nepelu
7 773 spectateurs


13 mai Russie   3-0
(1-0, 1-0, 1-0)
  République tchèque Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


13 mai Norvège   1-9
(0-3, 0-5, 1-1)
  Suède Zimný štadión Ondreja Nepelu
8 850 spectateurs


14 mai Italie   0-3
(0-0, 0-2, 0-1)
  Lettonie Zimný štadión Ondreja Nepelu
5 532 spectateurs


14 mai Suisse   4-0
(1-0, 0-0, 3-0)
  Autriche Zimný štadión Ondreja Nepelu
4 488 spectateurs


15 mai Suisse   4-1
(1-0, 1-0, 2-1)
  Norvège Zimný štadión Ondreja Nepelu
4 673 spectateurs


15 mai Russie   10-0
(4-0, 4-0, 2-0)
  Italie Zimný štadión Ondreja Nepelu
7 535 spectateurs


16 mai Suède   9-1
(5-0, 2-0, 2-1)
  Autriche Zimný štadión Ondreja Nepelu
8 386 spectateurs


16 mai République tchèque   6-3
(0-2, 4-0, 2-1)
  Lettonie Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 084 spectateurs


17 mai Autriche   3-5
(0-1, 1-1, 2-3)
  Norvège Zimný štadión Ondreja Nepelu
8 196 spectateurs


17 mai République tchèque   8-0
(1-0, 4-0, 3-0)
  Italie Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 082 spectateurs


18 mai Lettonie   1-3
(1-0, 0-3, 0-0)
  Russie Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 084 spectateurs


18 mai Italie   1-7
(0-1, 0-0, 1-6)
  Norvège Zimný štadión Ondreja Nepelu
8 872 spectateurs


18 mai Suède   4-3
(1-1, 2-1, 1-1)
  Suisse Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


19 mai Autriche   0-8
(0-2, 0-3, 0-3)
  République tchèque Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 072 spectateurs


19 mai Suisse   0-3
(0-1, 0-1, 0-1)
  Russie Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 056 spectateurs


20 mai Suède   5-4
(1-0, 1-1, 3-3)
  Lettonie Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


20 mai Autriche   3-4 (Fus)
(2-1, 0-2, 1-0, 0-0, 0-1)
  Italie Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


21 mai République tchèque   5-4
(1-1, 3-1, 1-2)
  Suisse Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


21 mai Norvège   1-4
(1-0, 0-1, 0-3)
  Lettonie Zimný štadión Ondreja Nepelu
8 965 spectateurs


21 mai Suède   4-7
(1-0, 0-6, 3-1)
  Russie Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


ClassementModifier

Classement du groupe B de la division Élite[6]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Russie 7 7 0 0 0 36 7 +29 21
+002,   République tchèque 7 6 0 1 0 39 14 +25 18
+003,   Suède 7 5 0 2 0 41 21 +20 15
+004,   Suisse 7 4 0 3 0 27 14 +13 12
+005,   Lettonie 7 3 0 4 0 21 20 +1 9
+006,   Norvège 7 2 0 5 0 19 33 -14 6
+007,   Italie 7 0 1 6 0 5 48 -43 2
+008,   Autriche 7 0 0 6 1 9 40 -31 1
  • En gras : qualifié pour les quarts de finale
  • En italique : relégué en division IA

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Phase finaleModifier

TableauModifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
 23 mai      25 mai      26 mai
   Canada  3 P
   Suisse  2  
   Canada  5
 23 mai
     République tchèque  1  
   République tchèque  5
   Allemagne  1  
   Canada  1
 23 mai
     Finlande  3
   Russie  4
 25 mai
   États-Unis  3  
   Russie  0
 23 mai Troisième place
     Finlande  1  
   Finlande  5 P  26 mai
   Suède  4      République tchèque  2
   Russie  3 F
  • P : Prolongation
  • F : Tirs de fusillade

Quarts de finaleModifier

23 mai Canada   3-2 (Pr)
(0-1, 1-1, 1-0, 1-0)
  Suisse Steel Arena
6 157 spectateurs


23 mai Russie   4-3
(2-0, 0-1, 2-2)
  États-Unis Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


23 mai Finlande   5-4 (Pr)
(1-2, 2-2, 1-0, 1-0)
  Suède Steel Arena
6 304 spectateurs


23 mai République tchèque   5-1
(0-0, 1-1, 4-0)
  Allemagne Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


Demi-finalesModifier

25 mai Russie   0-1
(0-0, 0-0, 0-1)
  Finlande Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


25 mai Canada   5-1
(1-0, 2-0, 2-1)
  République tchèque Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


Match pour la troisième placeModifier

26 mai Russie   3-2 (Fus)
(1-2, 1-0, 0-0, 0-0, 1-0)
  République tchèque Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


FinaleModifier

26 mai Canada   1-3
(1-0, 0-1, 0-2)
  Finlande Zimný štadión Ondreja Nepelu
9 085 spectateurs


Classement finalModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement final du championnat du monde 2019
Place Équipe Groupe PJ V VP D DP BP BC Diff Pts Résultat final
    Finlande A 10 7 1 1 1 31 16 +15 24 Champion du monde
    Canada A 10 7 1 2 0 45 17 +28 23 Vice-champion du monde
    Russie B 10 8 1 1 0 43 14 +29 26 Troisième place
4   République tchèque B 10 7 0 2 1 47 23 +24 22 Quatrième place
5   Suède B 8 5 0 2 1 45 26 +19 16 Éliminé en
quart de finale
6   Allemagne A 8 5 0 3 0 19 23 -4 15
7   États-Unis A 8 4 1 3 0 30 19 +11 14
8   Suisse B 8 4 0 3 1 29 17 +12 13
9   Slovaquie A 7 3 1 3 0 28 19 +9 11 Éliminé en
phase de groupe
10   Lettonie B 7 3 0 4 0 21 20 +1 9
11   Danemark A 7 1 1 4 1 18 23 -5 6
12   Norvège B 7 2 0 5 0 19 33 -14 6
13   Grande-Bretagne A 7 0 1 6 0 9 41 -32 2
14   Italie B 7 0 1 6 0 5 48 -43 2
15   France A 7 0 0 5 2 14 34 -20 2 Relégué en
division IA en 2020
16   Autriche B 7 0 0 6 1 9 40 -31 1

MédaillésModifier

Champions du monde
  Finlande

Marko Anttila ( ), Jani Hakanpää, Arttu Ilomäki, Henri Jokiharju, Kaapo Kakko, Oliwer Kaski, Joel Kiviranta, Miika Koivisto, Kristian Kuusela, Juho Lammikko, Kevin Lankinen, Mikko Lehtonen, Petteri Lindbohm, Eetu Luostarinen, Sakari Manninen, Niko Mikkola, Atte Ohtamaa, Niko Ojamäki, Jussi Olkinuora, Harri Pesonen, Toni Rajala, Jere Sallinen, Veli-Matti Savinainen, Juhani Tyrväinen et Veini Vehviläinen
Entraîneur : Jukka Jalonen

Argent
  Canada
Tyler Bertuzzi, Mackenzie Blackwood, Thomas Chabot, Anthony Cirelli, Sean Couturier, Pierre-Luc Dubois, Dante Fabbro, Carter Hart, Adam Henrique, Mathieu Joseph, Tyson Jost, Anthony Mantha, Jonathan Marchessault, Jared McCann, Brandon Montour, Matt Murray, Philippe Myers, Darnell Nurse, Sam Reinhart, Damon Severson, Troy Stecher, Mark Stone, Dylan Strome, Shea Theodore et Kyle Turris ( )
Entraîneur : Alain Vigneault
Bronze
  Russie
Sergueï Andronov, Artiom Anissimov, Aleksandr Barabanov, Ievgueni Dadonov, Vladislav Gavrikov, Nikita Goussev, Mikhaïl Grigorenko, Aleksandr Gueorguiev, Kirill Kaprizov, Dinar Khafizoulline, Nikita Koutcherov, Ievgueni Kouznetsov, Ilia Kovaltchouk ( ), Ievgueni Malkine, Nikita Nesterov, Dmitri Orlov, Aleksandr Ovetchkine, Sergueï Plotnikov, Mikhaïl Sergatchiov, Ilia Sorokine, Ivan Teleguine, Andreï Vassilevski, Nikita Zadorov, Nikita Zaïtsev et Artiom Zoub
Entraîneur : Ilia Vorobiov

Récompenses individuellesModifier

Équipe-type des médias[7].

Équipe type IIHF[8] :

Statistiques individuellesModifier

Classement des meilleurs pointeurs de la division Élite[9]
Clt Joueur Équipe PJ B A Pts Pun +/-
1 William Nylander   Suède 8 5 13 18 0 +16
2 Nikita Koutcherov   Russie 10 6 10 16 4 +11
3 Nikita Goussev   Russie 10 4 12 16 0 +12
3 Jakub Voráček   République tchèque 10 4 12 16 2 +10
5 Mark Stone   Canada 10 8 6 14 0 +10
6 Anthony Mantha   Canada 9 7 7 14 16 +9
7 Michael Frolík   République tchèque 10 7 7 14 2 +8
8 Dominik Kubalík   République tchèque 10 6 6 12 0 +10
9 Dominik Simon   République tchèque 10 4 8 12 2 +10
10 Patrick Kane   États-Unis 8 2 10 12 4 0

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement des meilleurs gardiens de la division Élite[10]
Clt Joueur Équipe PJ Min BC Moy %Arr Bl
1 Andreï Vassilevski   Russie 8 488 min 2 s 13 1,60 94,58 2
2 Kevin Lankinen   Finlande 8 480 min 41 s 12 1,50 94,20 2
3 Mathias Niederberger   Allemagne 4 237 min 14 s 7 1,77 94,17 0
4 Leonardo Genoni   Suisse 4 241 min 30 s 8 1,99 93,80 0
5 Sebastian Dahm   Danemark 5 307 min 18 s 10 1,95 92,75 1
6 Matt Murray   Canada 7 481 min 9 s 14 2,01 92,55 1
7 Cory Schneider   États-Unis 6 361 min 55 s 15 2,49 92,02 0
8 Reto Berra   Suisse 4 204 min 16 s 7 2,06 91,57 2
9 Elvis Merzļikins   Lettonie 5 237 min 10 s 11 2,78 91,41 0
10 Kristers Gudļevskis   Lettonie 4 179 min 17 s 6 2,01 90,91 1

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Autres divisionsModifier

Division IAModifier

La compétition se déroule à Noursoultan au Kazakhstan du 29 avril au 5 mai 2019.

Classement de la division IA[11]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Kazakhstan 5 4 1 0 0 16 7 +9 14
+002,   Biélorussie (R) 5 3 0 1 1 14 12 +2 10
+003,   Corée du Sud (R) 5 3 0 2 0 16 11 +5 9
+004,   Slovénie 5 2 0 3 0 21 12 +9 6
+005,   Hongrie 5 1 0 4 0 7 18 -11 3(a)
+006,   Lituanie (P) 5 1 0 4 0 7 21 -14 3(a)
    Résultats[11]
    Pays            
      3-2 P 4-1 3-2 3-1 3-1
      2-3 P 1-4 4-1 3-1 4-3
      1-4 4-1 5-3 5-1 1-2
      2-3 1-4 3-5 6-0 9-0
      1-3 1-3 1-5 0-6 4-1
      1-3 3-4 2-1 0-9 1-4

    Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

    • promu en division Élite en 2020
    • relégué en division IB en 2020
    • P : Prolongation

    Division IBModifier

    La compétition se déroule à Tallinn en Estonie du 28 avril au 4 mai 2019.

    Classement de la division IB[12]
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001,   Roumanie 5 3 2 0 0 18 9 +9 13
    +002,   Pologne (R) 5 4 0 0 1 27 13 +14 13
    +003,   Japon 5 2 0 3 0 16 17 -1 6
    +004,   Estonie 5 1 1 2 1 15 16 -1 6
    +005,   Ukraine 5 1 0 3 1 17 20 -3 4
    +006,   Pays-Bas (P) 5 1 0 4 0 7 25 -18 3
      Résultats[12]
      Pays            
        3-2 P 3-2 4-3 F 5-1 3-1
        2-3 P 7-4 3-2 7-3 8-1
        2-3 4-7 5-2 3-2 2-3
        3-4 F 2-3 2-5 4-3 P 4-1
        1-5 3-7 2-3 3-4 P 8-1
        1-3 1-8 3-2 1-4 1-8

      Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

      • promu en division IA en 2020
      • relégué en division IIA en 2020
      • P : Prolongation
      • F : Tirs de fusillade

      Division IIAModifier

      La compétition se déroule à Belgrade en Serbie du 9 au 15 avril 2019.

      Classement de la division IIA[13]
      Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
      +001,   Serbie 5 3 1 1 0 20 14 +6 11
      +002,   Croatie (R) 5 3 1 1 0 19 9 +10 11
      +003,   Australie 5 3 0 1 1 14 10 +4 10
      +004,   Espagne 5 2 0 1 2 14 16 -2 8
      +005,   Chine 5 1 0 4 0 14 21 -7 3
      +006,   Belgique (P) 5 0 1 4 0 11 22 -11 2
        Résultats[13]
        Pays            
          3-1 2-3 3-2 F 6-5 6-3
          1-3 2-1 4-3 F 7-0 5-2
          3-2 1-2 4-0 3-2 3-4 P
          2-3 F 3-4 F 0-4 5-3 4-2
          5-6 0-7 2-3 3-5 4-0
          3-6 2-5 4-3 P 2-4 0-4

        Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

        • promu en division IB en 2020
        • relégué en division IIB en 2020
        • P : Prolongation
        • F : Tirs de fusillade

        Division IIBModifier

        La compétition se déroule à Santiago de Querétaro au Mexique du 21 au 27 avril 2019.

        Classement de la division IIB[14]
        Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
        +001,   Israël 5 4 1 0 0 32 16 +16 14
        +002,   Islande (R) 5 3 0 2 0 26 15 +11 9
        +003,   Nouvelle-Zélande 5 3 0 2 0 26 18 +8 9
        +004,   Géorgie (P) 5 2 0 3 0 18 27 -9 6
        +005,   Mexique 5 1 0 3 1 17 25 -8 4
        +006,   Corée du Nord 5 1 0 4 0 19 37 -18 3
          Résultats[14]
          Pays            
            6-3 5-3 7-3 5-4 P 9-3
            3-6 4-2 3-6 8-1 8-0
            3-5 2-4 6-2 7-2 8-5
            3-7 6-3 2-6 3-2 4-9
            4-5 P 1-8 2-7 2-3 8-2
            3-9 0-8 5-8 9-4 2-8

          Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

          • promu en division IIA en 2020
          • relégué en division III en 2020
          • P : Prolongation

          Division IIIModifier

          La compétition se déroule à Sofia en Bulgarie du 22 au 28 avril 2019.

          Classement de la division III[15]
          Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
          +001,   Bulgarie 5 5 0 0 0 39 7 +32 15
          +002,   Turquie 5 3 0 2 0 21 17 +4 9
          +003,   Turkménistan (P) 5 2 0 2 1 21 21 0 7
          +004,   Luxembourg (R) 5 2 0 3 0 15 20 -5 6
          +005,   Taipei chinois 5 1 1 3 0 23 35 -12 5
          +006,   Afrique du Sud 5 1 0 4 0 18 37 -19 3
            Résultats[15]
            Pays            
              3-1 6-2 7-0 11-2 12-2
              1-3 5-4 2-3 7-4 6-3
              2-6 4-5 4-3 4-5 P 7-2
              0-7 3-2 3-4 4-5 5-2
              2-11 4-7 5-4 P 5-4 7-9
              2-12 3-6 2-7 2-5 9-7

            Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

            • promu en division IIB en 2020
            • relégué en qualification pour la division III en 2020
            • P : Prolongation

            Qualification pour la division IIIModifier

            La compétition se déroule à Abou Dabi aux Émirats arabes unis du 31 mars au 6 avril 2019.

            Classement de la division Q III[16]
            Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
            +001,   Émirats arabes unis 5 4 0 1 0 46 14 +32 12
            +002,   Hong Kong (R) 5 4 0 1 0 31 18 +13 12
            +003,   Thaïlande 5 2 1 2 0 26 19 +7 8
            +004,   Bosnie-Herzégovine 5 2 0 2 1 21 22 -1 7
            +005,   Koweït 5 1 0 4 0 9 43 -34 3
            +006,   Kirghizistan 5 1 0 4 0 7 24 -17 3
              Résultats[16]
              Pays            
                11-1 8-2 10-3 13-1 4-7
                1-11 6-5 7-0 12-2 5-0 X
                2-8 5-6 5-4 F 9-1 5-0 X
                3-10 0-7 4-5 F 9-0 5-0 X
                1-13 2-12 1-9 0-9 5-0 X
                7-4 0-5 X 0-5 X 0-5 X 0-5 X

              Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

              • promu en division III en 2020
              • F : Tirs de fusillade
              • X : Forfait (Le joueur kirghize Aleksandr Titov est disqualifié et les 4 premiers matchs de l’équipe du Kirghizistan ont été perdus sur tapis vert 5 à 0).

              Références et feuilles de matchesModifier

              RéférencesModifier

              1. (en) « 2017-2018 IIHF Calendar of Events », sur www.iihf.com (consulté le 12 mai 2018).
              2. (en) « Back to Slovakia, Switzerland », sur iihfworlds2015.com, (consulté le 25 septembre 2017)
              3. (en) « Referees for Slovakia 2019 assigned », sur iihf.com, (consulté le 10 mars 2019)
              4. (en) « Groups for 2019 », sur 2019.iihfworlds.com, (consulté le 24 mai 2018)
              5. (en) « 2018 Men's World Ranking (after Olympics) », sur iihf.com (consulté le 24 mai 2018)
              6. a et b (en) « Tournament progress » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2019)
              7. (en) « Media all stars » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2019)
              8. (en) « Best players selected by the directorate » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 27 mai 2019)
              9. (en) « Scoring leaders » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 27 mai 2019)
              10. (en) « Goalkeepers » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 27 mai 2019)
              11. a et b (en) « Tournament progress (Div. IA) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 6 mai 2019)
              12. a et b (en) « Tournament progress (Div. IB) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 5 mai 2019)
              13. a et b (en) « Tournament progress (Div. IIA) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 16 avril 2019)
              14. a et b (en) « Tournament progress (Div. IIB) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2019)
              15. a et b (en) « Tournament progress (Div. III) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2019)
              16. a et b (en) « Tournament progress (Div. Q III) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 6 avril 2019)

              Feuilles de matches (division Élite)Modifier

              1. (en) « FIN - CAN : 3-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 10 mai 2019)
              2. (en) « USA - SVK : 1-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 10 mai 2019)
              3. (en) « DEN - FRA : 5-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2019)
              4. (en) « GER - GBR : 3-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2019)
              5. (en) « SVK - FIN : 2-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2019)
              6. (en) « USA - FRA : 7-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2019)
              7. (en) « DEN - GER : 1-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 13 mai 2019)
              8. (en) « GBR - CAN : 0-8 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 13 mai 2019)
              9. (en) « USA - FIN : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2019)
              10. (en) « SVK - CAN : 5-6 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2019)
              11. (en) « GBR - DEN : 0-9 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2019)
              12. (en) « GER - FRA : 4-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2019)
              13. (en) « USA - GBR : 6-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 16 mai 2019)
              14. (en) « GER - SVK : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 16 mai 2019)
              15. (en) « CAN - FRA : 5-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 17 mai 2019)
              16. (en) « FIN - DEN : 3-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 17 mai 2019)
              17. (en) « FRA - SVK : 3-6 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2019)
              18. (en) « FIN - GBR : 5-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2019)
              19. (en) « DEN - USA : 1-7 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2019)
              20. (en) « CAN - GER : 8-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2019)
              21. (en) « GBR - SVK : 1-7 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 19 mai 2019)
              22. (en) « GER - USA : 1-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 20 mai 2019)
              23. (en) « FRA - FIN : 0-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 20 mai 2019)
              24. (en) « FRA - GBR : 3-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 20 mai 2019)
              25. (en) « CAN - DEN : 5-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2019)
              26. (en) « FIN - GER : 2-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2019)
              27. (en) « SVK - DEN : 2-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2019)
              28. (en) « CAN - USA : 3-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2019)
              29. (en) « RUS - NOR : 5-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 10 mai 2019)
              30. (en) « CZE - SWE : 5-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 10 mai 2019)
              31. (en) « SUI - ITA : 9-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2019)
              32. (en) « LAT - AUT : 5-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2019)
              33. (en) « NOR - CZE : 2-7 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2019)
              34. (en) « RUS - AUT : 5-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2019)
              35. (en) « ITA - SWE : 0-8 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 13 mai 2019)
              36. (en) « LAT - SUI : 1-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 13 mai 2019)
              37. (en) « RUS - CZE : 3-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2019)
              38. (en) « NOR - SWE : 1-9 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2019)
              39. (en) « ITA - LAT : 0-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2019)
              40. (en) « SUI - AUT : 4-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2019)
              41. (en) « SUI - NOR : 4-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 16 mai 2019)
              42. (en) « RUS - ITA : 10-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 16 mai 2019)
              43. (en) « SWE - AUT : 9-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 17 mai 2019)
              44. (en) « CZE - LAT : 6-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 17 mai 2019)
              45. (en) « AUT - NOR : 3-5 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2019)
              46. (en) « CZE - ITA : 8-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2019)
              47. (en) « LAT - RUS : 1-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2019)
              48. (en) « ITA - NOR : 1-7 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2019)
              49. (en) « SWE - SUI : 4-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 19 mai 2019)
              50. (en) « AUT - CZE : 0-8 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 20 mai 2019)
              51. (en) « SUI - RUS : 0-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 20 mai 2019)
              52. (en) « SWE - LAT : 5-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 20 mai 2019)
              53. (en) « AUT - ITA : 3-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2019)
              54. (en) « CZE - SUI : 5-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2019)
              55. (en) « NOR - LAT : 1-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2019)
              56. (en) « SWE - RUS : 4-7 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2019)
              57. (en) « CAN - SUI : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 23 mai 2019)
              58. (en) « RUS - USA : 4-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 23 mai 2019)
              59. (en) « FIN - SWE : 5-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 23 mai 2019)
              60. (en) « CZE - GER : 5-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 23 mai 2019)
              61. (en) « RUS - FIN : 0-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 25 mai 2019)
              62. (en) « CAN - CZE : 5-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 25 mai 2019)
              63. (en) « RUS - CZE : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 26 mai 2019)
              64. (en) « CAN - FIN : 1-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 26 mai 2019)

              Articles connexesModifier

              Liens externesModifier