Ouvrir le menu principal

Canton de Creil

canton français

Canton de Creil
Canton de Creil
Situation du canton de Creil dans le département de Oise.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement(s) Senlis
Bureau centralisateur Creil
Conseillers
départementaux
Dominique Lavalette
Jean-Claude Villemain
2015-2021
Code canton 60 08
Histoire de la division
Création avant 1848
22 mars 2015[1]
Disparition 13 juillet 1973[2]
Démographie
Population 40 399 hab. (2016)
Densité 1 211 hab./km2
Géographie
Superficie 33,35 km2
Subdivisions
Communes 2

Le canton de Creil est un canton français situé dans le département de l'Oise et la région Hauts-de-France.

HistoireModifier

Le canton de Creil a été créé sous la Révolution. Il a été supprimé par décret du 13 juillet 1973 créant les cantons de Chantilly, Creil-Nogent-sur-Oise, de Creil-Sud et de Montataire[2].

Un nouveau découpage territorial de l'Oise (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 20 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans l'Oise, le nombre de cantons passe ainsi de 41 à 21.

Le canton de Creil est recréé par ce décret. Il est formé de communes des anciens cantons de Creil-Nogent-sur-Oise (1 fraction de commune) de Creil-Sud (1 fraction de commune) et de Pont-Sainte-Maxence (1 commune). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Senlis. Le bureau centralisateur est situé à Creil.

CompositionModifier

Avant 1973Modifier

Le canton était composé de dix-neuf communes[2] :

Depuis 2015Modifier

Le nouveau canton de Creil comprend les deux communes suivantes[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Creil 60175 CA Creil Sud Oise 34 922 (2014)
Verneuil-en-Halatte 60670 CC des Pays d’Oise et d’Halatte 4 673 (2014)

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
2013 2014
38 91939 595
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du canton était de 39 595 habitants[6].

ReprésentationModifier

De 1833 à 1973Modifier

Liste des conseillers généraux successifs de l'ancien canton de Creil
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1840
(décès)
Charles de Saint Cricq Cazeaux   Directeur de la manufacture de faïence
Maire de Creil
1840 1848 Armand Houbigant   Maire de Nogent-les-Vierges
1848 1868
(décès)
Jules Juillet[7]   Docteur-médecin
Maire de Creil (1846-1868)
1868 1878 Baron
Georges Ferdinand Emile
de Condé
  Inspecteur général des chemins de fer
Propriétaire du château de Montataire
1878[8] 1910 Jules Gaillard Républicain Diplomate, propriétaire, puis économiste
Député (1889-1910)
1910 1919 Jules Daussin Républicain
Progressiste
Maire de Montataire (1904-1919)
1919 1936
(décès)
Jules Uhry SFIO Avocat
Député (1919-1932 et 1933-1936)
Maire de Creil (1919-1936)
1936[9] 1940 Marcel Philippe[10] SFIO Imprimeur
Conseiller municipal de Creil
1945 1973 Fernand Fournier SFIO puis PS Commerçant
Maire de Montataire (1938-1945)
Elu en 1973 dans le Canton de Montataire

De 1973 à 2015Modifier

Voir Canton de Creil-Nogent-sur-Oise et Canton de Creil-Sud.

Depuis 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Dominique Lavalette[11]   PS Directrice d'école maternelle
Ancienne conseillère municipale de Verneuil-en-Halatte
2015 en cours Jean-Claude Villemain   PS Retraité de France-Télécom
Maire de Creil
Président de la Communauté d'Agglomération Creil Sud Oise
Ancien conseiller général du Canton de Creil-Sud (2001-2015)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Dominique Lavalette et Jean-Claude Villemain (Union de la Gauche, 27,23 %) et Nathalie Calcagno et Guy Monnoyeur (FN, 27,03 %). Le taux de participation est de 42,71 % (8 180 votants sur 19 153 inscrits)[12] contre 51,32 % au niveau départemental[13] et 50,17 % au niveau national[14]. Au second tour, Dominique Lavalette et Jean-Claude Villemain (Union de la Gauche) sont élus avec 59,06 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 43,65 % (4 526 voix pour 8 360 votants et 19 152 inscrits)[15].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Décret no 2014-196 du 20 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Oise.
  2. a b et c Décret n°73-668 du 13 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de l'Oise
  3. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 22 mai 2014)
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  5. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années [ 2006], [ 2014]
  6. Populations légales des cantons de l'Oise, publiées par l'INSEE.
  7. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH121/PG/FRDAFAN83_OL1387010v001.htm
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6213932z/f7.image.r=canton?rk=3991436;0
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2628030/f3.item.r=canton.zoom
  10. Marcel Philippe est né le 27 octobre 1894 à Verneuil (Eure), où son père est menuisier.
    Typographe, il est administrateur de la coopérative d'imprimerie ouvrière à Creil. Militant SFIO, Marcel Philippe est élu conseiller municipal en 1935 et conseiller général pour le canton de Creil, en 1936.
    Marcel Philippe entre dans la Résistance au sein de Libé-Nord. Il est aussi en contact avec l'OCM. Selon certains témoignages, c'est dans son imprimerie que sont tirés les premiers numéros d'Entre Nous.
    Il est arrêté avec ses trois fils, le 13 novembre 1943 :
    - Serge, né à Beauvais le 17 août 1919 ;
    - Norbert, Pierre, né à Quevauvillers le 28 juillet 1920 ;
    - Jacques, André, né à Amiens le 13 mars 1925.
    Ils sont tous déportés à Buchenwald.
    Marcel Philippe y meurt le 18 février 1944. Serge et son frère, Norbert, Pierre, meurent à Dora, le 28 février 1944 . Jacques, André meurt à Weimar, le 4 juillet 1944.
    La citation de Marcel Philippe à l'ordre de la Nation signale : "il organisa un groupe de sabotage et un important réseau de renseignement".
  11. http://www.oise.fr/le-conseil-departemental/vos-elus/tous-les-elus/creil/
  12. « Résultats du premier tour pour le canton de Creil », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  13. « Résultats du premier tour pour le département de l'Oise », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  14. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  15. « Résultats du second tour pour le canton de Creil », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)

Voir aussiModifier