Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Tanger

site du patrimoine culturel marocain

La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption est la cathédrale catholique de la ville de Tanger au nord du Maroc, et le siège de l'archidiocèse de Tanger, l'un des deux diocèses de l'Église catholique au Maroc. Elle est dédiée à l'Assomption de Marie[1]. On la surnomme aussi la « cathédrale espagnole » à cause du nombre important de ses fidèles hispanophones et de son caractère architectural. La cathédrale est aujourd'hui fort fréquentée par des migrants venus d'Afrique noire.

Cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Tanger
Présentation
Type
Diocèse
Style
Religion
Patrimonialité
Patrimoine culturel du Maroc (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Localisation
Coordonnées
Carte

Architecture

modifier

L'édifice est construit en 1961 selon les techniques les plus modernes d'alors par l'architecte espagnol Luis Martínez-Feduchi Ruiz, tout en gardant un vocabulaire[Quoi ?] classique.

L'abside possède des vitraux de l'artiste verrier Arcadio Blasco, natif d'Alicante. C'est l'une des attractions majeures de la cathédrale.

La dépouille du Père José María Lerchundi, missionnaire au Maroc pendant plus de trente ans, se trouve dans la crypte[2].

Notes et références

modifier
  1. (en) « Cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Tanger ».
  2. « José María Lerchundi », sur findagrave.com (version du sur Internet Archive).