Casalecchio di Reno

commune italienne

Casalecchio di Reno
Casalecchio di Reno
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Fictional Emilia-Romagna FlagÉmilie-Romagne 
Ville métropolitaine Bologne 
Code postal 40033
Code ISTAT 037011
Code cadastral B880
Préfixe tel. 051
Démographie
Gentilé casalecchiesi
Population 35 761 hab. (31-12-2010[1])
Densité 2 104 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 29′ 00″ nord, 11° 17′ 00″ est
Altitude Min. 61 m
Max. 61 m
Superficie 1 700 ha = 17 km2
Divers
Saint patron San Martino di Tours
Fête patronale 11 novembre
Localisation
Localisation de Casalecchio di Reno
Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne
Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Casalecchio di Reno
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Casalecchio di Reno
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Casalecchio di Reno
Liens
Site web http://www.comune.casalecchio.bo.it/

Casalecchio di Reno (Caṡalàcc’ en le dialecte bolonais de la langue émilienne) est une ville d'environ 36 800 habitants située dans la ville métropolitaine de Bologne dans la région Émilie-Romagne dans le nord de l'Italie.

Map of comune of Casalecchio di Reno (province of Bologna, region Emilia-Romagna, Italy).svg

GéographieModifier

Située à une altitude variant de 60 à 368 mètres (61 m devant la mairie), la commune de Casalecchio est une des plus petites communes de la province de Bologne en superficie, avec une partie de plaine de long du Reno (fleuve) qui, sur une longueur de 3 km, la sépare de la partie en colline qui marque le début de l’Apennin émilien. Les confins sont ceux des communes de Bologne, Sasso Marconi et Zola Predosa.
Casalecchio se trouve sur le nœud routier de la SS64 de Bologne à Pistoia, en Toscane, et à la bretelle autoroutière de la A1 Milan-Ancône et A1-A14 Bologne-Florence.
La cité est desservie par la ligne de chemin de fer Bologne-Florence
Grandes villes voisines :

HistoireModifier

Le nom de Casalecchio vient de Casaliculum, qui signifie en latin "petite agglomération de maisons". La présence humaine sur le territoire remonte au paléolithique, selon les découvertes archéologiques datant de cette période (céramiques). On note la présence des civilisations étrusque[2], celtique et romaine (l'aqueduc et la centuriation romaine).

Durant les invasions barbares, la cité située sur les voies de circulation subit un dépeuplement en direction des montagnes voisines.
À Casalecchio, le canale di Reno, du XIIe siècle, prend son eau du fleuve Reno grâce à l’imposant barrage (construit à la même époque) barrant son cours et alimentant les canaux de Bologne. La construction de châteaux et forteresses sur la commune l’engagea pendant des siècles dans les guerres de factions liées à la ville de Bologne.

À partir du milieu du XVIe siècle, la commune connut un regain d’activité par la construction de villas, d'oratoires, d’églises et le développement de l’agriculture. Elle devint ainsi, par ses parcs et jardins, un des principaux pôles d’attraction pour les citadins de Bologne.

Vers le XIXe siècle, la révolution industrielle détermina la transformation, le développement de fabriques, la construction de voies de communication et moyens de transport.
Si la première guerre mondiale laissa des signes de lutte, la seconde guerre fut à l’origine des plus grandes destructions touchant principalement Casalecchio. La reconstruction fut intense et toucha tous les secteurs de l’économie et la cité connut un accroissement de population à partir des années 1950, avec un doublement de la population tous les 10 ans entre 1951 et 1971.

Monuments et lieux d’intérêtModifier

  • Église de San Giovanni Battista
  • Église de Santa Lucia
  • Église de San Martino de Tours
  • Église de Sant'Antonio et de Sant'Andrea
  • Église de San Biagio
  • Église de San Luigi
  • Église de la Santa Croce di Casalecchio di Reno
  • Villa Sampieri-Talon
  • Villa Marullina
  • Villa Toiano
  • Villa Volpe
  • Barrage de Casalecchio
  • Parc du barrage (ex Parc Talon)
  • Parc Rodari

ÉconomieModifier

L’agriculture base sur la production céréalière (blé, fourrage), maraîchère, viticole et fruitière et l’élevage en périphérie de la cité. Les zones artisanales pour la mécanique, l’industrie du meuble, l’industrie textile et autres matières synthétiques profitent du voisinage de Bologne et de l’imposant réseau routier, autoroutier et ferroviaire.

Fêtes et évènementsModifier

  • Fête de la St Martin, début novembre
  • Fête de la glace artisanale, mi-juillet
  • Fête de fin d’été, deuxième semaine d’août, spectacles et gastronomie
  • Marché le mercredi.

AdministrationModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 juin 2004 En cours Simone Gamberini Centro-Sinistra  
Les données manquantes sont à compléter.

HameauxModifier

Ceretolo, Croce, San Biagio, Tizzano

Communes limitrophesModifier

Bologne (7 km), Sasso Marconi (9 km), Zola Predosa (5 km)

PopulationModifier

Évolution de la population en janvier de chaque annéeModifier

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
2 3153 6985 73710 09319 40436 67435 91534 50333 029
2011 - - - - - - - -
35 761--------

Ethnies et minorités étrangèresModifier

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1er janvier 2011 la population étrangère résidente et déclarée était de 3 560 personnes, soit 10 % de la population résidente.

Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1   Roumanie 725
2   Albanie 365
3   Moldavie 318
3   Maroc 308
5   Philippines 306
6   Ukraine 208
7   Tunisie 127
8   Chine 115
9   Macédoine 107
10   Pakistan 103

Personnalités liées à la communeModifier

Nés à Casalecchio di RenoModifier

Personnalités décédées à Casalecchio di RenoModifier

JumelagesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Fouilles de l'École française de Rome dans une zone proche du cimetière entre 1961 et 1970, sous la direction de Raymond Bloch, puis Christian Peyre et enfin Bernard Bouloumié. Raymond Bloch, « Première campagne de fouilles franco-italiennes à Casalecchio di Reno (septembre 1961) », in Preistoria dell'Emilia e Romagna II, Bologne, A. Forni, 1963, p. 69-73 ; R. Bloch, « Découverte d'un habitat étrusque archaïque à Casalecchio di Reno », Comptes rendus de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, 1963, p. 31-41 ; Bernard Bouloumié, « Nouvelles traces d'habitat et tombes à Casalecchio di Reno (Bologne). Fouilles 1970 dans la propriété Melloni », Mélanges de l'École française de Rome, 87-1, 1975, p. 7-60 ; Archives Christian Peyre, École normale supérieure, inventaire en ligne.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier