Canton de la Région Limouxine

canton de l'Aude, France
(Redirigé depuis Canton de Limoux)

Canton de la Région Limouxine
Canton de la Région Limouxine
Situation du canton de la Région Limouxine dans le département de l'Aude.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement(s) Limoux
Bureau centralisateur Limoux
Conseillers
départementaux

Mandat
Pierre Durand
Marie-Ange Larruy
2021-2028
Code canton 11 09
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 13 brumaire an X[3],[4]
(4 novembre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 19 749 hab. (2019)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 03′ 25″ nord, 2° 13′ 07″ est
Superficie 390,02 km2
Subdivisions
Communes 35

Le canton de la Région Limouxine, précédemment appelé canton de Limoux, est une circonscription électorale française située dans le département de l'Aude et la région Occitanie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 23 à 35.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial de l'Aude entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[5]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour six ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans l'Aude, le nombre de cantons passe ainsi de 35 à 19. Le nombre de communes du canton passe de 23 à 35.

Au , le canton de Limoux devient le canton de la Région Limouxine par décret pris le [7].

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour de Limoux dans l'arrondissement de Limoux. Son altitude varie de 146 mCépie) à 781 mVéraza) pour une altitude moyenne de 368 m.

ReprésentationModifier

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Louis Auguste de Peyre Centre Conseiller référendaire à la Cour des Comptes
Maire de Limoux (1830-1845)
Député (1832-1848)
avril
1848
août
1848
Pierre Rousseau Tailhan   Maire de Limoux (avril à juillet 1848)
1848 1852 Pierre Pons   Propriétaire à Limoux
1852 1856
(décès)
Laurent François Auguste
Espardellier
  Avoué, maire de Limoux
1856 1861 Marc Gazel   Maire de Limoux (1855-1860)
1861 1870 Jean Pierre Georges Détours   Maire de Limoux (1860-1867)
1870 1871 Léonce de Guiraud[8] Centre gauche Propriétaire-viticulteur - Député (1870 et 1871-1873)
1871 1873
(décès)[9]
Fortuné Brousses Républicain Propriétaire à Pieusse
et Maire de Limoux (1870-1871)
Député (1871-1873)
1873[10] 1874 François Rougé Républicain
puis Boulangiste
Avoué et Maire de Limoux
Député (1876-1877 et 1878-1885)
1874 1875
(décès)[11]
Ferdinand-Auguste Lapasset
(1817-1875)
  Général de division
1887 1913
(décès)[12]
Étienne Dujardin-Beaumetz Rad. Artiste peintre, député (1889-1912), sous-Secrétaire d'État aux Beaux-Arts (1905-1912), sénateur (1912-1913)
1913 1922 Pierre Constans RG Avoué et Maire de Limoux (1912-1914 et 1919-1943)
Député (1919-1928)
1922 1940 Achille Prax Rad. Médecin, adjoint au maire de Limoux
Nommé membre de la Commission administrative départementale en 1941[13]
Nommé conseiller départemental en 1942[14]
1945 1951 Casimir Lacroux SFIO Maire de Limoux (1945-1947)
1951 1952
(décès)
Sylvain Astruc Rad. Viticulteur à Cournanel, ancien conseiller d'arrondissement
1952 1958 Ferdinand Albigès
(1882-1959)
Rad. Viticulteur, maire de Malras
1958 1970 François Clamens Rad. puis UNR
puis UDR
Industriel
Député (1962-1967)
Maire de Limoux de 1952 à 1971
1970 1988 Robert Badoc SFIO puis PS Proviseur de lycée
Maire de Limoux de 1971 à 1989, Député suppléant de Jacques Cambolive (1981-1986 et 1988-1993)
1988 1994 Serge Granovsky UDF Infirmier, chef d'entreprise
Conseiller municipal de Limoux de 1989 à 1995
1994 2001 Jean-Paul Dupré PS Cadre bancaire retraité
Député (1997-2017)
Maire de Limoux (1989-2020)
2001 2015 Pierre Bardies PS Responsable administratif
Maire de Saint-Martin-de-Villereglan
Vice-Président du Conseil général
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Le canton de Limoux avait deux conseillers d'arrondissement.

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   Jean Pierre Augustin Barthe d'Huleau   Président du Tribunal civil de Limoux
1833   M. Rivals   Avoué à Limoux
         
1895 1907 Baptiste Agoustenc Radical Agriculteur, maire de Cépie
1895 1898
(décès)
Eugène Vandurenque Radical Maire de Limoux, ancien commandant de la Garde Nationale en 1870
1898 1907 Ignace Tailhan Radical Propriétaire, maire de Magrie
1907   Pierre Constans-Pouzols   Avoué à Limoux
1907   Ernest Ferroul Socialiste Médecin
         
    Sylvain Astruc Radical Viticulteur, maire de Cournanel
1919 1940 Émile Blancard Radical Propriétaire
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Conseillers départementaux à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 2021 Pierre Bardies   PS Retraité de l'administration
Maire de Saint-Martin-de-Villereglan
5ème Vice-Président du Conseil départemental
2015 2021 Rose-Marie Jalabert-Tailhan   PS Cadre administratif à Limoux
2021 2028[Note 1] 2021 en cours Pierre Durand   PS Chef d'entreprise hôtellerie-restauration, maire de Limoux, 5ème Vice-Président du conseil départemental, délégué aux ressources et au dialogue social
2021 en cours Marie-Ange Larruy   PCF Assistante sociale retraitée, adjointe au maire de Limoux

Résultats détaillésModifier

Élections de mars 2015Modifier

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Pierre Bardies et Rose-Marie Jalabert-Tailhan (PS, 36,1 %) et Carole Greboval et Fabien Raynier (FN, 29,07 %). Le taux de participation est de 59,96 % (8 401 votants sur 14 010 inscrits)[16] contre 57,46 % au niveau départemental[17] et 50,17 % au niveau national[18].

Au second tour, Pierre Bardies et Rose-Marie Jalabert-Tailhan (PS) sont élus avec 58,84 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 61,12 % (4 464 voix pour 8 562 votants et 14 008 inscrits)[19].

Élections de juin 2021Modifier

Le premier tour des élections départementales de 2021 est marqué par un très faible taux de participation (33,26 % au niveau national)[20]. Dans le canton de la Région Limouxine, ce taux de participation est de 46,17 % (6 170 votants sur 13 363 inscrits)[21] contre 39,73 % au niveau départemental[22]. À l'issue de ce premier tour, deux binômes sont en ballottage : Pierre Durand et Marie-Ange Larruy (Union à gauche avec des écologistes, 56,49 %) et Daphné Loopuyt et Julien Rancoule (RN, 29,95 %)[21].

Le second tour des élections est marqué une nouvelle fois par une abstention massive équivalente au premier tour. Les taux de participation sont de 34,3 % au niveau national[23], 39,98 % dans le département[22] et 48,53 % dans le canton de la Région Limouxine[21]. Pierre Durand et Marie-Ange Larruy (Union à gauche avec des écologistes) sont élus avec 65,66 % des suffrages exprimés (3 894 voix pour 6 481 votants et 13 356 inscrits)[21],[24],[25].

CompositionModifier

Composition antérieure à 2015Modifier

 
Situation du canton de Limoux dans le département de l'Aude avant 2015.

Le canton de Limoux regroupait vingt-trois communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Limoux
(chef-lieu)
11206 11300 32,41 10 180 (2012) 314


Ajac 11003 11300 5,29 196 (2012) 37
Alet-les-Bains 11008 11580 23,54 439 (2012) 19
La Bezole 11039 11300 6,51 42 (2012) 6,5
Bouriège 11045 11300 10,65 124 (2012) 12
Bourigeole 11046 11300 9,08 47 (2012) 5,2
Castelreng 11078 11300 11,02 198 (2012) 18
Cépie 11090 11300 6,61 657 (2012) 99
Cournanel 11105 11300 6,34 665 (2012) 105
La Digne-d'Amont 11119 11300 3,61 289 (2012) 80
La Digne-d'Aval 11120 11300 3,14 534 (2012) 170
Festes-et-Saint-André 11142 11300 18,07 192 (2012) 11
Gaja-et-Villedieu 11158 11300 7,75 292 (2012) 38
Loupia 11207 11300 4,46 240 (2012) 54
Magrie 11211 11300 9,95 514 (2012) 52
Malras 11214 11300 4,22 364 (2012) 86
Pauligne 11274 11300 6,06 332 (2012) 55
Pieusse 11289 11300 12,92 1 002 (2012) 78
Saint-Couat-du-Razès 11338 11300 6,40 62 (2012) 9,7
Saint-Martin-de-Villereglan 11355 11300 9,38 359 (2012) 38
Tourreilles 11394 11300 6,29 125 (2012) 20
Véraza 11406 11580 14,66 37 (2012) 2,5
Villelongue-d'Aude 11427 11300 13,11 316 (2012) 24

Composition à partir de 2015Modifier

Le canton comprend alors trente-cinq communes entières[2].

Liste des 35 communes du canton de la Région Limouxine au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Limoux
(bureau centralisateur)
11206 CC du Limouxin 32,41 10 012 (2019) 309   
Ajac 11003 CC du Limouxin 5,29 196 (2019) 37   
Alet-les-Bains 11008 CC du Limouxin 23,54 386 (2019) 16   
Belcastel-et-Buc 11029 CC du Limouxin 14,15 60 (2019) 4,2   
La Bezole 11039 CC du Limouxin 6,51 47 (2019) 7,2   
Bouriège 11045 CC du Limouxin 10,65 141 (2019) 13   
Bourigeole 11046 CC du Limouxin 9,08 55 (2019) 6,1   
Castelreng 11078 CC du Limouxin 11,02 207 (2019) 19   
Caunette-sur-Lauquet 11082 CC du Limouxin 4,97 8 (2019) 1,6   
Cépie 11090 CC du Limouxin 6,61 623 (2019) 94   
Clermont-sur-Lauquet 11094 CC du Limouxin 18,29 26 (2019) 1,4   
Cournanel 11105 CC du Limouxin 6,34 726 (2019) 115   
La Digne-d'Amont 11119 CC du Limouxin 3,61 295 (2019) 82   
La Digne-d'Aval 11120 CC du Limouxin 3,14 530 (2019) 169   
Festes-et-Saint-André 11142 CC du Limouxin 18,07 198 (2019) 11   
Gaja-et-Villedieu 11158 CC du Limouxin 7,75 291 (2019) 38   
Gardie 11161 CC du Limouxin 4,65 127 (2019) 27   
Greffeil 11169 CC du Limouxin 13,67 86 (2019) 6,3   
Ladern-sur-Lauquet 11183 CC du Limouxin 24,64 267 (2019) 11   
Loupia 11207 CC du Limouxin 4,46 239 (2019) 54   
Magrie 11211 CC du Limouxin 9,95 534 (2019) 54   
Malras 11214 CC du Limouxin 4,22 422 (2019) 100   
Pauligne 11274 CC du Limouxin 6,06 369 (2019) 61   
Pieusse 11289 CC du Limouxin 12,92 967 (2019) 75   
Pomas 11293 CA Carcassonne Agglo 10,15 899 (2019) 89   
Saint-Couat-du-Razès 11338 CC du Limouxin 6,40 41 (2019) 6,4   
Saint-Hilaire 11344 CC du Limouxin 23,02 713 (2019) 31   
Saint-Martin-de-Villereglan 11355 CC du Limouxin 9,38 361 (2019) 38   
Saint-Polycarpe 11364 CC du Limouxin 13,81 143 (2019) 10   
Tourreilles 11394 CC du Limouxin 6,29 131 (2019) 21   
Véraza 11406 CC du Limouxin 14,66 33 (2019) 2,3   
Villar-Saint-Anselme 11415 CC du Limouxin 5,88 124 (2019) 21   
Villardebelle 11412 CC du Limouxin 13,14 55 (2019) 4,2   
Villebazy 11420 CC du Limouxin 12,18 135 (2019) 11   
Villelongue-d'Aude 11427 CC du Limouxin 13,11 302 (2019) 23   
Canton de la Région Limouxine 1109 390,02 19 749 (2019) 51  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
14 81615 65215 74815 45015 60015 59816 50117 16517 206
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[26] puis population municipale à partir de 2006[27])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2019, le canton comptait 19 749 habitants[Note 2], en diminution de 0,27 % par rapport à 2013 (Aude : +2,52 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2018 2019
19 80319 86419 749
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[28].)

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pour éviter une trop forte concentration des scrutins, la loi du 22 février 2021 a reporté les élections régionales et départementales de juin 2027 à mars 2028[15].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

RéférencesModifier

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 376
  2. a b et c Décret no 2014-204 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aude.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Limoux », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 791.
  5. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté en )
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. « Décret no 2015-1767 du 24 décembre 2015 modifiant le décret no 2014-204 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l’Aude », Journal officiel de la République française, no 300,‎ (lire en ligne) ; lire les modifications apportées aux articles 1 et 10 du décret n°2014-204.
  8. « Généalogie de Léonce de GUIRAUD », sur Geneanet (consulté le ).
  9. Journal officiel de la République française, 30 juillet 1873, p. 5141 (lire en ligne)
  10. Journal officiel de la République française, 19 août 1873 (lire en ligne)
  11. Journal officiel de la République française, 17 novembre 1875 (lire en ligne)
  12. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 23 octobre 1913 (lire en ligne)
  13. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 30 janvier 1941 (lire en ligne)
  14. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 31 décembre 1942, (lire en ligne).
  15. Loi du 22 février 2021 portant report, de mars à juin 2021, du renouvellement général des conseils départementaux, des conseils régionaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.
  16. « Résultats du 1er tour pour le canton de Limoux », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  17. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Aude », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  18. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  19. « Résultats du second tour pour le canton de Limoux », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  20. Erwan Alix, « CARTES. Abstention record : où a-t-on le moins voté aux élections régionales et départementales ? », sur www.ouest-france.fr, (consulté le )
  21. a b c et d « Résultats pour le canton de la Région Limouxine », sur elections.interieur.gouv.fr (consulté le )
  22. a et b « Résultats pour le département de l'Aude », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le )
  23. « Résultats des élections départementales 2021 : la liste des départements qui ont basculé », sur lemonde.fr, (consulté le )
  24. « Professions de foi des binômes en lice au premier tour des élections départementales de 2021 dans le canton de la Région Limouxine. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  25. « Professions de foi des binômes en lice au second tour des élections départementales de 2021 dans le canton de la Région Limouxine. », sur programme-candidats.interieur.gouv.fr (consulté le )
  26. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  27. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  28. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Voir aussiModifier