Chah Soleiman Ier

Soleiman Ier
Illustration.
Le chah Soleiman Ier et ses courtisans, Ali Qoli Djabbador, Ispahan, 1670 (Institut d'études orientales de Saint-Pétersbourg, acquisition par Nicolas II de Russie).
Titre
Chah de Perse

(27 ans, 8 mois et 28 jours)
Prédécesseur Abbas II
Successeur Hossein
Biographie
Dynastie Séfévides
Date de naissance
Date de décès
Lieu de décès Ispahan
Père Abbas II
Mère Nakihat Khanom
Enfants Hossein
Religion Islam chiite

Safi II (en persan : شاه صفی دوم / Šâh Ṣafi-ye Dovvom) ou Soleiman Ier (en persan : شاه سلیمان یکم / Šâh Soleymân-e Yekom), né en février 1648[1] et mort le à Ispahan, est le huitième chah séfévide. Il régna sur l'Iran entre 1666 et 1694.

BiographieModifier

Il succéda à son père Abbas II. La première année de son règne fut très malchanceuse. Une série de catastrophes naturelles convainquit les astronomes de la cour que le couronnement avait eu lieu à la mauvaise date ; la cérémonie fut donc répétée en 1667. Il fit construire le pavillon Hacht-Behecht d'Ispahan en 1669.

Après ce faux départ, Souleiman modifia sa politique. Il réduisit la taille de l'armée et de l'appareil d'État, avec l'idée d'économiser les deniers de l'empire. Cependant, cela affaiblit juste son pouvoir. Il mène une vie de reclus volontaire dans le harem. À la place de conseillers, il institua un conseil privé d'eunuques du palais. L'influence de ces eunuques amena à sa mort le son successeur, Hossein, au pouvoir.

Il laissa également six autres fils qui sont tous tués le sur ordre de Mahmoud Chah.

BibliographieModifier

  • H.R. Roemer, The Cambridge History of Iran, Volume 5: The Timurid and Safavid periods, Cambridge, Cambridge University Press, , 189–351 p. (ISBN 9780521200943, lire en ligne), « The Safavid period »

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Roemer 1986, p. 305.