Canton de Saint-Max

canton français

Canton de Saint-Max
Canton de Saint-Max
Situation du canton de Saint-Max dans le département de Meurthe-et-Moselle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement(s) Nancy
Bureau centralisateur Saint-Max
Conseillers
départementaux
Corinne Marchal-Tarnus
Éric Pensalfini
2015-2021
Code canton 54 19
Histoire de la division
Création 2 août 1973[1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 36 385 hab. (2017)
Densité 1 654 hab./km2
Géographie
Superficie 22,00 km2
Subdivisions
Communes 5

Le canton de Saint-Max est un canton français situé dans le département de Meurthe-et-Moselle et la région Grand Est.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Saint-Max dans l'arrondissement de Nancy. Son altitude varie de 187 mètres à Malzéville jusqu'à 384 mètres à Malzéville.

HistoireModifier

Le canton de Saint-Max a été créé par le décret du 2 août 1973 réorganisant les quatre cantons de Nancy en huit cantons[1].

Par décret du 26 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Saint-Max est conservé et s'agrandit. Il passe de 3 à 5 communes[2].

ReprésentationModifier

Représentation avant 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1982 Job Durupt PS Architecte
Député (1981-1988)
Maire de Tomblaine (1971-2001)
1982 2001 Jean-Luc Riethmuller UDF Maire d'Essey-lès-Nancy (1989-2001), député suppléant d'André Rossinot (1978-1986)
2001 2015 Louis Causero UMP Conseiller municipal d'Essey-lès-Nancy

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Corinne Marchal-Tarnus   LR Professeure
Ancienne députée (2004-2007), conseillère municipale de Malzéville
2015 en cours Éric Pensalfini   LR Professeur
Maire de Saint-Max

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Corinne Marchal-Tarnus et Eric Pensalfini (Union de la Droite, 39,62 %) et Stéphanie Gruet et Grégoire Ruhland (PS, 35,5 %). Le taux de participation est de 47,69 % (12 039 votants sur 25 246 inscrits)[3] contre 48,16 % au niveau départemental[4] et 50,17 % au niveau national[5]. Au second tour, Corinne Marchal-Tarnus et Eric Pensalfini (Union de la Droite) sont élus avec 55,84 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 46,54 % (6 141 voix pour 11 747 votants et 25 243 inscrits)[6].

CompositionModifier

Composition de 1973 à 2015Modifier

 
Situation du canton de Saint-Max dans l'arrondissement de Nancy avant 2015.

Le canton de Saint-Max regroupait trois communes et comptait 18 579 habitants (recensement de 2009 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Dommartemont 645 54130 54165
Essey-lès-Nancy 8 130 54270 54184
Saint-Max 9 804 54130 54482

Composition depuis 2015Modifier

Le canton Saint-Max comprend désormais les cinq communes suivantes[2] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-Max
(bureau centralisateur)
54482 Métropole du Grand Nancy 9 771 (2014)
Dommartemont 54165 Métropole du Grand Nancy 623 (2014)
Essey-lès-Nancy 54184 Métropole du Grand Nancy 8 688 (2014)
Malzéville 54339 Métropole du Grand Nancy 7 984 (2014)
Tomblaine 54526 Métropole du Grand Nancy 8 242 (2014)

DémographieModifier

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009
13 13217 56920 56119 70919 14818 87918 579
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 35 308 habitants[7].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier