Ouvrir le menu principal

Liste des dirigeants de la Perse et de l'Iran

page de liste de Wikipédia

Cette liste présente les monarques et dirigeants depuis l'unification de l'Iran par le chah Ismaïl Ier Safavi en 1501.

Sommaire

Rois et empereurs (XVIe siècle-1979)Modifier

Dynastie SéfévideModifier

Portrait Nom
Dates de naissance et de décès
Durée du règne Note Armoiries
  Ismaïl Ier
(1487 – 1524)
1501 Il fonde la dynastie séfévide après la victoire contre les Aq Qoyunlu
  Tahmasp Ier
(1514 – 1576)
  Ismaïl II
(1537 – 1577)
Second fils de TahmaspIer qui l'emprisonne pendant près de 20 ans. Il monte sur le trône le 22 août 1576 après avoir fait éliminer l'héritier présomptif, son demi-frère Haidar Mirza et obtenu de son frère Muhammad Khudabanda son droit au trône. Craignant les complots, il fait exécuter cinq autres de ses demi-frères.  
  Muhammad Khudabanda
(1531 – 1595)
Fils aîné de TahmaspIer à moitié aveugle, il passe un accord en 1576 avec son frère cadet Ismaïl II pour lui céder ses droits au trône. Il devient toutefois Chah d'Iran le 24 novembre 1577 après la mort de ce dernier. Il abdique en faveur de son troisième fils le prince Abbas Mirza.  
  Abbas Ier le Grand
(1571 – 1629)
Souverain le plus remarquable de la dynastie safavide, il monte sur le trône en 1588 après avoir poussé son père à lui transmettre le pouvoir et tué ses deux frères.  
  Séfi Ier
(1611 – 1642)
Fils du prince Sultan Mohammad Baqir Safi Mirza, exécuté par ordre de son père Abbas Ier en 1615. il devient Chah en 1629 après la mort de son grand-père.  
  Abbas II
(1632 – 1666)
 
  Süleyman Ier
(1645 – 1694)
Une série de catastrophes naturelles convainquit les astronomes de la cour que le couronnement avait eu lieu à la mauvaise date ; la cérémonie fut donc répétée en 1667.  
  Chah Hossein
(1668 – 1726)
Il régna sur la Perse de 1694 à 1722 avant d'être destitué par les rebelles afghans du clan Ghilzai. Il abdique en 1722 et couronne lui-même Mahmoud en le reconnaissant comme le nouveau souverain d'Iran  
Conquête Afghane - Dynastie Hotaki
  Mahmoud
(1697? – 1725)
Mir Mahmoud Hotaki est le fils de Mirwais Khan Hotaki de Kandahar (Afghanistan)  
  Achraf
(? – 1730)
1729 Achraf est le cousin de Mahmoud et lui succède à sa mort en 1725, comme roi de Perse  
Restauration - Dynastie Séfévide
  Tahmasp II
(1704 – 1740)
1729 Tahmasp est un des fils de Hossein Ier. Il est renversé par son général, le futur Nâdir Châh qui le remplace par son fils âgé de quelques mois. Nâdir Châh le relègue au Khorassan, puis le fait exécuter en 1740.  
Abbas III
(1732 – 1736)
Il est chah d'Iran à 8 mois et meurt à l'âge de quatre ans.  
Dynastie Afchar 1736 – 1749
Süleyman II
(? – ?)
1749 1750 Il ne règne que sur des petites portions du territoire iranien, ayant sa capitale à Mashhad, puisque Nadir Chah a pris le pouvoir sur la majorité de l'Iran depuis 1736 pour fonder la dynastie Afcharide.  
Dynastie Zand 1750 – 1794
Ismaïl III
(1733 – 1773)
1760 il est porté au trône en 1750 par Ali Mardan Khan Bakhtiyari et Karim Khan Zand, qui occupait le poste de régent. Il est destitué en 1752, puis restauré en 1756, son « règne » effacé prit fin en 1760 quand Karim Khan se sentit assez fort pour diriger seul le pays.  

Dynastie AfcharModifier

Portrait Nom
Dates de naissance et de décès
Durée du règne Note Armoiries
  Nâdir Châh
(1688 – 1747)
1736 Fondateur de la dynastie des Afcharides. Il régna jusqu'à son assassinat en 1747. Il est surtout connu pour ses conquêtes. Son neveu Ali lui succède sous le nom d'Adil Châh.  
Adil Châh
(? – 1747)
Pour prendre le pouvoir, il fait tuer les enfants et petits-enfants de Nâdir Châh, n'épargnant qu'un de ses petits-fils. Il fut renversé par un coup d'État de son frère Ebrahim qui lui fit crever les yeux.  
Ebrahim Châh
(? – 1749)
Quelques mois après avoir pris le pouvoir, ses troupes se rebellent. Il se fait tuer par Chahrokh Chah le 20 mai 1749.  
Chahrokh Chah
(1730 – 1796)
1760 Il s'empare du Khorassan après la mort de son grand-père Nâdir Châh en 1747. Il y instaure son royaume.
Il est renversé et aveuglé par Süleyman II en 1749, reprend le pouvoir en 1750 jusqu'en 1760 quand Karim Khan devient chah de Perse. Il est alors nommé par celui-ci gouverneur du Khorassan et y régna jusqu'en 1796.
 

Dynastie ZandModifier

Portrait Nom
Dates de naissance et de décès
Durée du règne Note Armoiries
  Mohammad Karim Khân
(1705 – 1779)
1750 1779  
Zaki Khan 1779 1779 Il devient régent de Perse après la mort de son frère Karim Khan.
Il nomme co-monarques d'Iran les fils de ce dernier, Abol Fath Khan, et Mohammad Ali Khan.
 
Mohammad Ali Khân
(1760 – 1779)
Il mourut d'une attaque cardiaque la même année qui suivit son ascension au trône, ayant régné moins de cinq mois. Le pouvoir fut transféré à son frère Abol Fath, son co-monarque.  
Abol Feth Khân
(1755 – 1787)
Le 22 août 1779, Mohammad Sadeq, son oncle, prit Chiraz et le déposa après lui avoir arraché les yeux de ses orbites. Mohammad Sadeq se proclame alors chah de Perse.  
Mohammad Sadeq Khan
(? - 1782)
C'est l'un des frères de Karim Khan  
Ali Mourâd Khan
(? - 1785)
 
Jafar Khan
(? - ?)
 
Sayed Murad Khan
(? - 1789)
 
  Lotf Ali Khan
(? - 1785)
1789 1794  

Dynastie KadjarModifier

Portrait Nom
Dates de naissance et de décès
Règne Note Armoiries
  Agha Mohammad Chah
(1742 – 1797)
1794 Il prend le pouvoir en faisant mettre à mort Lotf Ali Khan. Trois ans plus tard, il est lui-même assassiné par deux de ses valets. Étant eunuque, c'est son neveu Bâbâ Khan, gouverneur de Fars, qui lui succède.
  Fath Ali Chah Qadjar
(1772 – 1834)
1797 1834 Fath Ali est connu pour avoir eu un grand harem avec une centaine de femmes et plus de deux cents enfants. Après la mort de son fils et héritier présomptif Abbas Mirza, il désigne son petit-fils Mohammad Mirza, comme son successeur.
  Mohammad Chah Qadjar
(1808 – 1848)
1834 1848
  Nassereddine Chah
(1831 – 1896)
Il introduit nombre d'innovations occidentales en Iran, dont un système de poste moderne, le transport ferroviaire, un système bancaire et la publication de journaux.
  Mozaffareddine Chah
(1853 – 1907)
Durant son règne, la Perse vit une révolution constitutionnelle, par laquelle le pouvoir du monarque est affaibli alors qu'il accorde une constitution et un parlement à son peuple. Il meurt 40 jours plus tard.
  Mohammad Ali Chah
(1872 – 1925)
Opposé à la Constitution ratifiée pendant le règne de son père, il dissout l'Assemblée et demeure dans l'histoire comme un symbole de la dictature. mais la révolution constitutionnelle qui se poursuit l'oblige à abdiquer et se réfugier aux États-Unis et de mourir en exil à San Remo en Italie.  
  Ahmad Chah Qadjar
(1898 – 1930)
Il est un dirigeant peu puissant qui doit faire face à des troubles internes et à des intrusions extérieures, particulièrement de la part des Empires russe et britannique. Il est écarté du pouvoir en février 1921 par un coup d'État militaire mené par son ministre de la Guerre, Reza Khan (plus tard Reza Pahlavi) qui devient son Premier ministre puis qui le destitue pour devenir Chah.  

Dynastie PahlaviModifier

Portrait Nom
Dates de naissance et de décès
Durée du règne Note Armoiries
  Reza Chah
(1878 – 1944)
 
  Mohammad Reza Chah
(1919 – 1980)
Il est le dernier chah d'Iran. Renversé et destitué en février 1979, il n'abdiqua jamais.  
En exil :
  Mohammad Reza Chah
(1919 – 1980)
 
  Farah Pahlavi
(1938 – )
Régente d'Iran
(après la mort du chah et jusqu'à ce que le prince héritier ait atteint l'âge légal de 20 ans pour succéder à son père, en vertu de la Constitution monarchique iranienne)
 
  Reza Pahlavi
(1960 – )
en cours Prétendant au trône impérial. Il vit aujourd'hui en exil dans le Maryland aux États-Unis.  

République islamique (depuis 1979)Modifier

Liste des Guides de la révolutionModifier

No  Portrait Nom Début du mandat Fin du mandat Note
1   Rouhollah Khomeini
(24 septembre 1902 – 3 juin 1989)
3 décembre
1979
3 juin
1989
2   Ali Khamenei
(né le 17 juillet 1939)
4 juin
1989
en cours

Liste des présidents de la République islamiqueModifier

  •      Indépendant
  •      Conservateur
  •      Réformiste
  •      Modéré
No  Portrait Nom Début du mandat Fin du mandat Appartenance politique Note
1   Abolhassan Bani Sadr
(né le 22 mars 1933)
4 février
1980
21 juin
1981
destitué
Indépendant Il est destitué par l’ayatollah Khomeini
2   Mohammad Ali Rajai
(15 juin 1933 - 30 août 1981)
2 août
1981
30 août
1981
assassiné
Parti de la république islamique Il est assassiné moins d'un mois après avoir prêté serment en même temps que le Premier ministre Mohammad Javad Bahonar et d'autres membres de son gouvernement.
3   Ali Khamenei
(né le 17 juillet 1939)
13 octobre
1981
3 août
1989
Parti de la république islamique Il est l'actuel Guide suprême de la Révolution islamique succédant à Khomeini, fonction qu'il a cumulé avec la présidence pendant deux mois.
4   Hachemi Rafsandjani
(15 février 1934 - 8 janvier 2017)
3 août
1989
2 août
1997
Association du clergé militant Il est président du Conseil de discernement à partir du 6 février 1989.
5   Mohammad Khatami
(né le 2 septembre 1943)
2 août
1997
3 août
2005
Société des clercs militants
6   Mahmoud Ahmadinejad
(né le 28 octobre 1956)
3 août
2005
3 août
2013
Abadgaran
7   Hassan Rohani
(né le 12 novembre 1948)
4 août
2013
en cours Parti des cadres de la construction