Ouvrir le menu principal

Can-Am Duels
Logo.
Circuit Daytona International Speedway
Daytona Beach, Floride, Drapeau des États-Unis
Sponsor Monster Energy
Nombre de tours 60
Distance de course 150 milles (241,4 km)
Première édition 1959
Anciens noms 100 Mile Qualifying Races (1959–1967)
125 Mile Qualifying Races (1969–1980)
UNO Twin 125 Qualifiers (1981–1984)
7-Eleven Twin 125's (1985–1987)
Twin 125 Qualifiers (1988–1990)
Gatorade Twin 125 Qualifiers (1991–1993)
Gatorade Twin 125's (1994–1996)
Gatorade 125's (1997–2004)
Gatorade Duel (2005–2012)
Budweiser Duel (2013–2015)
Can-Am Duel (2016–présent)

Le Can-Am Duels, originellement connu sous l'appellation Twin 125s[1], est une course automobile annuelle organisée au mois de février par la NASCAR à l'occasion du championnat des NASCAR Cup Series.

Elle se déroule sur le circuit dénommé Daytona International Speedway situé en Floride.

Sommaire

Qualifications pour le Daytona 500Modifier

Cette course est la seconde compétition de la saison (après The Clash at Daytona). Elle n'attribuait pas de point pour le championnat des NASCAR Cup Series jusqu'à la saison 2017 où les vainqueurs des Duels gagneront chacun 10 points. Elle constitue une course préparatoire au Daytona 500 qui se déroule quelques jours plus tard sur le même circuit. Elle est insérée dans la série de courses automobiles dénommée Budweiser Speedweeks qui ont lieu sur le circuit Daytona International Speedway pendant environ une semaine, celle-ci se terminant en apothéose par le Daytona 500.

La compétition est composée de deux courses de 150 miles (240 km), toutes deux qualificatives pour le Daytona 500 puisque les places obtenues lors de ces deux courses servent à déterminer la grille de départ du Daytona 500. Ce système de qualification est unique en NASCAR.

La compétitionModifier

  • Première séance d'essai.
  • Qualifications composée de 2 séances : les pilotes doivent réaliser le tour du circuit de plus rapidement possible (départ lancé). Seuls les pilotes ayant effectué les 12 meilleurs temps lors de la première séance sont autorisés à participer à la deuxième séance de qualification.
  • Seconde et troisième séances d'essai.
  • Can-am Duel 1 de 60 tours de circuit : oppose les pilotes classés impairs lors des qualifications - les places sur la grille de départ sont fonction des temps obtenus en qualification - depuis 2017, le vainqueur remporte 10 points de championnat[2].
  • Can-am Duel 2 de 60 tours de circuit : oppose les pilotes classés pairs lors des qualifications - les places sur la grille de départ sont fonction des temps obtenus en qualification - depuis 2017, le vainqueur remporte 10 points de championnat[2].

Composition de la grille de départ du Daytona 500Modifier

Les pilotes ayant obtenu les deux meilleurs temps lors des qualifications occuperont d'office les deux pôles positions au Daytona 500 (le plus rapide occupe la pole position intérieure tandis que le second occupera la pole position extérieure). Ces deux pilotes participent néanmoins aux Can-Am Duels.

Les TOP 15 des deux courses des Can-Am Duels sont qualifiés pour le Daytona et y seront répartis sur la grille de départ de la façon suivante :

  • Le TOP 15 de la première course (Can-Am Duel 1) occupera la ligne intérieur de la place 2 à la place 16.
  • Le TOP 15 de la seconde course (Can-Am Duel 2) occupera la ligne extérieure de la place 2 à la place 16.

Après les Can-Am Duels, les organisateurs prennent en compte les temps de qualification des pilotes non qualifiés. Les quatre plus rapides occuperont les places 33 à 36. Cette règle a été adoptée pour protéger les voitures qui lors des qualifications avaient obtenu de bons temps mais qui en course avait été éliminées à la suite d'une panne moteur ou d'un accident.

Les dernières places disponibles sont attribuées par les organisateurs aux équipes non encore qualifiées mais qui figurent dans le Top 35 des points ainsi qu'aux anciens champions NASCAR qui n'auraient pas obtenus leurs qualification.

Les logosModifier

 
Logo du Gatorade 125's (1997–2004)
 
Logo du Gatorade Duel (2005–2012)
 
Logo du Budweiser Duel (2013–2015)
 
Logo du Can-Am Duel (2016-présent)

L'histoireModifier

L'événement est organisé pour la première fois en 1959. Les deux courses se disputent sur une distance de 100 miles correspondant à 40 tours de circuit.

De 1959 à 1971, les courses attribuent des points pour le championnat dénommé à l'époque le Grand National Championship.

Pour l'édition de 1968, les courses auraient normalement dû se disputer sur une longueur de 125 miles (201 km) chacune mais finalement les fortes pluies ont conduit à l'annulation de l'événement. La grille de départ pour le Daytona 500 fut établie sur la base des temps obtenus en qualifications (donc sur 1 tour). En 1969, les courses se disputent sur la distance 125 miles (50 tours de circuit).

En 1972, l'ère moderne de la NASCAR débute et les Duels sont retirés du Grand National Championship car pour pouvoir attribuer des points comptant pour le championnat, les courses devaient comptabiliser au minimum 250 miles (400 km). Les Duels sont néanmoins maintenus mais n'accordent plus de points pour le championnat.

La couverture médiatique débute au début des années 1980. La chaîne CBS couvre l'événement mais le diffuse en différé, la veille du Daytona 500.

L'introduction des plaques de restriction en 1988 a pour effet de diminuer la vitesse des voitures et la consommation de carburant. Les pilotes ont donc la possibilité de courir l'entièreté de la course sans effectuer d'arrêt au stand (Pitstop). A neuf reprises (entre 1988 et 2004), une des courses se terminera sans neutralisation (caution) et sans arrêt au stand pour le vainqueur. En 2003, le règlement est modifié et exige une diminution de la capacité des réservoirs lors des courses avec plaques de restriction (passant de 22 US gal (83 litres) à 13 US gal (49 litres)) ce qui rend de facto nécessaire un arrêt au stand.

Dès 2001, les courses sont retransmises en direct par la télévision et, de 2001 à 2006, selon une alternance établie (comme pour le Daytona 500) entre la FOX/FX et la NBC/TNT.

En 2005, la longueur des courses passe à 150 miles (60 tours). L'événement est rebaptisé Gatorade Duel à la suite du sponsoring du nom par la société Gatorade. Un report de la course en 2006 à cause de la pluie contraint celle-ci à se terminer de nuit sous éclairage artificiel.

En 2007, les Gatorade Duels sont retransmis sur la chaîne Speed propriété du groupe Fox Sports de la 20th Century Fox sur base d'un nouveau contrat. Cette même année, des allégations de tricherie (en) sont mises à jour lors des qualifications ce qui entraine des sanctions vis-à-vis de certains pilotes et écuries. En 2013, c'est la société Budweiser qui reprend le sponsoring du nom.

Pendant les Speedweeks 2013, les officiels du Daytona International Speedway annoncent que les courses de qualification de 2014 se dérouleraient en Prime Time (sous éclairage artificiel) le jeudi avant le Daytona 500 et qu'elles seraient diffusées sur la chaîne Fox Sports 1.

En 2016, l'événement est rebaptisé Can-Am Duels puisque le sponsoring du nom est repris par la société de véhicules tout terrain Can-Am filiale de Bombardier Recreational Products.

Pour la saison 2017, les Duels décernent à nouveau des points de championnat à savoir que seuls les vainqueurs des Duels gagneront chacun 10 points[2].

Le palmarèsModifier

Saison Date No Pilote Écurie Manufacturier Distance course Durée course Vitesse
moyenne
(mph)
Nb tr Miles (km)
1959 20 février 49 Bob Welborn Chevrolet 40 100 (160,934) 41 min 54 s 143,198
99 Shorty Rollins Ford 40 100 (160,934) 46 min 26 s 129,218
21 février 47 Jack Smith Jack Smith Chevrolet 10 25 (40,233) 10 min 37 s 141,28
1959 13 février 22 Fireball Roberts John Hines Pontiac 40 100 (160,934) 45 min 32 s 137,614
47 Jack Smith Jack Smith Pontiac 40 100 (160,934) 40 min 57 s 146,52
26 Curtis Turner (en) Holman-Moody Ford 10 25 (40,233) 18 min 22 s 144,694
1961[Note 1] 24 février 22 Fireball Roberts Smokey Yunick Pontiac 39 97,5 (156,911) 45 min 06 s 129,711
8 Joe Weatherly Bud Moore Engineering Pontiac 40 100 (160,934) 39 min 16 s 152,671
27 Junior Johnson Pontiac 10 25 (40,233) 10 min 04 s 149,006
1962 16 février 22 Fireball Roberts Jim Stephens Pontiac 40 100 (160,934) 38 min 13 s 156,999
8 Joe Weatherly Bud Moore Engineering Pontiac 40 100 (160,934) 41 min 16 s 145,395
72 Bobby Johns Pontiac 10 25 (40,233) 9 min 53 s 151,556
1963 22 février 3 Junior Johnson Ray Fox Chevrolet 40 100 (160,934) 36 min 34 s 164,083
13 Johnny Rutherford Smokey Yunick Chevrolet 40 100 (160,934) 36 min 49 s 162,969
23 février 71 Bubba Farr W. M. Harrison Chevrolet 20 50 (80,467)
1964 21 février 3 Junior Johnson Ray Fox Dodge 40 100 (160,934) 35 min 08 s 170,777
26 Bobby Isaac Ray Nichels Dodge 40 100 (160,934) 35 min 20 s 169,811
1965 12 février 16 Darel Dieringer Bud Moore Engineering Mercury 40 100 (160,934) 36 min 13 s 165,669
27 Junior Johnson Junior Johnson & Associates Ford 40 100 (160,934) 54 min 01 s 111,076
1966 25 février 99 Paul Goldsmith Ray Nichels Plymouth 40 100 (160,934) 37 min 24 s 160,427
3 Earl Balmer Ray Fox Dodge 40 100 (160,934) 39 min 01 s 153,191
1967 24 février 12 LeeRoy Yarbrough Jon Thorne Dodge 40 100 (160,934) 36 min 36 s 163,934
28 Fred Lorenzen Holman-Moody Ford 40 100 (160,934) 34 min 22 s 174,587
1968 22 février
Course annulée à cause de la pluie.
1969 20 février 17 David Pearson Holman-Moody Ford 50 125 (201,168) 49 min 16 s 152,181
71 Bobby Isaac Nord Krauskopf Dodge 50 125 (201,168) 49 min 27 s 151,688
1970 19 février 21 Cale Yarborough Wood Brothers Racing Mercury 50 125 (201,168) 40 min 48 s 183,295
99 Charlie Glotzbach Ray Nichels Dodge 50 125 (201,168) 50 min 46 s 147,734
1971 11 février 6 Pete Hamilton Cotton Owens Plymouth 50 125 (201,168) 42 min 51 s 175,029
17 David Pearson Holman-Moody Mercury 50 125 (201,168) 44 min 27 s 168,728
1972 17 février 71 Bobby Isaac Nord Krauskopf Dodge 50 125 (201,168) 59 min 00 s 127,118
12 Bobby Allison Richard Howard Chevrolet 50 125 (201,168) 48 min 45 s 178,217
1973 15 février 71 Buddy Baker Nord Krauskopf Dodge 50 125 (201,168) 43 min 12 s 173,611
14 Coo Coo Marlin H.B. Cunningham Chevrolet 50 125 (201,168) 47 min 43 s 157,177
1974[Note 2] 14 février 27 Bobby Isaac Banjo Matthews Chevrolet 45 112,5 (181,051) 54 min 27 s 123,212
11 Cale Yarborough Richard Howard Chevrolet 45* 112,5 (181,051) 52 min 03 s 129,724
1975 13 février 16 Bobby Allison Penske Racing Matador 50 125 (201,168) 47 min 52 s 156,685
21 David Pearson Wood Brothers Racing Mercury 50 125 (201,168) 47 min 47 s 156,958
1976 12 février 71 Dave Marcis Nord Krauskopf Dodge 50 125 (201,168) 1 h 02 min 47 s 119,458
88 Darrell Waltrip DiGard Motorsports Chevrolet 50 125 (201,168) 48 min 00 s 156,25
1977 17 février 43 Richard Petty Petty Enterprises Dodge 50 125 (201,168) 41 min 42 s 179,856
11 Cale Yarborough Junior Johnson & Associates Chevrolet 50 125 (201,168) 43 min 45 s 171,429
1978 16 février 51 A. J. Foyt A. J. Foyt Buick 50 125 (201,168) 1 h 00 min 58 s 123,018
88 Darrell Waltrip DiGard Motorsports Chevrolet 50 125 (201,168) 44 min 12 s 169,683
1979 15 février 28 Buddy Baker Ranier-Lundy Oldsmobile 50 125 (201,168) 44 min 45 s 167,598
88 Darrell Waltrip DiGard Motorsports Oldsmobile 50 125 (201,168) 49 min 01 s 153,009
1980 14 février 21 Neil Bonnett (en) Wood Brothers Racing Mercury 50 125 (201,168) 54 min 15 s 138,25
1 Donnie Allison Hoss Ellington Oldsmobile 50 125 (201,168) 45 min 20 s 165,441
1981 12 février 28 Bobby Allison Ranier-Lundy Pontiac 50 125 (201,168) 49 min 36 s 150,125
11 Darrell Waltrip Junior Johnson & Associates Buick 50 125 (201,168) 49 min 03 s 152,905
13 février 66 Lake Speed Speed Racing Oldsmobile 30 75 (120,7) 31 min 12 s 144,231
1982 11 février 27 Cale Yarborough M.C. Anderson Buick 50 125 (201,168) 55 min 26 s 135,298
1 Buddy Baker Hoss Ellington Buick 50 125 (201,168) 51 min 54 s 144,509
12 février 29 Tim Richmond Billie Harvey Ford 30 75 (120,7) 31 min 17 s 143,847
1983 18 février 15 Dale Earnhardt Bud Moore Engineering Ford 50 125 (201,168) 48 min 28 s 157,746
75 Neil Bonnett (en) RahMoc Enterprises Chevrolet 50 125 (201,168) 1 h 01 min 23 s 122,183
39 Blackie Wangerin Wangerin Racing Ford 30 75 (120,7) 31 min 57 s 140,845
1984 16 février 28 Cale Yarborough Ranier-Lundy Chevrolet 50 125 (201,168) 57 min 56 s 129,459
22 Bobby Allison DiGard Motorsports Buick 50 125 (201,168) 53 min 44 s 139,578
17 février 37 Connie Saylor Lain Racing Pontiac 30 75 (120,7) 35 min 22 s 127,238
1985 14 février 9 Bill Elliott Melling Racing Ford 50 125 (201,168) 41 min 43 s 179,784
28 Cale Yarborough Ranier-Lundy Ford 50 125 (201,168) 48 min 16 s 155,387
15 février 07 Randy LaJoie Snellman Brothers Chevrolet 30 75 (120,7) 23 min 46 s 189,341
1986 13 février 9 Bill Elliott Melling Racing Ford 50 125 (201,168) 48 min 49 s 153,636
3 Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 48 min 56 s 153,27
1987 12 février 90 Ken Schrader Donlavey Racing Ford 50 125 (201,168) 57 min 31 s 130,397
35 Benny Parsons Hendrick Motorsports Chevrolet 50 125 (201,168) 41 min 02 s 182,778
1988 11 février 12 Bobby Allison Stavola Brothers Racing Buick 50 125 (201,168) 57 min 16 s 130,966
17 Darrell Waltrip Hendrick Motorsports Chevrolet 50 125 (201,168) 56 min 01 s 133,889
1989 16 février 25 Ken Schrader Hendrick Motorsports Chevrolet 50 125 (201,168) 50 min 57 s 147,203
11 Terry Labonte Junior Johnson & Associates Ford 50 125 (201,168) 39 min 34 s 189,554
1990 15 février 11 Geoffrey Bodine Junior Johnson & Associates Ford 50 125 (201,168) 40 min 05 s 187,11
3 Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 47 min 42 s 157,123
1991 13 février 28 Davey Allison Robert Yates Racing Ford 50 125 (201,168) 45 min 21 s 165,38
3 Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 47 min 50 s 156,794
1992 13 février 3 Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 1 h 04 min 25 s 116,43
11 Bill Elliott Junior Johnson & Associates Ford 50 125 (201,168) 44 min 10 s 169,811
1993 11 février 24 Jeff Gordon Hendrick Motorsports Chevrolet 50 125 (201,168) 48 min 56 s 153,27
3 Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 47 min 41 s 157,288
1994 17 février 28 Ernie Irvan Robert Yates Racing Ford 50 125 (201,168) 47 min 59 s 156,304
3 Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 51 min 06 s 146,771
1995 13 février 4 Sterling Marlin Morgan-McClure Motorsports Chevrolet 50 125 (201,168) 49 min 59 s 150,05
3 Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 56 min 52 s 131,887
1996 15 février 3 Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 52 min 26 s 143,039
28 Ernie Irvan Robert Yates Racing Ford 50 125 (201,168) 40 min 19 s 186,027
1997 13 février 88 Dale Jarrett Robert Yates Racing Ford 50 125 (201,168) 45 min 09 s 166,113
3 Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 46 min 05 s 162,749
1998 12 février 40 Sterling Marlin SABCO Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 53 min 36 s 139,925
3 Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 50 min 57 s 147,203
1999 12 février 18 Bobby Labonte Joe Gibbs Racing Pontiac 50 125 (201,168) 45 min 52 s 163,57
3 Dale Earnhardt Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 48 min 16 s 155,28
2000 17 février 94 Bill Elliott Bill Elliott Racing Ford 50 125 (201,168) 39 min 44 s 188,758
28 Ricky Rudd Robert Yates Racing Ford 50 125 (201,168) 39 min 53 s 188,048
2001 15 février 40 Sterling Marlin Chip Ganassi Racing Dodge 50 125 (201,168) 50 min 51 s 147,493
31 Mike Skinner Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 46 min 12 s 162,338
2002 14 février 24 Jeff Gordon Hendrick Motorsports Chevrolet 50 125 (201,168) 40 min 50 s 183,674
15 Michael Waltrip Dale Earnhardt, Inc. Chevrolet 50 125 (201,168) 56 min 50 s 131,965
2003 13 février 31 Robby Gordon Richard Childress Racing Chevrolet 50 125 (201,168) 41 min 24 s 181,14
8 Dale Earnhardt Jr. Dale Earnhardt, Inc. Chevrolet 50 125 (201,168) 41 min 28 s 180,845
2004 12 février 8 Dale Earnhardt Jr. Dale Earnhardt, Inc. Chevrolet 50 125 (201,168) 48 min 03 s 156,087
38 Elliott Sadler Robert Yates Racing Ford 50 125 (201,168) 41 min 08 s 182,334
2005 17 février 15 Michael Waltrip Dale Earnhardt, Inc. Chevrolet 60 150 (241,401) 1 h 04 min 05 s 140,422
20 Tony Stewart Joe Gibbs Racing Chevrolet 60 150 (241,401) 1 h 00 min 02 s 145,161
2006[Note 3] 16 février 38 Elliott Sadler Robert Yates Racing Ford 64 160 (257,495) 1 h 08 min 16 s 140,625
24 Jeff Gordon Hendrick Motorsports Chevrolet 64 160 (257,495) 1 h 05 min 32 s 146,49
2007[Note 4] 15 février 20 Tony Stewart Joe Gibbs Racing Chevrolet 63 157,5 (253,471) 1 h 23 min 16 s 113,491
24 Jeff Gordon Hendrick Motorsports Chevrolet 60 150 (241,401) 58 min 05 s 154,95
2008[Note 5] 14 février 88 Dale Earnhardt Jr. Hendrick Motorsports Chevrolet 60 150 (241,401) 59 min 00 s 160,81
11 Denny Hamlin Joe Gibbs Racing Toyota 64 160 (257,495) 1 h 14 min 45 s 128,428
2009 12 février 24 Jeff Gordon Hendrick Motorsports Chevrolet 60 150 (241,401) 1 h 04 min 32 s 139,436
18 Kyle Busch Joe Gibbs Racing Toyota 60 150 (241,401) 57 min 14 s 157,251
2010 11 février 48 Jimmie Johnson Hendrick Motorsports Chevrolet 60 150 (241,401) 1 h 01 min 27 s 146,461
9 Kasey Kahne Richard Petty Motorsports Ford 60 150 (241,401) 51 min 32 s 174,644
2011[Note 4] 17 février 22 Kurt Busch Penske Racing Dodge 62 155 (249,448) 58 min 12 s 159,794
31 Jeff Burton Richard Childress Racing Chevrolet 60 150 (241,401) 1 h 05 min 54 s 136,571
2012 23 février 20 Tony Stewart Stewart-Haas Racing Chevrolet 60 150 (241,401) 56 min 34 s 159,104
17 Matt Kenseth Roush Fenway Racing Ford 60 150 (241,401) 46 min 23 s 194,175
2013 21 février 29 Kevin Harvick Richard Childress Racing Chevrolet 60 150 (241,401) 50 min 46 s 177,282
18 Kyle Busch Joe Gibbs Racing Toyota 60 150 (241,401) 46 min 24 s 193,966
2014 20 février 20 Matt Kenseth Joe Gibbs Racing Toyota 60 150 (241,401) 46 min 49 s 192,259
11 Denny Hamlin Joe Gibbs Racing Toyota 60 150 (241,401) 1 h 02 min 43 s 140,651
2015[Note 5] 19 février 88 Dale Earnhardt Jr. Hendrick Motorsports Chevrolet 60 150 (241,401) 1 h 02 min 18 s 144,462
48 Jimmie Johnson Hendrick Motorsports Chevrolet 64 160 (257,495) 1 h 06 min 20 s 144,724
2016 18 février 88 Dale Earnhardt Jr. Hendrick Motorsports Chevrolet 60 150 (251,401) 52 min 06 s 172,899
18 Kyle Busch Joe Gibbs Racing Toyota 60 150 (251,401) 46 min 54 s 191,898
2017 23 février 24 Chase Elliott Hendrick Motorsports Chevrolet 60[3] 150 (251,401) 56 min 13 s 160,095
11 Denny Hamlin Joe Gibbs Racing Toyota 60[4] 150 (251,401) 57 min 20 s 156,977
2018[Note 4] 15 février 12 Ryan Blaney Team Penske Ford 63[5] 157,5 (253,471) 1 h 08 min 25 s 138,124
9 Chase Elliott Hendrick Motorsports Chevrolet 60[6] 150 (251,401) 49 min 29 s 181,879
2019 14 février 4 Kevin Harvick Stewart-Haas Racing Ford 60[7] 150 (251,401) 50 min 38 s 177,749
22 Joey Logano Team Penske Ford 60[7] 150 (251,401) 46 min 36 s 193,133

Notes :

  1. La première course en 1961 a été raccourcie à cause d'un accident.
  2. Les deux courses en 1974 ont été raccourcies de 10% à la suite de la crise énergétique.
  3. Les deux courses en 2006 ont été allongées (drapeau vert et blanc sorti).
  4. a b et c La première course en 2007, en 2011 et en 2018 a été allongée (drapeau vert et blanc sorti).
  5. a et b La seconde course en 2008 et en 2015 a été allongée (drapeau vert et blanc sorti).

Pilotes multiples vainqueursModifier

Nb. Vict. Pilote Saison
12 Dale Earnhardt 1983, 1986, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999
6 Cale Yarborough 1970, 1974, 1977, 1982, 1984, 1985
5 Bobby Allison 1972, 1975, 1981, 1984, 1988
Darrell Waltrip 1976, 1978, 1979, 1981, 1988
Jeff Gordon 1993, 2002, 2006, 2007, 2009
Dale Earnhardt Jr. 2003, 2004, 2008, 2015, 2016
4 Junior Johnson 1961, 1963, 1964, 1965
Bobby Isaac 1964, 1969, 1972, 1974
Bill Elliott 1985, 1986, 1992, 2000
3 Fireball Roberts 1960, 1961, 1962
David Pearson 1969, 1971, 1975
Buddy Baker 1973, 1979, 1982
Sterling Marlin 1995, 1998, 2001
Tony Stewart 2005, 2007, 2012
Denny Hamlin 2008, 2014, 2017
Kyle Busch 2009, 2013, 2016
2 Jack Smith 1959, 1960
Joe Weatherly 1961, 1962
Neil Bonnett (en) 1980, 1983
Ken Schrader 1987, 1989
Ernie Irvan 1994, 1996
Michael Waltrip 2002, 2005
Elliott Sadler 2004, 2006
Matt Kenseth 2012, 2014
Jimmie Johnson 2010, 2015
Kevin Harvick 2013, 2019
Chase Elliott 2017, 2018

Écuries multiples gagnantesModifier

Nb. Vict. Écurie Saison
15 Richard Childress Racing 1986, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2001, 2003, 2011, 2013
Hendrick Motorsports 1987, 1988, 1989, 1993, 2002, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2015, 2015, 2016, 2017, 2018
10 Joe Gibbs Racing 1999, 2005, 2007, 2008, 2009, 2013, 2014, 2014, 2016, 2017
7 Robert Yates Racing 1991, 1994, 1996, 1997, 2000, 2004, 2006
6 Junior Johnson & Associates 1965, 1977, 1981, 1989, 1990, 1992
4 Holman-Moody 1960, 1967, 1969, 1971
Bud Moore Engineering 1961, 1962, 1965, 1983
Nord Krauskopf 1969, 1972, 1973, 1976
DiGard Motorsports 1976, 1978, 1979, 1984
Ranier-Lundy 1979, 1981, 1984, 1985
Penske Racing 1975, 2011, 2018, 2019
Dale Earnhardt, Inc. 2002, 2003, 2004, 2005
3 Ray Fox 1963, 1964, 1966
Ray Nichels 1964, 1966, 1970
Wood Brothers Racing 1970, 1975, 1980
2 Jack Smith Racing 1961, 1963
Smokey Yunick 1959, 1960
Richard Howard Racing 1972, 1974
Hoss Ellington 1980, 1982
Melling Racing 1985, 1986

Victoires par marquesModifier

1re courseModifier

Marque Nb. Vict.
Chevrolet 23
Ford 13
Dodge 7
Pontiac 5
Mercury 3
Buick
Plymouth 2
AMC 1
Oldsmobile
Toyota

2e courseModifier

Marque Nb. Vict.
Chevrolet 28
Ford 12
Toyota 6
Dodge 4
Pontiac 3
Buick
Mercury 2
Oldsmobile

GénéralModifier

Marque Nb. Vict.
Chevrolet 53
Ford 28
Dodge 11
Pontiac 8
Toyota 7
Buick 6
Mercury 5
Oldsmobile 3
Plymouth 2
AMC 1

AnecdotesModifier

  • En 2010, Jimmie Johnson et Kasey Kahne ont tous deux gagnés leur course avec le même écart de 0,019 seconde respectivement sur les seconds Kevin Harvick et Tony Stewart.
  • Dale Earnhardt a établi un record en gagnant une des deux courses Twin 125 pendant 10 années consécutives. Il a gagné un total de 12 courses Twin 125 avant de gagner le Daytona 500 de 1998.
  • En 1993, Jeff Gordon gagne lors de sa saison rookie une course des Twin 125. Il s'agit de sa première victoire en NASCAR Winston Cup mais cette course ne lui a pas apporté de points. Il n'a pas gagné de course décernant des points de championnat avant sa victoire en 1994 au Coca-Cola 600 à Charlotte.
  • En 2007, Jeff Gordon gagne son Duel mais rate l'inspection d'après-course. Il se voit accorder la 42e place au Daytona 500 soit la plus mauvaise place jamais attribuée à un gagnant d'un Duel. Sa victoire ne lmui est cependant pas retirée.
  • Depuis la saison 1971 et la fin de l'attribution de points de championnat aux Duels, deux pilotes (Clifton "Coo Coo" Marlin et Mike Skinner) n'ont jamais gagné de course du championnat autre qu'un Duel.
  • Quatre pilotes ont trouvé la mort lors des courses de qualification :
  • Denny Hamlin gagne le second Gatorade Duel le 14 février 2008, faisant de lui le tout premier pilote Toyota à gagner une course de NASCAR Cup Series.
  • Les équipes Hendrick Motorsports et Joe Gibbs Racing ont gagné un Duel chaque année de 2007 à 2009.
  • Randy LaJoie est victime d'un terrible accident lors de l'UNO Twin 125 de 1984. A la sortie du virage no 4 sa voiture décolle et percute violemment le mur. Elle effectue ensuite deux backflips (en) et un tonneau. Cet accident ressemblait fortement à celui encouru quelques jours plus tôt par Ricky Rudd lors du Busch Clash at Daytona. Une accumulation d'accident dans le virage 4 induiront l'asphaltage du tablier herbeux avant le déroulement du Firecracker 400 en juillet.
  • Curieusement, malgré ses 200 victoires officielles dont celles Daytona 500, Richard Petty n'a jamais gagné une course de qualification (1959-71).
  • La victoire de Bill Elliott en 2000 fut sa seule en tant que propriétaire/conducteur.

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier