Championnat de France masculin de handball 1970-1971

compétition sportive
Nationale 1 1970-1971
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 19e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants 16 équipes
Matchs joués 117 matchs

Palmarès
Tenant du titre US Ivry HB
Vainqueur US Ivry
Deuxième Stella Saint-Maur
Relégué(s) Bordeaux EC
US Altkirch

Navigation

Le championnat de France de Nationale 1 masculin 1970-1971 est le plus haut niveau des clubs masculins de handball en France.

Le titre de champion de France est remporté par l'US Ivry[1],[2]. C'est leur cinquième titre de champion de France.

PrésentationModifier

Les seize clubs du championnat sont[3] :

US Ivry
  • Président : M. Riche - Entraîneur : René Richard
  • Couleurs : maillot rouge, col noir - Licenciés : 250.
  • Palmarès : 4 fois champion de France en Nationale 1 (1963, 64, 66, 70).
  • Gardiens de but : Scillieri (International), Vaidie, Guillot
  • Joueurs de champs : René Richard (Int.) ; Brunet (int); Michel Richard (Int.); Avenet  ; Christian Richard; Pierre Delbo; Aggoune (Int.); Rignac; Floirat; Leplatre; Clément; Claude Noël; Guy Bellanger; Bernard Noël; Marc Delbo; Mazard; Melka; Bodivit
ASP Police Paris
  • Président : M. Chaix - Entraîneur : Pichot
  • Couleurs : maillot rouge - Licenciés : 84.
  • Palmarès : champion de France en Nationale 1954 et 1955
  • Gardiens de but : Laterrot (int), Glavieux, Humann.
  • Joueurs de champs : Bayer, Dudot (int), Quintin (int. espoirs), Chabaud, Lacroix, Faye (int.)  , Tancrez (int.), Bosc-Ducros, Couillaud, Martin, Pomarès, Delage, Bourgeoisat
Stella Sport Saint-Maur
  • Président : M. Quarez - Entraîneur : Fernand Zaegel
  • Couleurs : maillot à damiers, bleu roi et blanc - Licenciés : 782.
  • Palmarès : Champion de France en Nationale 1 (1968) et en Excellence (1961).
  • Gardiens de but : Perrin (Int. espoirs), Thiébaut, Vindingni.
  • Joueurs de champs : Hector (int), Berger (int), Chaplais, Christian Lelarge (int), Chapuis, Contino, Chrétien, Petit (int), Perraud, Delorme, Berlin, Fusey, Lambolez (int espoirs ).
CO Billancourt
  • Président : Mme Barbé-Delmas - Entraîneur : Ladrière.
  • Couleurs : maillot bleu - Licenciés : 151.
  • Palmarès : Champion de France Honneur (1960) et Nationale II (1969).
  • Gardiens de but : Lux, Mathon, Reclus.
  • Joueurs de champs : Bernoville (int), Odasso, Martinerie, Ladrière  , Guesde, Barbé-Delmas, Didelet, Parmentier, Belhacene, Bouvier, Bescon, Tricoche, Goulard.
ÉS Colombes
  • Président : M. Fondère - Entraîneur : Beaucourt.
  • Couleurs : maillot bleu, col et parement blancs - Licenciés : 166.
  • Palmarès : Finaliste Nationale II (1970).
  • Gardiens de but : Deron, Bonnemain, Mounier.
  • Joueurs de champs : Claude Gallant (int)  , Lecomte, Glatt, Magne, Delautre, Pestourie, Dandoy, Ragueneau, Basque, Julien, Dubard, Bonneau, Bouroukhoff, Rassinier.
Girondins de Bordeaux HBC
  • Président : M. Sicard - Entraîneur : Vincent
  • Couleurs : maillot blanc, scapulaire bleu - Licenciés : 98.
  • Palmarès : Finaliste Nationale 1 (1959), champion d'Excellence (1965).
  • Gardiens de but : Laplagne (int), Alric, Pélissier.
  • Joueurs de champs : Poujol, Babin (int), Roux, Dezanet, Étourneau  , Haas, Ducluzeau, Queille, De Nardi, Lemerdy, Aubert, Bertini, Neuville.
Carabiniers de Billy-Montigny
  • Président : M. Darmaillac - Entraîneur : Sevin.
  • Couleurs : maillot blanc cerclé rouge - Licenciés : 145.
  • Palmarès : Finaliste en Honneur (1956), Champion de France Excellence (1967).
  • Gardiens de but ; Deram, Mahieux, Majchrzyk
  • Joueurs de champs : Sevin  , André Nita (int), Joseph Rada, Cailleret (int), Jean Nita (int), Michel Grain, Louis, Ferrand, Reveland, Delahalle, Klima, Hublou.
Bordeaux EC
  • Président : Dr Dubesset - Entraîneur : Demias.
  • Couleurs : maillot rouge - Licenciés : 208.
  • Palmarès : Champion de France Honneur (1956), Excellence (1957).
  • Gardiens de but : Lucu, Etchevery, Touraton, Baudelin.
  • Joueurs de champs : Vedel (int), Mayer  , Fauré, Duclos, Bigrel, Ripault, Bâché, Héraud, Ollivier, Sandré, Laurain, Deuil (int), Poitreau, Cousset, Aimée, Martinez, Pavis.
Paris UC
  • Président : M. René Ricard - Entraîneur : Jean-Pierre Lacoux.
  • Couleurs : maillot blanc liseré violet - Licenciés : 133.
  • Palmarès : 3 titres en Nationale 1 (1956, 1959, 1962).
  • Gardiens de but : Bonfils, Ortiz.
  • Joueurs de champs : Alain Mouchel (int)  , Taillefer (int), Orsini (int), Francis Grain, Ferraud, Gottin (int), Madelaine, Tetard, Parisé, Pierre Alba, Jean-Luc Druais (int), Marc Lambert (int), Terrier (int).
Stade Marseillais UC
  • Président : M. Talercio - Entraîneur : Mariné.
  • ouleurs : maillot gris, parement noir - Licenciés : 202.
  • Palmarès : 3 titres en Nationale 1 (1965, 1967, 1969).
  • Gardiens de but : Haupt, Reydellet, Guy Perrier, Alain Perrier (int), Griffon.
  • Joueurs de champs : Jean-Louis Rouit  , Gérard Grave, Claude Rouit, Georges Grave, Sarlon, Paillas, Mattéoni (int), Daniel Costantini, Cambriels, Doutre, Abrahamian (int), Fouilhe, Touchais, Keller, Servelle.
CSL Dijon
  • Président : M. Nubourg - Entraîneur : Dutin.
  • Couleurs : maillot bleu liseret blanc - Licenciés : 128.
  • Palmarès : finaliste Nationale 1 (1970) et demi-finaliste (1961 et 1967).
  • Gardiens de but : Bernard Sellenet (int), Lacroute.
  • Joueurs de champs : Bourgeois (int)  , Dutin, Thionnet, Bornot, Staeger (int), Noize, Grizot, André Sellenet (int), Fournier, Ponnavoy, Dutemps, Perney, Jean-François Nubourg, Curtil, Ricard.
FC Sochaux
  • Président : M. Rambert - Entraîneur : Roger Lambert.
  • Couleurs : maillot jaune parement bleu - Licenciés : 156.
  • Palmarès : champion Excellence (1963); demi-finaliste Nationale 1 (1953, 1956, 1957, 1964, 1966).
  • Gardiens de but : Prudhon, Gougeard, Raffenne, Silvant, Bangel.
  • Joueurs de champs : Wagram, Gastaldon, Jean-Louis Silvestro (int)  , Simon, Laurent, Mazzilis, Sanchez, Vernier, Rébert, Balizet, Parizot, Courget, Metillard.
FC Mulhouse
  • Président : Dr Schlier - Entraîneur : Majerlé.
  • Couleurs : maillot blanc - Licenciés : 160.
  • Palmarès : vice-champion Excellence (1965); demi-finaliste Nationale 1 (1966).
  • Gardiens de but : Biehler, Stoltz, Schuppiser.
  • Joueurs de champs : Pierre Mack (int), Majerlé  , Rodriguez, Yves Mack, Schweblin, Klinger, Wolff, Schneider, Keller, Waller, Baumann, Heras (int).
US Altkirch
  • Président : M. Capdet - Entraîneur : Riegel.
  • Couleurs : maillot blanc - Licenciés : 81.
  • Palmarès : demi-finaliste Excellence (1969).
  • Gardiens de but : Clad, Lasseaux, Rey, Merglen.
  • Joueurs de champs : Riegel  , Dino Chiavus (int), Martinis, Muller, Roechi, Matteo, André Deichelbohrer, Randé, Risterucci, Michel Deichelbohrer, Laurent Chiavus, Studer, Baczinski.
RP Strasbourg-Meinau
  • Président : M. Vuillaume - Entraîneur : De Bulach.
  • Couleurs : maillot bleu bande blanche - Licenciés : 142.
  • Palmarès : champion Nationale II (1970).
  • Gardiens de but : Schibler, Dot, Gentner.
  • Joueurs de champs : Bernhardt  , Hubitschka (int Espoirs), Beuriot, Blaise, Blin, Flippes, Lauth, Rabouil, Vogel, Wetterwald, Wolff, Engel, Lutzing, Grégoire Etcheverry.
ASU Lyon
  • Président : M. Ganne - Entraîneur : Blondeau.
  • Couleurs : maillot bandes horizontales rouges et bleues - Licenciés : 152.
  • Palmarès : demi-finaliste Honneur (1960) et Nationale II (1970).
  • Gardiens de but : Liebgott, Hillenweck, Depret.
  • Joueurs de champs : Oncina, François, Monin  , Dumonteil, Vanel, Clavel, Vannes, Exposito, Gally, Fraisse, Detolle, Héritier.

Première phaseModifier

  • Qualifié pour les Demi-finales
  • Relégation en Nationale II
  • P : Promu de Nationale II en début de saison

Remarque : du fait du passage la saison suivante à 20 clubs, seul un club par poule est relégué.

Poule AModifier

Le classement final de la Poule A est[4],[5] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 US Ivry 37 14 11 1 2 317 244 73
2 Stella Saint-Maur 33 14 9 1 4 238 200 38
3 ASP Police Paris 28 14 7 0 7 271 266 5
4 ES Colombes (P) 26 14 5 2 7 212 242 -30
5 Girondins de Bordeaux HBC 25 14 5 1 8 227 238 -11
6 Carabiniers de Billy-Montigny 25 14 5 1 8 223 251 -28
7 CO Billancourt 25* 14 6 0 7 206 240 -34
8 Bordeaux EC (P) 24 14 5 0 9 206 219 -13

* Un forfait pour le CO Billancourt.

Poule BModifier

Le classement final de la Poule B est[4],[5] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 CSL Dijon 36 14 11 0 3 241 213 28
2 Paris UC 34 14 10 0 4 274 223 51
3 RP Strasbourg-Meinau (P) 32 14 8 2 4 247 220 27
4 Stade Marseillais UC 27 14 6 1 7 244 267 -23
5 FC Mulhouse 26 14 5 2 7 244 253 -9
6 ASU Lyon (P) 24 14 5 0 9 224 244 -20
7 FC Sochaux 23 14 4 1 9 258 283 -25
8 US Altkirch 22 14 3 2 9 234 263 -29

Phase finaleModifier

Demi-finales Finale
US Ivry 29 20
Paris UC 18 22    
US Ivry 22
    Stella Saint-Maur 17
Stella Saint-Maur 19 16
CSL Dijon 14 15


Demi-finalesModifier

Les résultats détaillés des demi-finales sont[6] :

Matchs allers
  • À Paris, salle Jean Sarrailh, l'US Ivry bat le Paris UC 29-18 (15-5).
    • PUC : Orsini (4 dont un penalty), Druais (4), Alba (3), Taillefer (2), Cottin (2), Mouchel (1), Grain (1), Ferraud (1).
    • Ivry : Rignac (7), Aggoune (5 dont un penalty), Brunet (5), M. Richard (3 dont un penalty), R. Richard (2 dont un penalty), Delbot (2), Avenet (2), Floirat (1), Melka (1), Bodivit (1).
    • Arbitres : MM. Lopez et Bouligaud.
  • À Saint-Maur-des-Fossés, la Stella Saint-Maur bat le CSL Dijon 19-14 (8-9).
    • Stella : Christian Lelarge (9 dont 2 penalties), Hector (5 dont 2 penalties), Chaplais (3), Berger (2 dont 1 penalty).
    • Dijon : Bornot (5 dont 1 penalty), A. Sellenet (4), Bourgeois (3), Grizot (1), J.-F. Nubourg (1).
    • Arbitres : MM. Martin et Dembreville.
Matchs retours
  • À Ivry-sur-Seine, le Paris UC bat l'US Ivry 22-20 (10-12).
    • Ivry : M. Richard (4 dont 2 p.), Aggoune (3), Avenet (3), R. Richard (3), Rignac (3), Brunet (3), Delbo (1).
    • PUC : Orsini (4 dont 1 p.), Madelaine (4), Grain (4), Mouchel (3), Alba (3), Druais (2), Ferraud (1 ), Taillefer (1).
    • Arbitres : MM. Docwiller et Gregori.
  • À Dijon, la Stella Saint-Maur bat le CSL Dijon 16-15 (8-6).
    • Dijon : A. Sellenet (4), Bornot (4 dont 3 p.), Thionnet (2 dont 1 p.), Dutin (2), Grappin (1), Fournier (1), Bourgeois (1).
    • Stella : Berger (6 dont 3 p.), Hector (3 dont 1 p.), Lelarge (3), Petit (1), Chaplais (1), Perraud (1), Fusey (1).
    • Arbitres : MM. Bourgeois et Laurecki.
Bilan

Sur l'ensemble des deux matchs, l'US Ivry bat le Paris UC 49 à 40 et la Stella Saint-Maur bat le CSL Dijon 35 à 29.

FinaleModifier

Les résultats détaillés de la finale sont[1],[2] :

  • À Paris, salle Pierre-de-Coubertin, US Ivry bat Stella Saint-Maur 22-17 (11-7) ;
    • Ivry : R. Richard (7 dont 4 pénalties), Brunet (5), Avenet ( , 3), Rignac (3), M. Richard (2 dont 1 p. ), Floirat (1) , Aggoune (1). Gardien de buts : Scillieri
    • Stella : Berger (6 dont 5 pénalties), Chaplais (3), Petit (3), C. Lelarge (2), Chapuis (1), Perraud (1), Hector (1). Gardiens de buts : Thiébaut[7](1re mi-temps) et Perrin (2e mi-temps)
    • Arbitres : MM. Lopez et Bouligaud.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Et de cinq pour l'US Ivry », Hand-ball : bulletin fédéral n°75, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 6-9
  2. a et b « L'ambiance de la finale », Basket, handball, no 6,‎ , p. 50 à 54 (lire en ligne, consulté le ).
  3. « Les clubs de la Nationale I », Basket, handball, no 1,‎ , p. 32 à 35 (lire en ligne, consulté le ).
  4. a et b « Résultats et classements - Nationale 1 », Hand-ball : bulletin fédéral n°74, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 10
  5. a et b « Handball - Championnat de France », Journal de l'année, Éditions Larousse,‎ , p. 529 (lire en ligne, consulté le )
  6. « US Ivry et Stella Sports, une finale d'habitués », Hand-ball : bulletin fédéral n°74, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 8-9
  7. Il ne s'agit pas du Barjot Jean-Luc Thiébaut qui a aussi joué à la Stella de 1981 à 1984 mais qui est né an 1960.

Voir aussiModifier