Ouvrir le menu principal

Championnat du monde de hockey sur glace 2018

Danemark 2018
Généralités
Sport Hockey sur glace
Organisateur(s) Fédération internationale de hockey sur glace
Édition 82e
Lieu(x) Copenhague et Herning (Danemark)
Date 4 au
Nations 16 (pour le groupe Élite)
Matchs joués 64
Affluence 520 481 spectateurs
(8 133 par match)
Site(s) Royal Arena (en)
Jyske Bank Boxen
Site web officiel 2018.iihfworlds.com (en)(da)
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau supérieur -
Niveau inférieur Division IA

Palmarès
Vainqueur Drapeau : Suède Suède (11e titre)
Finaliste Drapeau : Suisse Suisse
Troisième Drapeau : États-Unis États-Unis
Relégué(s)
Drapeau : Biélorussie Biélorussie
Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud
Buts 384 (6 par match)
Meilleur joueur Drapeau : États-Unis Patrick Kane
Meilleur pointeur Drapeau : États-Unis Patrick Kane (20 points)

Navigation

Le championnat du monde de hockey sur glace 2018 a lieu du 4 au 20 mai 2018 dans les villes de Copenhague et Herning, au Danemark[1].

Sommaire

Format de la compétitionModifier

 
Nations participant au Championnat du monde de hockey sur glace 2018, par division

Le Championnat du monde de hockey sur glace est un ensemble de plusieurs tournois regroupant les nations en fonction de leur niveau. Les meilleures équipes disputent le titre dans la Division Élite. Cette Division regroupe 16 équipes réparties en deux groupes de 8 qui disputent un tour préliminaire. Les 4 premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les quarts de finale et les derniers sont relégués en Division IA à l'exception de la Slovaquie, organisatrice de l'édition 2019, qui ne peut être reléguée même si elle termine à la dernière place du groupe A.

Pour les autres divisions qui comptent 6 équipes (sauf la Qualification pour la Division III), les équipes s’affrontent entre elles et, à l'issue de cette compétition, le premier est promu dans la division supérieure et le dernier est relégué dans la division inférieure. En Qualifications pour Division III, le vainqueur de la finale est promu en Division III.

Lors des phases de poule, les points sont attribués ainsi :

  • 3 points pour une victoire dans le temps réglementaire ;
  • 2 points pour une victoire en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • 1 point pour une défaite en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • aucun point pour une défaite dans le temps réglementaire.

Division ÉliteModifier

Le 23 mai 2014, le Danemark, qui a déposé sa candidature comme pays hôte pour ce championnat du monde, a été préféré à la Lettonie à la suite d'un vote du congrès annuel de la Fédération internationale de hockey sur glace au résultat de 95 voix contre 12[1].

PatinoiresModifier

Localisation des villes de Copenhague et Herning au Danemark.
  Copenhague   Herning
   
Royal Arena (en)
Capacité : 12 500
Jyske Bank Boxen
Capacité : 12 000

OfficielsModifier

La fédération internationale de hockey sur glace a sélectionné 16 arbitres et 16 juges de lignes pour cette compétition[2],[3].

Arbitres Juges de ligne
  •   Mark Lemelin (3)
  •   Oliver Gouin (6)
  •   Brett Iverson (5)
  •   Jan Hribik (10)
  •   Antonín Jeřábek (12)
  •   Mikko Kaukokari (47)
  •   Aleksi Rantala (14)
  •   Gordon Schukies (21)
  •   Roman Gofman (25)
  •   Konstantin Olenine (26)
  •   Tobias Wehrli (36)
  •   Jozef Kubuš (28)
  •   Linus Öhlund (34)
  •   Mikael Sjöqvist (44)
  •   Timothy Mayer (41)
  •   Stephen Reneau (48)

  •   Dmitri Golyak (53)
  •   Dustin McCrank (54)
  •   Nathan Vanoosten (55)
  •   Miroslav Lhotský (60)
  •   Rene Jensen (62)
  •   Hannu Sormunen (63)
  •   Sakari Suominen (66)
  •   Lukas Kohlmüller (68)
  •   Jon Kilian (72)
  •   Aleksandr Otmakhov (73)
  •   Gleb Lazarev (75)
  •   Nicolas Fluri (85)
  •   Peter Šefčík (78)
  •   Andreas Malmqvist (82)
  •   Jake Davis (88)
  •   Brian Oliver (87)

Entre parenthèses, les numéros de dossards des officiels

ÉquipesModifier

Chaque équipe est constituée au minimum de 15 joueurs et 2 gardiens et, au maximum, de 22 joueurs et 3 gardiens.

Tour préliminaireModifier

Aperçu des résultatsModifier

La division Élite regroupe 16 équipes, réparties en deux groupes (entre parenthèses le classement IIHF)[4],[5].

Groupe A (à Copenhague)
Pays                
  Autriche P (16) 4-0 2-5 3-4 0-7 2-4 0-7 2-3 P
  Biélorussie (10) 0-4 2-6 0-3 0-6 4-7 0-5 2-5
  France (13) 5-2 6-2 0-6 0-7 1-3 0-4 1-5
  République tchèque (6) 4-3 3-0 6-0 4-3 P 3-2 P 2-3 5-4 F
  Russie (2) 7-0 6-0 7-0 3-4 P 4-0 1-3 4-3
  Slovaquie (11) 4-2 7-4 3-1 2-3 P 0-4 3-4 P 0-2
  Suède (3) 7-0 5-0 4-0 3-2 3-1 4-3 P 5-3
  Suisse (7) 3-2 P 5-2 5-1 4-5 F 3-4 2-0 3-5
Groupe B (à Herning)
Pays                
  Allemagne (8) 0-3 6-1 2-3 F 0-3 3-2 P 1-3 4-5 F
  Canada (1) 3-0 10-0 7-1 4-5 F 1-5 2-1 P 5-0
  Corée du Sud P (21) 1-6 0-10 1-3 1-13 1-8 0-5 0-3
  Danemark H (14) 3-2 F 1-7 3-1 0-4 3-2 0-1 3-0
  États-Unis (5) 3-0 5-4 F 13-1 4-0 2-6 3-2 P 9-3
  Finlande (4) 2-3 P 5-1 8-1 2-3 6-2 8-1 7-0
  Lettonie (12) 3-1 1-2 P 5-0 1-0 2-3 P 1-8 3-2 P
  Norvège (9) 5-4 F 0-5 3-0 0-3 3-9 0-7 2-3 P

P : Promu de la Division IA - H : pays hôte - P : Prolongation - F : Tirs de fusillade

Les 4 premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les quarts de finale et les derniers sont relégués en Division IA à l'exception de la Slovaquie, organisateur de l'édition 2019, qui ne peut être reléguée même si elle termine à la dernière place du groupe A.

Groupe AModifier

MatchesModifier
4 mai   Russie 7-0
(3-0, 1-0, 3-0)
France   Royal Arena
6 453 spectateurs


4 mai   Suède 5-0
(2-0, 2-0, 1-0)
Biélorussie   Royal Arena
10 884 spectateurs


5 mai   Suisse 3-2 (Pr)
(1-0, 1-1, 0-1, 1-0)
Autriche   Royal Arena
5 019 spectateurs


5 mai   France 6-2
(2-1, 1-0, 3-1)
Biélorussie   Royal Arena
6 529 spectateurs


5 mai   République tchèque 3-2 (Pr)
(0-1, 1-1, 1-0, 1-0)
Slovaquie   Royal Arena
12 490 spectateurs


6 mai   Autriche 0-7
(0-3, 0-3, 0-1)
Russie   Royal Arena
9 502 spectateurs


6 mai   Suède 3-2
(2-0, 0-1, 1-1)
République tchèque   Royal Arena
12 490 spectateurs


6 mai   Slovaquie 0-2
(0-1, 0-1, 0-0)
Suisse   Royal Arena
10 915 spectateurs


7 mai   Biélorussie 0-6
(0-1, 0-3, 0-2)
Russie   Royal Arena
6 360 spectateurs


7 mai   Suède 4-0
(2-0, 1-0, 1-0)
France   Royal Arena
7 218 spectateurs


8 mai   Autriche 2-4
(1-1, 0-2, 1-1)
Slovaquie   Royal Arena
6 094 spectateurs


8 mai   République tchèque 5-4 (Fus)
(1-1, 3-3, 0-0, 0-0, 1-0)
Suisse   Royal Arena
6 226 spectateurs


9 mai   Suisse 5-2
(2-2, 1-0, 2-0)
Biélorussie   Royal Arena
5 445 spectateurs


9 mai   Suède 7-0
(2-0, 3-0, 2-0)
Autriche   Royal Arena
8 547 spectateurs


10 mai   Slovaquie 3-1
(1-0, 1-1, 1-0)
France   Royal Arena
5 855 spectateurs


10 mai   République tchèque 4-3 (Pr)
(2-1, 1-2, 0-0, 1-0)
Russie   Royal Arena
12 490 spectateurs


11 mai   France 5-2
(2-1, 2-1, 1-0)
Autriche   Royal Arena
5 780 spectateurs


11 mai   Biélorussie 0-3
(0-3, 0-0, 0-0)
République tchèque   Royal Arena
5 636 spectateurs


12 mai   Slovaquie 3-4 (Pr)
(1-2, 1-1, 1-0, 0-1)
Suède   Royal Arena
12 490 spectateurs


12 mai   Autriche 4-0
(1-0, 3-0, 0-0)
Biélorussie   Royal Arena
7 370 spectateurs


12 mai   Russie 4-3
(0-0, 3-1, 1-2)
Suisse   Royal Arena
12 366 spectateurs


13 mai   France 0-6
(0-3, 0-2, 0-1)
République tchèque   Royal Arena
6 252 spectateurs


13 mai   Suisse 3-5
(0-2, 1-1, 2-2)
Suède   Royal Arena
12 255 spectateurs


14 mai   Russie 4-0
(2-0, 0-0, 2-0)
Slovaquie   Royal Arena
7 732 spectateurs


14 mai   République tchèque 4-3
(2-1, 1-0, 1-2)
Autriche   Royal Arena
3 843 spectateurs


15 mai   Suisse 5-1
(2-0, 1-0, 2-1)
France   Royal Arena
6 573 spectateurs


15 mai   Biélorussie 4-7
(0-2, 2-0, 2-5)
Slovaquie   Royal Arena
4 857 spectateurs


15 mai   Russie 1-3
(1-0, 0-2, 0-1)
Suède   Royal Arena
12 490 spectateurs


ClassementModifier

Classement du groupe A de la division Élite[6]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Suède 7 6 1 0 0 31 9 +22 20
+002,   Russie 7 5 0 1 1 32 10 +22 16
+003,   République tchèque 7 3 3 1 0 27 15 +12 15
+004,   Suisse 7 3 1 2 1 25 19 +6 12
+005,   Slovaquie 7 3 0 2 2 19 20 -1 11
+006,   France 7 2 0 5 0 13 29 -16 6
+007,   Autriche 7 1 0 5 1 13 30 -17 4
+008,   Biélorussie 7 0 0 7 0 8 36 -28 0
  •      En gras : qualifié pour les quarts de finale
  •      En italique : relégué en division IA

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Groupe BModifier

MatchesModifier
4 mai   États-Unis 5-4 (Fus)
(1-2, 2-1, 1-1, 0-0, 1-0)
Canada   Jyske Bank Boxen
9 632 spectateurs


4 mai   Allemagne 2-3 (Fus)
(0-0, 1-2, 1-0, 0-0, 0-1)
Danemark   Jyske Bank Boxen
9 982 spectateurs


5 mai   Norvège 2-3 (Pr)
(2-0, 0-1, 0-1, 0-1)
Lettonie   Jyske Bank Boxen
8 441 spectateurs


5 mai   Finlande 8-1
(2-0, 3-1, 3-0)
Corée du Sud   Jyske Bank Boxen
8 930 spectateurs


5 mai   Danemark 0-4
(0-1, 0-2, 0-1)
États-Unis   Jyske Bank Boxen
10 800 spectateurs


6 mai   Corée du Sud 0-10
(0-2, 0-6, 0-2)
Canada   Jyske Bank Boxen
3 902 spectateurs


6 mai   Allemagne 4-5 (Fus)
(2-2, 1-1, 1-1, 0-0, 0-1)
Norvège   Jyske Bank Boxen
5 491 spectateurs


6 mai   Lettonie 1-8
(0-3, 0-2, 1-3)
Finlande   Jyske Bank Boxen
6 174 spectateurs


7 mai   États-Unis 3-0
(0-0, 2-0, 1-0)
Allemagne   Jyske Bank Boxen
10 301 spectateurs


7 mai   Canada 7-1
(2-0, 3-0, 2-1)
Danemark   Jyske Bank Boxen
10 800 spectateurs


8 mai   Corée du Sud 0-5
(0-, 0-1, 0-2)
Lettonie   Jyske Bank Boxen
5 227 spectateurs


8 mai   Finlande 7-0
(2-0, 4-0, 1-0)
Norvège   Jyske Bank Boxen
4 617 spectateurs


9 mai   Allemagne 6-1
(1-0, 3-0, 2-1)
Corée du Sud   Jyske Bank Boxen
7 092 spectateurs


9 mai   Finlande 2-3
(0-0, 1-2, 1-1)
Danemark   Jyske Bank Boxen
10 800 spectateurs


10 mai   États-Unis 3-2 (Pr)
(1-1, 1-1, 0-0, 1-0)
Lettonie   Jyske Bank Boxen
5 215 spectateurs


10 mai   Norvège 0-5
(0-3, 0-1, 0-1)
Canada   Jyske Bank Boxen
5 139 spectateurs


11 mai   Danemark 3-0
(1-0, 2-0, 0-0)
Norvège   Jyske Bank Boxen
10 800 spectateurs


11 mai   États-Unis 13-1
(4-1, 4-0, 5-0)
Corée du Sud   Jyske Bank Boxen
7 563 spectateurs


12 mai   Lettonie 3-1
(0-0, 1-0, 2-1)
Allemagne   Jyske Bank Boxen
8 997 spectateurs


12 mai   Danemark 3-1
(0-0, 2-1, 1-0)
Corée du Sud   Jyske Bank Boxen
10 591 spectateurs


12 mai   Canada 1-5
(1-3, 0-0, 0-2)
Finlande   Jyske Bank Boxen
9 313 spectateurs


13 mai   Norvège 3-9
(0-3, 1-4, 2-2)
États-Unis   Jyske Bank Boxen
4 553 spectateurs


13 mai   Allemagne 3-2 (Pr)
(0-1, 2-0, 0-1, 1-0)
Finlande   Jyske Bank Boxen
5 077 spectateurs


14 mai   Corée du Sud 0-3
(0-1, 0-0, 0-2)
Norvège   Jyske Bank Boxen
3 330 spectateurs


14 mai   Canada 2-1 (Pr)
(1-0, 0-0, 0-1, 1-0)
Lettonie   Jyske Bank Boxen
2 966 spectateurs


15 mai   Finlande 6-2
(2-0, 1-0, 3-2)
États-Unis   Jyske Bank Boxen
6 343 spectateurs


15 mai   Canada 3-0
(1-0, 1-0, 1-0)
Allemagne   Jyske Bank Boxen
6 200 spectateurs


15 mai   Lettonie 1-0
(1-0, 0-0, 0-0)
Danemark   Jyske Bank Boxen
10 800 spectateurs


ClassementModifier

Classement du groupe B de la division Élite[6]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Finlande 7 5 0 1 1 38 11 +27 16
+002,   États-Unis 7 4 2 1 0 39 16 +23 16
+003,   Canada 7 4 1 1 1 32 12 +20 15
+004,   Lettonie 7 3 1 1 2 16 16 0 13
+005,   Danemark 7 3 1 3 0 13 17 -4 11
+006,   Allemagne 7 1 1 3 2 16 20 -4 7
+007,   Norvège 7 1 1 4 1 13 31 -18 6
+008,   Corée du Sud 7 0 0 7 0 4 48 -44 0
  •      En gras : qualifié pour les quarts de finale
  •      En italique : relégué en division IA

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Phase finaleModifier

TableauModifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
 17 mai      19 mai      20 mai
   Suède  3
   Lettonie  2  
   Suède  6
 17 mai
     États-Unis  0  
   États-Unis  3
   République tchèque  2  
   Suède  3F
 17 mai
     Suisse  2
   Russie  4
 19 mai
   Canada  5  
   Canada  2
 17 mai Troisième place
     Suisse  3  
   Finlande  2  20 mai
   Suisse  3      États-Unis  4
   Canada  1

Quarts de finaleModifier

17 mai   Russie 4-5 (Pr)
(0-1, 2-1, 2-2, 0-1)
Canada   Royal Arena
9 017 spectateurs


17 mai   États-Unis 3-2
(2-0, 0-2, 1-0)
République tchèque   Jyske Bank Boxen
4 846 spectateurs


17 mai   Suède 3-2
(0-0, 1-1, 2-1)
Lettonie   Royal Arena
12 490 spectateurs


17 mai   Finlande 2-3
(1-0, 0-3, 1-0)
Suisse   Jyske Bank Boxen
5 634 spectateurs


Demi-finalesModifier

19 mai   Suède 6-0
(1-0, 3-0, 2-0)
États-Unis   Royal Arena
12 490 spectateurs


19 mai   Canada 2-3
(0-1, 1-1, 1-1)
Suisse   Royal Arena
12 166 spectateurs


Match pour la troisième placeModifier

20 mai   États-Unis 4-1
(0-0, 1-1, 3-0)
Canada   Royal Arena
21 111 spectateurs


FinaleModifier

20 mai   Suède 3-2 (Fus)
(1-1, 1-1, 0-0, 0-0, 1-0)
Suisse   Royal Arena
12 490 spectateurs


Classement finalModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Place Équipe Groupe PJ V VP D DP BP BC Diff Pts Résultat final
    Suède A 10 8 2 0 0 43 13 +30 28 Champion du monde
    Suisse A 10 5 1 2 2 33 26 +7 19 Vice-champion du monde
    États-Unis B 10 6 2 2 0 46 25 +21 22 Troisième place
4   Canada B 10 4 2 3 1 40 23 +17 17 Quatrième place
5   Finlande B 8 5 0 2 1 40 14 +26 16 Éliminé en
quart de finale
6   Russie A 8 5 0 1 2 36 15 +21 17
7   République tchèque A 8 3 3 2 0 29 18 +11 15
8   Lettonie B 8 3 1 2 2 18 19 -1 13
9   Slovaquie A 7 3 0 2 2 19 20 -1 11 Éliminé en
phase de groupe
10   Danemark B 7 3 1 3 0 13 17 -4 11
11   Allemagne B 7 1 1 3 2 16 20 -4 7
12   France A 7 2 0 5 0 13 29 -16 6
13   Norvège B 7 1 1 4 1 13 31 -18 6
14   Autriche A 7 1 0 5 1 13 30 -17 4
15   Biélorussie A 7 0 0 7 0 8 36 -28 0 Relégué en
Division IA en 2019
16   Corée du Sud B 7 0 0 7 0 4 48 -44 0

MédaillésModifier

Champions du monde
  Suède
Lias Andersson, Viktor Arvidsson, Mikael Backlund, Jacob de la Rose, Oliver Ekman-Larsson, Dennis Everberg, Filip Forsberg, Erik Gustafsson, Filip Gustavsson, Magnus Hellberg, Patric Hörnqvist, Mattias Janmark, Adrian Kempe, John Klingberg, Adam Larsson, Johan Larsson, Hampus Lindholm, Anders Nilsson, John Norman, Gustav Nyquist, Magnus Pääjärvi Svensson, Elias Pettersson, Rickard Rakell, Mikael Wikstrand et Mika Zibanejad
Entraîneur : Rikard Grönborg
Argent
  Suisse
Sven Andrighetto, Chris Baltisberger, Reto Berra, Enzo Corvi, Raphael Diaz, Kevin Fiala, Michael Fora, Lukas Frick, Joël Genazzi, Leonardo Genoni, Gaëtan Haas, Grégory Hofmann, Roman Josi, Dean Kukan, Timo Meier, Simon Moser, Mirco Müller, Nino Niederreiter, Damien Riat, Noah Rod, Reto Schäppi, Tristan Scherwey, Gilles Senn, Ramon Untersander et Joël Vermin
Entraîneur : Patrick Fischer
Bronze
  États-Unis
Cameron Atkinson, Nick Bonino, Will Butcher, Blake Coleman, Scott Darling, Alex DeBrincat, John Gaudreau, Brian Gibbons, Quinn Hughes, Nick Jensen, Patrick Kane, Keith Kinkaid, Chris Kreider, Dylan Larkin, Anders Lee, Charlie Lindgren, Alec Martinez, Charlie McAvoy, Sonny Milano, Connor Murphy, Jordan Oesterle, Neal Pionk, Derek Ryan, Tage Thompson et Colin White
Entraîneur : Jeff Blashill

Récompenses individuellesModifier

Équipe-type des médias[7].

Équipe type IIHF[8] :

Statistiques individuellesModifier

Classement des meilleurs pointeurs de la Division Élite[9]
Clt Joueur Équipe PJ B A Pts Pun +/-
1 Patrick Kane   États-Unis 10 8 12 20 0 -2
2 Sebastian Aho   Finlande 8 9 9 18 2 +15
3 Connor McDavid   Canada 10 5 12 17 10 +6
4 Rickard Rakell   Suède 10 6 8 14 6 +7
5 Teuvo Teräväinen   Finlande 8 5 9 14 8 +14
6 Cameron Atkinson   États-Unis 10 7 4 11 2 -3
7 Mika Zibanejad   Suède 10 6 5 11 0 +10
8 Mikko Rantanen   Finlande 8 5 6 11 6 +1
9 Mattias Janmark   Suède 10 4 6 10 8 +8
9 Chris Kreider   États-Unis 10 4 6 10 2 +7

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement des meilleurs gardiens de la Division Élite[10]
Clt Joueur Équipe PJ Min BC Moy %Arr Bl
1 Anders Nilsson   Suède 7 440 min 8 1,09 95,40 3
2 Frederik Andersen   Danemark 6 362 min 56 s 10 1,65 94,38 1
3 Igor Chestiorkine   Russie 4 204 min 57 s 5 1,46 94,19 2
4 Elvis Merzļikins   Lettonie 6 360 min 35 s 9 1,50 94,04 2
5 Harri Säteri   Finlande 5 298 min 31 s 7 1,41 93,86 1
6 Curtis McElhinney   Canada 5 243 min 37 s 6 1,48 93,55 1
7 Niklas Treutle   Allemagne 4 238 min 34 s 10 2,52 91,94 0
8 Bernhard Starkbaum   Autriche 4 242 min 24 s 11 2,72 91,79 1
9 Leonardo Genoni   Suisse 7 445 min 33 s 19 2,56 91,52 0
10 Vassili Kochetchkine   Russie 5 283 min 3 s 9 1,91 91,35 1

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Autres DivisionsModifier

Division IAModifier

La compétition se déroule à Budapest en Hongrie du 22 au 28 avril 2018.

Classement de la Division IA[11]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001,   Grande-Bretagne (P) 5 3 1 1 0 16 15 +1 11
+002,   Italie (R) 5 3 0 2 0 15 11 +4 9
+003,   Kazakhstan 5 3 0 2 0 18 10 +8 9
+004,   Hongrie 5 2 0 2 1 9 14 -5 7
+005,   Slovénie (R) 5 2 0 3 0 15 15 0 6
+006,   Pologne 5 1 0 4 0 11 19 -8 3
    Résultats[12]
    Pays            
      4-3 1-6 3-2 F 3-1 5-3
      3-4 3-0 2-3 4-3 3-1
      6-1 0-3 3-0 3-5 6-1
      2-3 F 3-2 0-3 1-4 3-2
      1-3 3-4 5-3 4-1 2-4
      3-5 1-3 1-6 2-3 4-2

    Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

    •      En gras : promu en Division Élite en 2019
    •      En italique : relégué en Division IB en 2019

    Division IBModifier

    La compétition se déroule à Kaunas en Lituanie du 22 au 28 avril 2018.

    Classement de la Division IB[13]
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001,   Lituanie 5 4 1 0 0 26 9 +17 14
    +002,   Japon 5 2 2 1 0 17 13 +4 10
    +003,   Estonie 5 3 0 1 1 10 7 +3 10
    +004,   Ukraine (R) 5 1 0 3 1 10 18 -8 4
    +005,   Roumanie (P) 5 1 0 3 1 12 18 -6 4
    +006,   Croatie 5 1 0 4 0 11 21 -10 3
      Résultats[14]
      Pays            
        6-1 4-1 5-4 P 8-3 3-0
        1-6 2-1 P 7-1 3-2 P 4-3
        1-4 1-2 P 2-0 1-0 5-1
        4-5 P 1-7 0-2 3-0 2-4
        3-8 2-3 P 0-1 0-3 7-3
        0-3 3-4 1-5 4-2 3-7

      Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

      •      En gras : promu en Division IA en 2019
      •      En italique : relégué en Division IIA en 2019

      Division IIAModifier

      La compétition se déroule à Tilbourg aux Pays-Bas du 23 au 29 avril 2018.

      Classement de la Division IIA[15]
      Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
      +001,   Pays-Bas (R) 5 5 0 0 0 42 5 +37 15
      +002,   Australie 5 3 1 1 0 19 14 +5 11
      +003,   Serbie 5 3 0 1 1 16 14 +2 10
      +004,   Chine (P) 5 2 0 3 0 10 16 -6 6
      +005,   Belgique 5 1 0 4 0 11 28 -17 3
      +006,   Islande 5 0 0 5 0 7 28 -21 0
        Résultats[16]
        Pays            
          9-2 5-0 7-0 10-2 11-1
          2-9 5-4 F 3-1 6-0 3-0
          0-5 4-5 F 3-1 4-1 5-2
          0-7 1-3 1-3 5-2 3-1
          2-10 0-6 1-4 2-5 6-3
          1-11 0-3 2-5 1-3 3-6

        Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

        •      En gras : promu en Division IB en 2019
        •      En italique : relégué en Division IIB en 2019

        Division IIBModifier

        La compétition se déroule à Grenade en Espagne du 16 au 22 avril 2018.

        Classement de la Division IIB[17]
        Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
        +001,   Espagne (R) 5 5 0 0 0 49 6 +43 15
        +002,   Nouvelle-Zélande 5 4 0 1 0 33 14 +19 12
        +003,   Israël 5 3 0 2 0 24 14 +10 9
        +004,   Corée du Nord 5 1 0 4 0 12 40 -28 3
        +005,   Mexique 5 1 0 4 0 9 30 -21 3
        +006,   Luxembourg (P) 5 1 0 4 0 6 29 -23 3
          Résultats[18]
          Pays            
            6-4 4-0 15-1 14-0 10-1
            4-6 5-2 12-4 5-1 7-1
            0-4 2-5 9-1 5-3 8-1
            1-15 4-12 1-9 5-2 1-2
            0-14 1-5 3-5 2-5 3-1
            1-10 1-7 1-8 2-1 1-3

          Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

          •      En gras : promu en Division IIA en 2019
          •      En italique : relégué en Division III en 2019

          Division IIIModifier

          La compétition se déroule au Cap en Afrique du Sud du 16 au 22 avril 2018.

          Classement de la Division III[19]
          Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
          +001,   Géorgie 5 4 0 1 0 35 12 +23 12
          +002,   Bulgarie 5 3 1 1 0 28 10 +18 11
          +003,   Turquie (R) 5 3 0 1 1 22 14 +8 10
          +004,   Taïpeï Chinois 5 2 0 3 0 16 25 -9 6
          +005,   Afrique du Sud 5 2 0 3 0 13 18 -5 6
          +006,   Hong Kong 5 0 0 5 0 3 38 -35 0
            Résultats[20]
            Pays            
              5-3 6-2 11-2 2-4 11-1
              3-5 4-3 P 7-2 4-0 10-0
              2-6 3-4 P 4-2 7-1 6-1
              2-11 2-7 2-4 5-2 5-1
              4-2 0-4 1-7 2-5 6-0
              1-11 0-10 1-6 1-5 0-6

            Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

            •      En gras : promu en Division IIB en 2019
            •      En italique : relégué en Qualification pour la Division III en 2019

            Qualification pour la Division IIIModifier

            Prévu à l'origine à Abou Dabi aux Émirats arabes unis avec trois équipes, le tournoi est déplacé à Sarajevo en Bosnie-Herzégovine du 25 au 28 février 2018, à la suite du retrait des Émirats pour l'organisation et l'inclusion de la Bosnie-Herzégovine[21].

            Classement de la Division Q III[22]
            Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
            +001,   Turkménistan 3 3 0 0 0 41 5 +36 9
            +002,   Bosnie-Herzégovine 3 2 0 1 0 17 15 +2 6
            +003,   Émirats arabes unis 3 1 0 2 0 5 12 -7 3
            +004,   Koweït 3 0 0 3 0 5 36 -31 0
              Résultats[23]
              Pays        
                13-3 4-0 24-2
                3-13 6-1 8-1
                0-4 1-6 4-2
                2-24 1-8 2-4

              Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

            •      En gras : promu en Division III en 2019
            • Droits télévisuelsModifier

              Les matchs de l'Équipe de France de hockey sur glace seront diffusés sur la chaîne de télévision l’Équipe. Les matchs de l'Équipe de Suisse de hockey sur glace sont diffusés sur les chaînes de télévision de la Société suisse de radiodiffusion et télévision.

              Références et feuilles de matchesModifier

              RéférencesModifier

              1. a et b (en) http://www.iihfworlds2014.com/en/news/denmark-2018/
              2. (en) « On-ice officials named », sur iihfworlds.com, (consulté le 30 avril 2018)
              3. (en) « Competition officials » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 4 mai 2018)
              4. (en) « Groups for 2018 », sur 2018.iihfworlds.com, (consulté le 23 mai 2017)
              5. « 2017 Men's World Ranking », sur iihf.com (consulté le 23 mai 2017)
              6. a et b (en) « Tournament progress » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2018)
              7. (en) « Media all stars » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2018)
              8. (en) « Best players selected by the directorate » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2018)
              9. (en) « Scoring leaders », sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2018)
              10. (en) « Goalkeepers », sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2018)
              11. (en) « Final ranking (Div. IA) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2018)
              12. (en) « Games & results (Div. IA) », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2018)
              13. (en) « Final ranking (Div. IB) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2018)
              14. (en) « Games & results (Div. IB) », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2018)
              15. (en) « Final ranking (Div. IIA) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2018)
              16. (en) « Games & results (Div. IIA) », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2018)
              17. (en) « Final ranking (Div. IIB) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 avril 2018)
              18. (en) « Games & results (Div. IIB) », sur stats.iihf.com, (consulté le 21 avril 2018)
              19. (en) « Final ranking (Div. III) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 23 avril 2018)
              20. (en) « Games & results (Div. III) », sur stats.iihf.com, (consulté le 23 avril 2018)
              21. (en) « IIHF tournament in Bosnia », sur www.iihf.com, (consulté le 8 octobre 2017)
              22. (en) « Final ranking (Div. Q-III) » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 28 février 2018)
              23. (en) « Games & results (Div. Q-III) », sur stats.iihf.com, (consulté le 3 avril 2018)

              Feuilles de matches (Division Élite)Modifier

              1. (en) « RUS - FRA : 7-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 4 mai 2018)
              2. (en) « SWE - BLR : 5-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 5 mai 2018)
              3. (en) « SUI - AUT : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 5 mai 2018)
              4. (en) « FRA - BLR : 6-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 5 mai 2018)
              5. (en) « CZE - SVK : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 6 mai 2018)
              6. (en) « AUT - RUS : 0-7 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 6 mai 2018)
              7. (en) « SWE - CZE : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2018)
              8. (en) « SVK - SUI : 0-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2018)
              9. (en) « BLR - RUS : 0-6 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 8 mai 2018)
              10. (en) « SWE - FRA : 4-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 8 mai 2018)
              11. (en) « AUT - SVK : 2-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 9 mai 2018)
              12. (en) « CZE - SUI : 5-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté en mai 2018)
              13. (en) « SUI - BLR : 5-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 10 mai 2018)
              14. (en) « SWE - AUT : 7-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 10 mai 2018)
              15. (en) « SVK - FRA : 3-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 10 mai 2018)
              16. (en) « CZE - RUS : 4-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2018)
              17. (en) « FRA - AUT : 5-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2018)
              18. (en) « BLR - CZE : 0-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2018)
              19. (en) « SVK - SWE : 3-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2018)
              20. (en) « AUT - BLR : 4-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2018)
              21. (en) « RUS - SWE : 4-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 13 mai 2018)
              22. (en) « FRA - CZE : 0-6 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2018)
              23. (en) « SUI - SWE : 3-5 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2018)
              24. (en) « RUS - SVK :4-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2018)
              25. (en) « CZE - AUT : 4-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2018)
              26. (en) « SUI - FRA : 5-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2018)
              27. (en) « BLR - SVK : 4-7 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2018)
              28. (en) « RUS - SWE : 1-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2018)
              29. (en) « USA - CAN : 5-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 4 mai 2018)
              30. (en) « GER - DEN : 2-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 5 mai 2018)
              31. (en) « NOR - LAT : 2-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 5 mai 2018)
              32. (en) « FIN - KOR : 8-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 5 mai 2018)
              33. (en) « DEN - USA : 0-4 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 6 mai 2018)
              34. (en) « KOR - CAN : 0-10 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 6 mai 2018)
              35. (en) « GER - NOR : 4-5 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2018)
              36. (en) « LAT - FIN : 1-8 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2018)
              37. (en) « USA - GER : 3-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 8 mai 2018)
              38. (en) « CAN - DEN : 7-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 8 mai 2018)
              39. (en) « KOR - LAT : 0-5 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 9 mai 2018)
              40. (en) « FIN - NOR : 7-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 9 mai 2018)
              41. (en) « GER - KOR : 6-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 10 mai 2018)
              42. (en) « FIN - DEN : 2-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 10 mai 2018)
              43. (en) « USA - LAT : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 10 mai 2018)
              44. (en) « NOR - CAN : 0-5 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2018)
              45. (en) « DEN - NOR : 3-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2018)
              46. (en) « USA - KOR : 13-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2018)
              47. (en) « LAT - GER : 3-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2018)
              48. (en) « DEN - KOR : 3-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2018)
              49. (en) « CAN - FIN : 1-5 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 13 mai 2018)
              50. (en) « NOR - USA : 3-9 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2018)
              51. (en) « GER - FIN : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2018)
              52. (en) « KOR - NOR : 0-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2018)
              53. (en) « CAN - LAT : 2-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2018)
              54. (en) « FIN - USA : 6-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2018)
              55. (en) « CAN - GER : 3-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2018)
              56. (en) « LAT - DEN : 1-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2018)
              57. (en) « RUS - CAN : 4-5 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2018)
              58. (en) « USA - CZE : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2018)
              59. (en) « SWE - LAT : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2018)
              60. (en) « FIN - SUI : 2-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 18 mai 2018)
              61. (en) « SWE - USA : 6-0 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 19 mai 2018)
              62. (en) « CAN - SUI : 2-3 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 19 mai 2018)
              63. (en) « USA - CAN : 4-1 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2018)
              64. (en) « SWE - SUI : 3-2 » [PDF], sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2018)

              Articles connexesModifier