Ouvrir le menu principal

Canton de Saint-Ouen
Canton de Saint-Ouen
Situation du canton de Saint-Ouen dans le département de Seine-Saint-Denis.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-Saint-Denis
Arrondissement(s) Saint-Denis
Bureau centralisateur Saint-Ouen-sur-Seine
Conseillers
départementaux
Hervé Chevreau
Marie-Louise Magrino
2015-2021
Code canton 93 18
Histoire de la division
Création 1967
Modification(s) 22 mars 2015
Démographie
Population 90 108 hab. (2016)
Densité 14 820 hab./km2
Géographie
Superficie 6,08 km2
Subdivisions
Communes 2 + fraction Épinay-sur-Seine

Le canton de Saint-Ouen est un canton français situé dans le département de la Seine-Saint-Denis et la région Île-de-France.

Sommaire

GéographieModifier

HistoireModifier

Canton du département de la SeineModifier

Créé en 1893[1], le canton de Saint-Ouen, qui faisait alors partie du département de la Seine, a connu différentes configurations, les dernières datant de 1967 et 1976.

Canton créé par la loi du 14 avril 1893 [2]Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1893 1912 Léonce Basset
(1845-1914)
Socialiste
Révisionniste
puis
Radical
Médecin
Maire de Châlus (Haute-Vienne)
puis maire de Saint-Ouen (1881, 1887, 1888-1889 et 1896-1898)

Conseillers généraux des anciens cantons de Saint-Ouen (1919 à 1945)Modifier

1re circonscription 
Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1927 Alexandre Bachelet SFIO
puis PSC
puis SFIO
Enseignant
Maire de Saint-Ouen (1927-1929 et 1945)
Sénateur (1927-1941)
1927 1940
maintenu jusqu'en 1942
(décès)
Auguste Truchaux
(1879-1942)
PUP
puis SFIO
Charron
Adjoint au maire de Saint-Ouen (1919-1942)
1943
(nommé par décret)
1944 Gustave Lesesne ex-PSC Instituteur
Maire de Saint-Ouen (1929-1944)
Ancien député (1929-1936)
1945
Décret du 12 mars 1945
1945 Fernand Lefort PCF Métreur en bâtiment, journaliste
Maire de Saint-Ouen (1945-1979)


2e circonscription 
Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1925 1929 Gustave Lesesne PSC Instituteur
Maire de Saint-Ouen (1929-1944)
Député (1929-1936)
1929 1931
(décès)
Martin Levasseur
(1869-1931)
PSC Dessinateur
Adjoint au maire de Saint-Ouen (1927-1931)
1931 1935 Henri Heulle Rad.ind. Maire de L'Île-Saint-Denis (1925-1940)
1935 1940
(déchu le 23 février 1940)
Joanny Berlioz PCF Journaliste
Maire d'Épinay-sur-Seine (1935-1940 et 1945-1947)
Député de la Seine (1936-1942)
1941
(nommé par décret)
1944
(démission)
Marcel Bonnet
(1899-1980)
ex-SFIO Tailleur, secrétaire de la Fédération CGT des travailleurs de l'habillement

Secteur Saint-Denis-Nord (1945 à 1953)Modifier

Henri Navier (SFIO), antiquaire à Saint-Ouen, faisait partie des 11 élus de ce secteur, dont faisait partie Saint-Ouen.

4e secteur de la Seine (1953 à 1959)Modifier

Fernand Lefort, maire PCF de Saint-Ouen, faisait partie des 8 élus de ce secteur.

19e et 20e secteurs de la Seine (1959 à 1967)Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1959 19e secteur
Saint-Ouen-Sud
1967 Fernand Lefort PCF Maire de Saint-Ouen (1945-1979)
Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1959 20e secteur
Saint-Ouen-Épinay-sur-Seine-L'Île-Saint-Denis
1967 Fernand Belino
(1910-1979)
PCF Garçon de café
Maire-adjoint d'Épinay-sur-Seine (1965-1977)
Elu en 1967 dans le Canton d'Épinay-sur-Seine

Canton de la Seine-Saint-DenisModifier

Le canton de Saint-Ouen a été créé par le décret du 20 juillet 1967, lors de la constitution du département de la Seine-Saint-Denis[3].

Un nouveau découpage territorial de la Seine-Saint-Denis entré en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 21 février 2014[4]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre, la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[5]. En Seine-Saint-Denis, le nombre de cantons passe ainsi de 40 à 21.

Dans ce cadre, la partie audonienne de l'ancien canton de Saint-Denis-Sud est incorporée au nouveau canton de Saint-Ouen, de même que la commune de L'Île-Saint-Denis et une partie importante de la commune d'Épinay-sur-Seine[4].

ReprésentationModifier

Représentation de 1967 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1967 1973 Fernand Lefort PCF Métreur en bâtiment, journaliste
Maire de Saint-Ouen (1945 → 1979)
Sénateur (1968 → 1986)
1973 1979 Paulette Fost PCF Sténo-dactylographe
Maire de Saint-Ouen (1979 → 1999)
Députée de la Seine-Saint-Denis (1978 → 1981)
Sénatrice de la Seine-Saint-Denis (1986 → 1995)
1979 2004 Jean-Pierre Heinen PCF Adjoint au maire de Saint-Ouen
2004 2015 Jacqueline Rouillon PCF Maire (1999 → 2014) ou conseillère municipale (2014 → ) de Saint-Ouen

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Hervé Chevreau   DVD Permanent politique
Maire d'Épinay-sur-Seine (2001 → ),
Conseiller général du canton d'Épinay-sur-Seine (2011 → 2015)
2015 en cours Marie-Louise Magrino   DVD Directrice d'association, Saint-Ouen

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Karim Bouamrane et Dina Deffairi-Saissac (Union de la Gauche, 25,93 %) et Hervé Chevreau et Marie-Louise Magrino (DVD, 22,53 %). Le taux de participation est de 35,55 % (14 431 votants sur 40 599 inscrits)[6] contre 36,83 % au niveau départemental[7] et 50,17 % au niveau national[8]. Hervé Chevreau et Marie-Louise Magrino sont élus conseillers départementaux au deuxième tour avec 59,55 % des suffrages exprimés. Le taux de participation est de 34,35 % des inscrits[9].

CompositionModifier

Composition de 1967 à 2015Modifier

Le canton de Saint-Ouen a été créé par le décret du 20 juillet 1967, lors de la constitution du département de la Seine-Saint-Denis. Il était constitué par la fraction de la commune de Saint-Ouen « comprenant la partie Ouest de la ville de Saint-Ouen délimitée à l'Est par l'axe de la rue du Général-Leclerc (jusqu'à la rue Adrien-Lesesne), l'axe de la rue Adrien-Lesesne (jusqu'à la rue du Docteur-Bauer), l'axe de la rue du Docteur-Bauer (jusqu'à la rue Albert-Dhalenne), l'axe de la rue Albert-Dhalenne jusqu'à la Seine »[3] Le surplus était inclus dans le canton de Saint-Denis-Sud.

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Fraction de Saint-Ouen 29 894 93400 93070

Composition à partir de 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-Ouen-sur-Seine
(bureau centralisateur)
93070 Métropole du Grand Paris 47 432 (2014)
Épinay-sur-Seine 93031 Métropole du Grand Paris Fraction : 31 588 (2014)
Commune : 55 157 (2014)
L'Île-Saint-Denis 93039 Métropole du Grand Paris 7 293 (2014)

Le canton de Saint-Ouen comprend désormais[4] :

  1. deux communes entières,
  2. la partie de la commune d'Épinay-sur-Seine située à l'ouest d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune d'Enghien-les-Bains, rue d'Ormesson, avenue d'Enghien, avenue de Lattre-de-Tassigny, place du Général-Leclerc, avenue de la République, villa Renée, ligne droite prolongeant la villa Renée jusqu'à la Seine et jusqu'à la limite territoriale de la commune de L'Île-Saint-Denis.

DémographieModifier

Évolution démographique du canton dans la délimitation de 1967 à 2015Modifier

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012 -
----27 15525 70429 00530 01429 894-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Évolution démographique du canton dans la délimitation de 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
2013 2014
85 60286 313
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[10])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du canton était de 86 313 habitants[11].

Notes et référencesModifier

  1. Notice communale de Saint-Ouen sur le site de l'EHESS.
  2. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées bpt6k6451636j
  3. a et b « Décret n°67-591 du 20 juillet 1967 portant création et délimitation des cantons des nouveaux départements de la région parisienne - Seine-Saint-Denis », Journal officiel de la République francaise,‎ , p. 7359-7360 (lire en ligne [PDF]).
  4. a b et c Décret no 2014-217 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Seine-Saint-Denis.
  5. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L. 191-1 du code électoral.
  6. « Résultats du premier tour pour le canton de Saint-Ouen », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  7. « Résultats du premier tour pour le département de la Seine-Saint-Denis », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  8. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  9. Ministère de l'Intérieur - Résultats des élections départementales de 2015 dans le canton de Saint-Ouen, consulté le 31 mars 2015
  10. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années [ 2006], [ 2014]
  11. Populations légales des cantons de la Seine-Saint-Denis, publiées par l'INSEE.

Voir aussiModifier