Ouvrir le menu principal

Championnat d'Italie de Supertourisme

Le Championnat d'Italie de Supertourisme (ou Campionato Italiano Superturismo) était un championnat italien de courses automobiles sur circuits réservé à des voitures de tourisme dites de Supertourisme de 1993 à 1999 (voitures de spécificité S1-S2 et D2).

Jusqu'en 1999, la lutte se résume essentiellement aux deux constructeurs Alfa Romeo et BMW, avec un intermède durant trois ans sur 4 roues motrices grâce à Audi, la Rai et TMC couvrant régulièrement la saison 1994. 1998 sonne le glas du Supertourisme italien, pour cause d'investissement de fonds publics dans la promotion du championnat.

En 2000 et 2001 il devient le support -avec l'accord de la FIA- pour la création de la Coupe d'Europe de Supertourisme, en vue de l'apparition d'un nouveau Championnat d'Europe FIA des voitures de tourisme, ou ETCC, tenant lieu de fait durant deux ans d'officieux championnat national, car la majorité des courses se déroule encore essentiellement en Italie avec de fait surtout des pilotes italiens, le champion désigné durant les deux années de transition étant aussi italien en la personne de Fabrizio Giovanardi.

À partir de 2002 des voitures moins onéreuses, de tourisme 2 litres sous règlementation Super 2000, prennent le relais à l'échelle européenne, un partenariat existant entre la FIA, Eurosport, Alfa Romeo et BMW pour créer l'ETCC. L'ancienne Super Production disparait définitivement, et l'Italie se dote désormais d'un nouveau championnat appelé "Superproduzione", aux voitures SP cependant moins développées qu'en ETCC. En 2004 les engagés en championnat, peu nombreux, évoluent même exclusivement sur des Alfa Romeo 147.

Avec l'arrivée du WTCC en 2005, le championnat italien se relance en adoptant exactement les règles Super 2000 afférentes au Supertourisme. Seat rejoint la formule italienne en 2006 en s'imposant d'emblée. En 2007 le promoteur devient Peroni Promotion basé à Rome, qui change l'intitulé du championnat en Italian Touring Car Competition (ITCC). Malgré tout le nombre d'engagés périclite de nouveau, plusieurs équipes rejoignant le WTCC ou les Superstars Series italiennes, qui cohabitent désormais seules après 2008 avec le nouveau Championnat d'Italie d'endurance des voitures de tourisme, l'ITCC terminant son existence éphémère sous la forme d'un Driver's Trophy tourisme.

PalmarèsModifier

 
Une Alfa Romeo 155 GTA.
Championnat Année Champion Équipe championne
Championnat d'Italie de Supertourisme 1987   Michele Di Gioia (BMW M3) -
1988   Gianfranco Brancatelli (Alfa Romeo 75 Turbo) -
1989   Johnny Cecotto (BMW M3) -
1990   Roberto Ravaglia (BMW M3) -
1991   Roberto Ravaglia (BMW M3) -
1992   Nicola Larini (Alfa Romeo 155 GTA) -
1993   Roberto Ravaglia (BMW 318i) -
1994   Emanuele Pirro (Audi 80 Quattro) -
1995   Emanuele Pirro (Audi A4 Quattro) -
1996   Rinaldo Capello (Audi A4 Quattro) -
1997   Emanuele Naspetti (BMW 320i) -
1998   Fabrizio Giovanardi (Alfa Romeo 156) -
1999   Fabrizio Giovanardi (Alfa Romeo 156) -
Coupe d'Europe de Supertourisme (Euro STC) 2000   Fabrizio Giovanardi (Alfa Romeo 156) -
2001   Fabrizio Giovanardi (Alfa Romeo 156) -
Championnat d'Italie de Super Production 2002   Massimo Pigoli (BMW 320i) -
2003   Salvatore Tavano (Alfa Romeo 147) -
2004   Adriano de Micheli (Alfa Romeo 147) -
Championnat d'Italie "Superturismo" 2005   Alessandro Zanardi (BMW 320i)   ROAL Motorsport
2006   Roberto Colciago (Seat León)   SEAT Sport Italia
Italian Touring Car Competition 2007   Cesare Cremonesi (BMW 320i)   Arsenio Corse
2008   Massimo Arduini (Honda Accord)   Team Mercury GPS
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Italian Superturismo Championship » (voir la liste des auteurs).

.