Ouvrir le menu principal

Canton de Saint-Vaury
Canton de Saint-Vaury
Situation du canton de Saint-Vaury dans le département de Creuse.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement(s) Guéret
Bureau centralisateur Saint-Vaury
Conseillers
départementaux
Philippe Bayol
Armelle Martin
2015-2021
Code canton 23 14
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 29 vendémiaire an X[2],[3]
(21 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 9 593 hab. (2016)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Superficie 283,76 km2
Subdivisions
Communes 11

Le canton de Saint-Vaury est une division administrative française située dans le département de la Creuse et la région Nouvelle-Aquitaine. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 9 à 11.

Sommaire

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Saint-Vaury dans l'arrondissement de Guéret. Son altitude varie de 254 m (Anzême) à 683 m (Saint-Léger-le-Guérétois) pour une altitude moyenne de 422 m.

HistoireModifier

Le canton de Saint-Vaury a été créé en 1801[5].

Un nouveau découpage territorial de la Creuse entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 17 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans la Creuse, le nombre de cantons passe ainsi de 27 à 15. Le nombre de communes du canton de Saint-Vaury passe de 9 à 11.

Le nouveau canton de Saint-Vaury est formé de communes des anciens cantons de Guéret-Nord (4 communes) et de Saint-Vaury (7 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Guéret. Le bureau centralisateur est situé à Saint-Vaury.

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1840
(décès)
Baron
Jean-Baptiste Voysin de Gartempe[8]
Centre gauche Député (1791-1792, 1815-1818, 1820-1822, 1827-1834)
Conseiller à la Cour de Cassation
Pair de France
1840[9] 1848 Etienne Isidore Mosnier[10]   Substitut du procureur général à Poitiers
Propriétaire à Saint-Vaury
1848 1852 Jean-Baptiste Aristide Martin Républicain Avocat à Guéret
Propriétaire, maire de Saint-Vaury
1852 1871 Etienne Isidore Mosnier   Président de chambre à la Cour Impériale de Limoges
Propriétaire à Saint-Vaury
19 novembre
1871[11]
1877 Jean Moreau Républicain Médecin
Député (1849-1851 et 1876-1881)
1877 1899
(décès)[12]
Jean-Baptiste Aristide Martin[13] Républicain Avocat à Guéret
Propriétaire, maire de Saint-Vaury
Président du Conseil Général
1899[14] 1940 Charles Filloux[15] Radical Instituteur puis professeur, puis négociant
Maire de Saint-Vaury (1896-1921)
Président du Conseil Général (1923-?)
1942 1945 Jean Fourjadeau   Maire de Saint-Vaury
Nommé conseiller départemental en 1942[16]
1945 1970 Louis-Gaston Roussillat
(1897-1978)
SFIO Professeur
1970 2008 William Chervy SFIO puis PS Médecin
Sénateur (1981-1998)
Maire de Saint-Vaury (1971-2001)
2008 2015 Philippe Bayol PS Enseignant
Maire de Saint-Vaury

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Philippe Bayol   PS Maire de Saint-Vaury
2015 en cours Armelle Martin   PS 1ère adjointe au maire de Saint-Vaury, sénatrice suppléante de Jean-Jacques Lozach

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Philippe Bayol et Armelle Martin (PS, 32,16 %) et Céline Bouvier et Bernard de Froment (Union de la Droite, 26,22 %). Le taux de participation est de 57,37 % (4 329 votants sur 7 546 inscrits)[17] contre 58,65 % au niveau départemental[18]et 50,17 % au niveau national[19]. Au second tour, Philippe Bayol et Armelle Martin (PS) sont élus avec 52,59 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 57,34 % (2 019 voix pour 4 327 votants et 7 546 inscrits)[20].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

Le canton de Saint-Vaury regroupait neuf communes et comptait 7 016 habitants (recensement de 2007 population municipale).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Anzême 562 23000 23004
La Brionne 374 23000 23033
Bussière-Dunoise 1 105 23320 23036
Gartempe 140 23320 23088
Montaigut-le-Blanc 383 23320 23132
Saint-Léger-le-Guérétois 410 23000 23208
Saint-Silvain-Montaigut 189 23320 23242
Saint-Sulpice-le-Guérétois 2 013 23000 23245
Saint-Vaury 1 855 23320 23247

Composition à partir de 2015Modifier

Le nouveau canton de Saint-Vaury comprend onze communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-Vaury
(bureau centralisateur)
23247 CA du Grand Guéret 1 791 (2014)
Ajain 23002 CA du Grand Guéret 1 120 (2014)
Anzême 23004 CA du Grand Guéret 568 (2014)
La Brionne 23033 CA du Grand Guéret 430 (2014)
Bussière-Dunoise 23036 CA du Grand Guéret 1 024 (2014)
Gartempe 23088 CA du Grand Guéret 126 (2014)
Glénic 23092 CA du Grand Guéret 649 (2014)
Jouillat 23101 CA du Grand Guéret 426 (2014)
Saint-Fiel 23195 CA du Grand Guéret 1 021 (2014)
Saint-Léger-le-Guérétois 23208 CA du Grand Guéret 436 (2014)
Saint-Sulpice-le-Guérétois 23245 CA du Grand Guéret 1 987 (2014)

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 5687 5237 0067 2947 1606 8206 9416 9516 948
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[21] puis population municipale à partir de 2006[22])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 9 578 habitants[23].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Notes et référencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 266
  2. Notice communale de Saint-Vaury sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 795.
  4. a b et c Décret no 2014-161 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Creuse.
  5. Notice communale de Saint-Vaury sur le site de l'EHESS
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 3 mai 2014)
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH277/PG/FRDAFAN83_OL2739047V001.htm
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4429246s/f1.item.r=Argueil.zoom
  10. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH170/PG/FRDAFAN83_OL1945021V001.htm
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62009083/f4.image.r=canton?rk=1008588;4
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62569268/f4.item.r=canton.zoom
  13. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH162/PG/FRDAFAN83_OL1761020V001.htm
  14. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62569609/f9.item.r=canton.zoom
  15. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH146/PG/FRDAFAN84_O19800035v0515566.htm
  16. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5105104/f2.item.r=canton.zoom
  17. « Résultats du 1er tour pour le canton de Saint-Vaury », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  18. « Résultats du 1er tour pour le département de la Creuse », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  19. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  20. « Résultats du second tour pour le canton de Saint-Vaury », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  21. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  22. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  23. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externesModifier