Camille Godelle (homme politique, 1804-1874)

personnalité politique française
(Redirigé depuis Camille Godelle (1804-1874))
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Godelle.

Camille Godelle, né le au Le Nouvion-en-Thiérache[1] et mort le au château de Robizeux (dépendance de Bergues-sur-Sambre).

BiographieModifier

Après avoir étudié le droit à Paris, il racheta une étude de notaire dans sa ville natale.

En 1839, il vendit sa charge pour s’occuper des affaires de son pays.

Il fut successivement conseiller général, conseiller d'État, député de l'Aisne à l'Assemblée nationale législative (Deuxième République), siégeant alors à la Commission sur l'assistance et la prévoyance publiques présidée par Thiers, sénateur (Second Empire), commandeur de la Légion d'honneur (14 août 1866[2]) et de l'ordre de Charles III d'Espagne.

La révolution de 1870 le rendit à la vie privée.

Son fils, Camille Godelle (homme politique, 1832-1899)[3], fut également député de l'Aisne en 1877.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Les parlementaires de la Seine sous la Troisième République, Volume 1
  2. « Cote LH/1160/75 », base Léonore, ministère français de la Culture
  3. « Godelle (Camille), né à Guise (Aisne) le 21 octobre 1832, fils du précédent », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition] [texte sur Sycomore]

Liens externesModifier