Carte d'électeur


Une carte d'électeur, carte électorale ou carte de vote en Suisse, est une carte utilisée dans le cadre d'un vote ou de votation. Elle peut être demandée à des fins de vérification lors d'un vote traditionnel avec des bulletins en papier ou lors d'un vote électronique.

Carte électorale française, recto.

En BelgiqueModifier

En Belgique, il n'existe pas de carte d'électeur. La présentation obligatoire de la carte d'identité et de la convocation électoral aux assesseurs du bureau de vote permet de voter.

En FranceModifier

Élections politiquesModifier

 
Exemple de carte de 1839.

En France, la carte électorale certifie l'inscription d'un électeur sur les listes électorales et lui permet de voter (même si sa présentation n'est pas obligatoire lors du vote)[1].

La déclaration de perte de son passeport, de sa carte d'identité, de sa carte électorale ou de sa carte Vitale fait partie des démarches administratives en ligne qu'il est désormais possible d'effectuer via Service-public.fr, la plateforme internet officielle de l'Administration française créée début 2009, pour simplifier les démarches administratives des citoyens[2].

Jusqu'en 1993, la carte certifiant l'inscription d'un électeur sur les listes électorales s'intitulait « CARTE D'ÉLECTEUR ». À partir du scrutin européen du 12 juin 1994, elle s'est intitulée « CARTE ÉLECTORALE », certaines représentantes de mouvements féministes ayant exigé une « CARTE D'ÉLECTRICE » pour les femmes et l'administration ayant préféré ce compromis, moins onéreux que deux cartes distinctes, plutôt que de conserver la seule « CARTE D'ÉLECTEUR », ainsi que le recommandait l'Académie française[3],[4].

Dans son acception d'origine et son emploi courant, une carte électorale désigne la représentation de résultats électoraux, sur une base géographique donnée.

En SuisseModifier

En Suisse, l'administration cantonale organise et gère les votes, qu'ils soient cantonaux ou fédéraux (national). Chaque canton envoie avant chaque scrutin, avec les bulletins de vote et la propagande électorale, une carte de vote par la poste. Le design de cette carte est propre à chaque canton suisse. Le bureau de vote y figure normalement et, pour les cantons offrant le vote électronique, la carte contient également les codes internet ainsi que les champs appropriés afin de voter par correspondance postale.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :