Calendrier national indien

Le calendrier national indien est un calendrier solaire civil, destiné à unifier l'ensemble des calendriers de l'Inde après l'indépendance du pays, en 1947. Les dirigeants indiens se retrouvent alors confrontés à de multiples problèmes d'uniformisation d'un pays aussi vaste et varié qu'un continent. Il existait plusieurs calendriers civils et religieux, avec des dizaines de variantes régionales.

Un comité de réforme du calendrier est constitué en novembre 1952. Ses travaux aboutissent à l'adoption comme calendrier national indien, introduit officiellement le  ; 1er chaitra 1879 selon ce calendrier. C'est l'ère Saka qui est prise comme référence, son année zéro commençant le selon le calendrier grégorien proleptique[1].

Depuis cette date, un cycle de 365 jours démarre tous les ans au 22 mars du calendrier grégorien, à l'exception des années bissextiles durant lesquelles il commence le 21 mars grégorien. Pour déterminer les années bissextiles, ajouter 78 à l'année Saka pour obtenir l'année grégorienne correspondante (à partir du 22 mars) : l'année Saka est bissextile si et seulement si l'année grégorienne l'est également, autrement dit si l'année Saka plus 78 est soit multiple de 4 mais pas multiple de 100, soit multiple de 400.

Les moisModifier

Les mois de ce calendrier suivent les signes du zodiaque tropical au lieu de suivre les signes du zodiaque sidéral comme le fait le calendrier hindou.

Mois Durée
(jours)
Date de début
(grégorienne)
Zodiaque tropical Zodiaque tropical
(sanskrit romanisé)
1 Chaitra 30/31 22/ Bélier Meṣa
2 Vaisakha 31 Taureau Vṛṣabha
3 Jyeshta 31 Gémeaux Mithuna
4 Aashaadha 31 Cancer (mois de l'aphélie terrestre) Karkata
5 Shraavana 31 Lion Simha
6 Bhaadra 31 23 aout Vierge Kanyā
7 Ashwin 30 Balance Tulā
8 Kartika 30 Scorpion Vṛścik‌‌‌a
9 Agrahayana 30 Sagittaire Dhanur
10 Pausha 30 Capricorne (mois de la périhélie terrestre) Makara
11 Magha 30 Verseau Kumbha
12 Phalguna 30 Poissons Mīna

Ce calendrier a la particularité que son jour bissextile se place en tête de son premier mois, chaitra.

Les mois de la première partie de l'année ont tous 31 jours, prenant en compte le mouvement (apparent) plus lent du Soleil sur l'écliptique durant cette période où la Terre est plus éloignée du soleil, qui est celle de l'aphélie de l'orbite terrestre (en début juillet, au mois de Aashaadha). Et les mois suivants ont eux tous 30 jours, ce qui prend en compte la période du périhélie (en début janvier, au mois de Pausha).

Ce calendrier est structuré presque comme l'est le calendrier persan.

Les noms des mois en sanskrit, hindi ou ourdou (aux différences près de leurs systèmes d'écriture) proviennent du traditionnel calendrier hindou lunisolaire (également à la base du calendrier népalais ayant également des noms de mois similaires), ce qui peut causer des confusions de dates.

RéférencesModifier

Articles connexesModifier