Ouvrir le menu principal

Carlos de Candamo

sportif péruvien (joueur de rugby à XV, de tennis, fleuretiste et épéiste)

Carlos de Candamo
Image illustrative de l’article Carlos de Candamo
Carlos de Candamo (G.) et le baron de Bellet (D.), assis,
arbitres d'une partie de tennis à l'île de Puteaux
(en août 1905).
Contexte général
Sport escrime, rugby à XV, tennis
Période active 1891-1900
Biographie
Nom de naissance Carlos González de Candamo y Rivero
Nationalité sportive péruvienne
Nationalité Royaume-Uni et Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Naissance
Lieu de naissance Londres
Décès (à 75 ans)
Lieu de décès Biarritz
Poids de forme 68 kg
Club Racing club de France (rugby à XV)

Carlos González de Candamo y Rivero, né le à Londres et mort le [1], est un sportif péruvien : il pratique le rugby à XV, l'escrime et le tennis, disputant notamment les Jeux olympiques de 1900. Reconverti en diplomate, il devient également membre du Comité international olympique (CIO).

BiographieModifier

Fils d'un diplomate péruvien, Carlos de Candamo naît à Londres puis grandit à Paris où son père est ambassadeur péruvien en France. Son oncle Manuel Candamo est Président du Pérou en 1895, et entre 1903 et 1904.

Issu d'une famille sportive, il pratique de nombreux sports. Il dispute avec quatre autres joueurs la première édition des Internationaux de France de tennis en 1891 (et notamment le tout premier match) et finit finaliste du double lors de la deuxième édition en en 1892. Alors qu'il est encore étudiant, il accomplit sa carrière en France, au poste de trois-quarts centre dans l'équipe parisienne du Racing club de France[2]. Il est le capitaine de la première équipe de rugby à XV championne de France en 1892[3], également vice-championne en 1893. Ses deux frères sont également de l'aventure rugbystique, Gaspar de Candamo comme trois-quarts centre aux côtés de Carlos en 1892 assumant avec succès le premier coup de pied de transformation en finale de championnat et donnant ainsi la victoire à son équipe, et Gonzalo de Candamo jouant quant à lui comme demi d'ouverture — toujours aux côtés de Carlos — en 1893[1]. Sept ans plus tard, il est l'un des membres de l'équipe olympique d'escrime du Pérou aux Jeux olympiques de 1900 à Paris, disputant à la fois les épreuves de fleuret et d'épée. Il est considéré comme étant le premier sportif à avoir représenté son pays en compétition olympique.

Il est envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire au Royaume-Uni en mai 1901[4], ainsi qu'en France la même année, où il devient ensuite membre de la cour permanente d'arbitrage[5]. Il est plus tard nommé membre du CIO par le baron Pierre de Coubertin en 1903[6], en tant que second membre sud américain du comité à siéger, poste qu'il occupe jusqu'en 1922 pour son pays. En 1919 il participe à la signature du traité de Versailles alors qu'il est ambassadeur en France[7].

Palmarès en rugbyModifier

Palmarès en tennisModifier

Finale en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 1892   Championnat de France
 Paris
G. Chelem Terre (ext.)   Diaz Albertini
  J. Havet
  Cucheval-Clarigny NC

Notes et référencesModifier

  1. a et b « De Candamo Carlos Gonzalez », sur www.finalesrugby.com (consulté le 1er novembre 2010)
  2. « Carlos González de Candamo y Rivero », sur www.sports-reference.com (consulté le 5 novembre 2013)
  3. Cette première édition du championnat de France oppose seulement deux équipes.
  4. The London Gazette, no 27313, 14 mai 1901, page 3282
  5. Journal Officiel du 8 décembre 1910, p. 9916
  6. Pierre de Coubertin est l'arbitre de la finale du Championnat de France 1892 disputée par Candamo.
  7. « Traité de Versailles 1919 », sur foundingdocs.gov.au, Musée de la démocratie australienne (consulté le 5 novembre 2013)