Ouvrir le menu principal

Château de Valeyres

Château de Valeyres
Image illustrative de l’article Château de Valeyres
Photo de 1925
Protection Bien culturel d'importance nationale
Coordonnées 46° 45′ 10″ nord, 6° 31′ 32″ est
Pays Suisse
Canton Vaud
Commune Valeyres-sous-Rances

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Château de Valeyres

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Château de Valeyres

Le château de Valeyres, également appelé maison Bonstetten est un château vaudois située sur le territoire de la commune de Valeyres-sous-Rances, en Suisse.

HistoireModifier

C'est la famille de Gallera qui fait construire, au XVe siècle, la première maison sur les lieux. Comme beaucoup de leurs compatriotes bernois, cette famille patricienne avait profité de l'invasion du pays de Vaud en 1536 pour acquérir des terrains et y faire construire[1]. La maison passa ensuite successivement entre les mains de la famille de Manuel, puis celle de Bonstetten en 1707[2] ; deux membres de cette famille joueront un rôle important dans l'histoire du canton : le bailli de Nyon Charles Victor de Bonstetten (1745-1832) qui devra s'exiler au Danemark après la révolution vaudoise, et son petit-fils Gustave, archéologue qui travailla en particulier sur les mosaïques romaines trouvées à Orbe-Boscéaz[3]. Vers 1820, la façade principale du bâtiment est totalement transformée et refaite à la mode néo-classique de l'époque, avec en particulier la création d'une grande loggia et de colonnades[1].

La famille Morel, qui entre en possession du domaine en 1945, va profiter d'une restauration de l'intérieur pour mettre à jour les nombreuses peintures murales qui ornent les murs du vestibule d'entrée, de la salle à manger et des pièces attenantes[4].

Le bâtiment est inscrit comme bien culturel suisse d'importance nationale[5]. Il se trouve au centre d'un domaine viticole de 3 hectares[6] qui produit de nombreux crus, dont une gamme baptisée Confidentiel, composée de Chardonnay, de Pinot noir et de Gamay et créée en collaboration avec un œnologue externe[7].

BibliographieModifier

  • Catherine Schmutz Nicod et Valentine Chaudet, Étude historique et architecturale du château de Valeyres-sous-Rances, "Maison Bonstetten", Service des bâtiments, monuments et archéologie de l'État de Vaud,
  • Yves Jault et Yvan Muriset, Les châteaux viticoles du Pays de Vaud, Lausanne, Éditions 24 Heures,

RéférencesModifier

  1. a et b « Un château bernois aux multiples facettes », sur romanduvin.ch (consulté le 22 novembre 2012)
  2. Fabienne Abetel-Béguelin, « Valeyres-sous-Rances » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  3. « Le château », sur valeyres-sous-rances.ch (consulté le 22 novembre 2012)
  4. « Le château de Valeyres sous Rances et ses peintures murales (avant et après restauration) », sur swisscastles.ch (consulté le 22 novembre 2012)
  5. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud
  6. « Historique - Domaine »
  7. « Les vins du Château de Valeyres », sur romanduvin.ch (consulté le 22 novembre 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :