Canton de Saint-Chaptes

canton français

Canton de Saint-Chaptes
Canton de Saint-Chaptes
Situation du canton de Saint-Chaptes dans le département de Gard.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Gard
Arrondissement(s) Nîmes
Chef-lieu Saint-Chaptes
Conseiller général Bérengère Noguier
2012-2015
Code canton 30 26
Démographie
Population 15 394 hab. (2012)
Densité 89 hab./km2
Géographie
Superficie 172,16 km2
Subdivisions
Communes 16

Le canton de Saint-Chaptes est une ancienne division administrative du département du Gard, dans l’arrondissement de Nîmes.

CompositionModifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Chaptes
(chef-lieu)
30241 CA Nîmes Métropole 13,07 1 844 (2014) 141


Aubussargues 30021 CC Pays d'Uzès 8,52 333 (2014) 39
Baron 30030 CC Pays d'Uzès 10,06 355 (2014) 35
Bourdic 30049 CC Pays d'Uzès 7,34 392 (2014) 53
La Calmette 30061 CA Nîmes Métropole 11,10 2 079 (2014) 187
Collorgues 30086 CC Pays d'Uzès 9,27 568 (2014) 61
Dions 30102 CA Nîmes Métropole 11,32 599 (2014) 53
Foissac 30111 CC Pays d'Uzès 3,80 415 (2014) 109
Garrigues-Sainte-Eulalie 30126 CC Pays d'Uzès 10,00 754 (2014) 75
Montignargues 30180 CA Nîmes Métropole 4,46 620 (2014) 139
Moussac 30184 CC Pays d'Uzès 7,40 1 364 (2014) 184
La Rouvière 30224 CA Nîmes Métropole 7,90 593 (2014) 75
Sainte-Anastasie 30228 CA Nîmes Métropole 43,64 1 670 (2014) 38
Saint-Dézéry 30248 CC Pays d'Uzès 6,01 419 (2014) 70
Saint-Geniès-de-Malgoirès 30255 CA Nîmes Métropole 11,54 2 959 (2014) 256
Sauzet 30313 CA Nîmes Métropole 6,70 737 (2014) 110

AdministrationModifier

Conseillers d'arrondissementModifier

  • 1833-1839 : Jean-Pierre Méric (notaire)[1]
  • 1839[2]-1872 : ? Jean Chambon (président du tribunal civil d'Uzès, puis de Nîmes)[3]
  • 1872-1874 : ? Guiraud[3]
  • 1874-1880 : ? Armand[3]
  • 1880-1886 : ? Rieu[3]
  • 1886-1898 : ? Rouveyrolle[3]
  • 1898[3]-1907 : Sully Thomas[4]
  • 1907-1913 : ? Treillis (radical)[5]
  • 1913-1919 : Constantin Boucoiran (socialiste unifié)
  • av. 1925[6]-1940 : Émile Perrier (SFIO, négociant à Collorgues)[3]

Juges de paixModifier

Liste des juges de paix successifs
Période Identité Fonction précédente Observation
1809 1827 Louis Sorbier -
1827 1830 Honoré Lantaires Suppléant du juge de paix du canton -
1830 1835 Louis Guizot -
1835 1865 Claude Bruguières -
1865 1881 Jean Lessut Ancien notaire -
1881 1892 Alfred Sayerle -
1892 1910 ? Ayral -
1910 1936 Émile Mathieu -

Conseillers générauxModifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Achille de Daunant Majorité
ministérielle
Avocat, ancien maire de Nîmes
Député (1827-1831, 1834-1837)
Premier Président de la Cour royale
Pair de France
1848 1852 Gabriel de Trinquelague[7] Droite Propriétaire, conseiller en la Cour de Nîmes
1852 1863
(décès)
Henri Lafont[8]   Ancien colonel à la Garde Nationale, banquier à Uzès
1863 1871 Gabriel de Trinquelague Droite Propriétaire, conseiller en la Cour de Nîmes
1871 1873
(démission)
[9]
Adrien Carrière   Médecin à Saint-Chaptes
1873[10] 1879 Achille Vedel   Maire de Saint-Chaptes
1879 1880 Gabriel de Trinquelague Droite Propriétaire, ancien magistrat
1880 1886 Alfred Laporte[11] Républicain Notaire à Saint-Chaptes
1886 1905
(décès)[12]
Albin Delafont Rad. Négociant
1905[13] 1910 Sully Thomas Rad. Directeur du laboratoire municipal de Nîmes
1910 1940 Henri Martin Rad.
puis SFIO
Médecin à Uzès
1942 1945 Raoul Vezol   Maire de Saint-Chaptes
Nommé conseiller départemental en 1942[14]
1945 1967 Henri Martin SFIO puis PSU
puis SFIO
Médecin, Maire de La Rouvière
1967 1973
(décès)
René Pasquier Rad.ind. Exploitant agricole
Maire de Saint-Chaptes (1953-1973)
1973 1998 Jean Carreyron PS Maire de Sauzet (1965-1977, 1983-1989, 1995-2001)
Député suppléant (1973-1978)
mars
1998
février
2014
(démission)
Christophe Cavard PCF puis EÉLV Éducateur
Vice-président du conseil général (2004-2008 et 2011-2013)
Député (2012-2017)
mars 2014 2015 Bérengère Noguier EÉLV Fonctionnaire, Saint-Quentin-la-Poterie
Elue en 2015 dans le Canton d'Uzès

IllustrationModifier

 
La mairie de La Calmette

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 1786 3436 4717 4589 18111 00213 63815 16715 394
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liste des conseillers généraux du Gard