Ouvrir le menu principal

Canton de Montauban-3
Canton de Montauban-3
Situation du canton de Montauban-3 dans le département de Tarn-et-Garonne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Tarn-et-Garonne
Arrondissement(s) Montauban
Bureau centralisateur Montauban
Conseillers
départementaux
Brigitte Barèges (LR)
Pierre Mardegan (LREM)
2015-2021
Code canton 82 08
Histoire de la division
Création 13 juillet 1973
Modification(s) 27 février 1991
22 mars 2015
Démographie
Population 21 239 hab. (2016)
Subdivisions
Communes fraction Montauban

Le canton de Montauban-3 est un canton français du département de Tarn-et-Garonne et de la région Occitanie.

Sommaire

HistoireModifier

Le canton est créé en 1973, lors du redécoupage de la ville en quatre cantons. Montauban était auparavant divisée entre les cantons de Montauban-Est et de Montauban-Ouest[1].

Il est modifié par le décret du 27 février 1991 créant les cantons de Montauban-5 et Montauban-6[2].

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 1+1 fraction à une fraction de commune[3].

CompositionModifier

De 1973 à 1991Modifier

Le canton de Montauban-3 était formé de la portion de territoire de la ville de Montauban délimitée par l'axe des voies ci-après : chemin n° 70, rue Édouard-Forestier, lieudit La Lande Haute, rue Marcel-Guerret, rue Charles-Gounod, rue Jules-Massenet, rue Édouard-Forestier, boulevard Édouard-Herriot, rue de Selves, rue Parallèle, rue de Chambord, rue Irénée-Bonnafous, rue de Chambord, rue Parallèle, rue Félix-Faure, avenue Saint-Michel, boulevard Blaise-Doumerc, le lycée Michelet, boulevard Blaise-Doumerc, rue des Doreurs, le lycée Michelet, rue des Doreurs, boulevard Gustave-Garrisson, rue Henri-Marre, avenue Lacapelle jusqu'à la préfecture, rue de la République, la place Bourude, la rivière le Tarn, le pont Vieux, le musée Ingres, rue des Carmes, côte de Sapiac, les allées du Consul-Dupuy, le ruisseau le Tescou jusqu'au lieudit Les Trois Ponts, le chemin départemental n° 21 jusqu'à l'embranchement de la côte de l'Héritage, route nationale n° 99 jusqu'au lieudit Beausoleil Bas, le coteau de Beausoleil Haut le long de la voie communale n° 12 jusqu'au lieudit Saint-Martial et le ruisseau le Tescou jusqu'à la limite de la ville de Montauban[1].

De 1991 à 2015Modifier

 
Situation du Canton de Montauban-3 dans l'arrondissement de Montauban de 1991 à 2015.

Le canton de Montauban-3 était composé de[2] :

  • Léojac,
  • la portion de territoire de la commune de Montauban délimitée par l'axe des voies ci-après: route de Léojac, rue du Ramiérou, rue Georges-Clemenceau, rue Édouard-Forestié, boulevard Édouard-Herriot, rue de Selves, boulevard Irénée-Bonnafous, rue Félix-Faure, avenue Charles-de-Gaulle, boulevard Blaise-Doumerc, boulevard Gustave-Garrisson, place Alexandre-Ier, avenue Gambetta, place du Maréchal-Foch, allées de Mortarieu, faubourg du Moustier, place Monseigneur-Théas, avenue de l'Héritage, avenue de Beausoleil, chemin des Lébrats, chemin rural n° 529, C.D. n° 92, et par les limites des communes de Saint-Nauphary et Léojac.

Depuis 2015Modifier

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Montauban
(bureau centralisateur)
82121 Grand Montauban Fraction : 20 540(2014)
Commune : 58 826 (2014)

Le canton est désormais composé de la partie de la commune de Montauban non comprise dans les cantons de Montauban-1 et de Montauban-2.

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
--10 34710 83211 11410 91311 106
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 20 540 habitants[6].

ReprésentationModifier

De 1973 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1988 Louis Delmas PS Instituteur
Député (1962-1968)
Maire de Montauban (1965-1983),président du conseil général (1982-1985)
Ancien conseiller général du canton de Montauban-Ouest (1963-1973)
1988 1994 Pierre Blanc[7] PS Secrétaire général de l'administration de la police de Paris puis Préfet
Directeur de la société d'économie mixte d'aménagement de Montauban
1994 2015 Jean-Pierre Quéreilhac UDF
puis MoDem
puis UMP
Responsable de laboratoire d'analyses agricoles retraité, Montauban

Depuis 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Brigitte Barèges   LR Avocate
Députée (2002-2012)
Maire de Montauban (depuis 2001)
2015 en cours Pierre Mardegan   Divers Membre de LaREM - Médecin hospitalier - Chef de service Urgences - SAMU - CHU de Montauban
2ème Vice-Président du Conseil départemental

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Brigitte Barèges et Pierre Mardegan (Union de la Droite, 38,79 %) et Angèle Feres-Massol et Claude Mouchard (PS, 25,12 %). Le taux de participation est de 58,51 % (7 642 votants sur 13 060 inscrits)[8] contre 58,89 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10]. Au second tour, Brigitte Barèges et Pierre Mardegan (Union de la Droite) sont élus avec 57,99 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 58,92 % (4 101 voix pour 7 695 votants et 13 059 inscrits)[11].

Voir aussiModifier