Ouvrir le menu principal

Anthony Guttig

joueur de hockey sur glace français
Anthony Guttig
Description de cette image, également commentée ci-après
Anthony Guttig en 2017
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance ,
Dijon (France)
Joueur
Position Attaquant
Tire de la gauche
Équipe Ligue Magnus Dragons de Rouen
A joué pour Ligue Magnus
Ducs de Dijon
Allsvenskan
Mora IK
Division 1
Tranås AIF
Mestis
Hokki Kajaani
Jukurit Mikkeli
Liiga
KooKoo Kouvola
Carrière pro. Depuis 2006

Anthony Guttig (né le à Dijon) est un joueur professionnel français de hockey sur glace[1].

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Fils de l'ancien joueur vedette des années 1990 Michel Guttig, Anthony Guttig commence le hockey sur glace à l'âge de 3 ans et demi[2], et commence sa carrière professionnelle âgé de seulement 17 ans en senior avec les Ducs de Dijon, en 2006. Il rejoint l'équipe suédoise Mora IK en 2012, puis Tranas AIF. De 2013 à 2016, il joue pour les équipes finlandaises Hokki Kajaani, Jukurit Mikkeli et KooKoo Kouvola.

Il remporte le Trophée Jean-Pierre Graff du meilleur espoir français de la saison 2008. Le , il inscrit un sextuplé et une assistance face aux Ours de Villard-de-Lans. Il remporte la coupe de France 2012 avec les Ducs de Dijon.

Après plusieurs saisons effectuées en Scandinavie, il revient jouer avec les Ducs de Dijon après un arrêt pour raisons personnelles.

Il signe pour la saison 2017-2018 avec les Dragons de Rouen. Le 26 mars 2018, il est champion de France avec cette équipe

Il signe une nouvelle fois à Rouen pour la saison 2018-2019.

Carrière internationaleModifier

Il représente l'Équipe de France au niveau international de 2009 à 2015. Il compte 102 sélections. Il participe à son premier championnat du monde senior en 2012, où il inscrit un but contre la Finlande. Il participe à 3 autres championnats du monde en 2013, 2014 et 2015.

Il fait son retour en équipe de France en décembre 2017 et est élu joueur du match face à la Slovaquie.

StatistiquesModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En clubModifier

Statistiques par saison[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
2006-2007 Ducs de Dijon Ligue Magnus 26 1 2 3 12 7 0 2 2 8
2007-2008 Ducs de Dijon Ligue Magnus 19 5 8 13 6 5 0 2 2 6
2008-2009 Ducs de Dijon Ligue Magnus 21 10 12 22 16 3 2 0 2 14
2009-2010 Ducs de Dijon Ligue Magnus 26 6 13 19 55 3 0 0 0 4
2010-2011 Ducs de Dijon Ligue Magnus 19 7 7 14 12 2 1 0 1 6
2011-2012 Ducs de Dijon Ligue Magnus 26 22 19 41 22 5 1 2 3 2
2012-2013 Mora IK Allsvenskan 19 2 2 4 8 - - - - -
Tranås AIF Division 1 8 4 6 10 6 - - - - -
2013-2014 Hokki Kajaani Mestis 42 20 32 52 36 12 5 9 14 20
2014-2015 Jukurit Mikkeli Mestis 45 13 29 42 63 12 6 8 14 0
2015-2016 KooKoo Kouvola Liiga 36 3 5 8 10 - - - - -
2016-2017 Ducs de Dijon Ligue Magnus 17 3 9 12 6 6 rel 1 2 3 0
2017-2018 Rouen Ligue Magnus 42 12 34 46 14 15 6 5 11 18
2018-2019 Dragons de Rouen Ligue Magnus 32 8 19 27 44 16 3 9 12 14

Au niveau internationalModifier

Statistiques par compétition[3]
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultats
2008 Championnat du monde junior 5 1 4 5 4 -4 5e de la Division I, Groupe B
2012 Championnat du monde 5 1 1 2 8 -1 Neuvième place
2013 Championnat du monde 7 0 0 0 0 -4 Treizième place
2014 Championnat du monde 8 0 2 2 2 -3 Huitième place
2015 Championnat du monde 7 0 1 1 0 +1 Douzième
2018 Championnat du monde 7 1 0 1 0 -4 Douzième

Trophées et honneurs personnelsModifier

  • Ligue Magnus
  • Mestis
    • 2013-2014 : nommé révélation de la saison de la Mestis par les médias.
    • 2015-2016 : nommé meilleur joueur des séries éliminatoires et remporte le titre de champion de Mestis avec le Jukurit Mikkeli.

RéférencesModifier

  1. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com
  2. https://www.bienpublic.com/sport-local/2017/02/21/anthony-guttig-j-ai-le-hockey-dans-le-sang
  3. a et b (en) « Anthony Guttig », sur Eliteprospects.com (consulté le 1er avril 2016).
  4. « Gascon et Guttig, les MVP », sur www.lequipe.fr (consulté le 23 février 2012).