Taureau (astrologie)

signe astrologique occidental
Taureau
Représentation en noir du symbole illustrant le signe Taureau en astrologie.
Représentation symbolique du signe Taureau.
Période Du 21 avril[1]
au 21 mai[1]
Place dans le zodiaque 2e signe
Élément Terre
Polarité Féminin
Mode Fixe
Maison associée Maison 2
Astre(s) gouvernant(s) Vénus et Lune
Opposé polaire Scorpion

Le signe astrologique du Taureau, de symbole ♉︎, est lié aux personnes nées entre le 21 avril et le 21 mai[1] en astrologie tropicale[2]. Il correspond pour celle-ci (la plus populaire en Occident) à un angle compris entre 30 et 60 degrés comptés sur l'écliptique (le cercle des signes du zodiaque) à partir du point vernal[3]. Il est associé à la constellation du même nom en astrologie sidérale.

Le signe du taureau est fixe et féminin, à l'image de son zodiaque en Vénus. Il est lié à l’élément classique de la Terre ; il partage cet élément avec la Vierge et le Capricorne[4]. Son opposé polaire est le Scorpion. L'astrologue Gustave Lambert Brahy synthétise le signe du taureau par les trois mots-clef suivants : attraction, prudence, acquisivité[5].

Claude Ptolémée dans son Tetrabiblos a rejeté les décans[6], mais les maîtres des décans d'après Teukros (Ier siècle apr. J.-C.) nous sont connus[7]: le 1er décan du signe du Taureau est gouverné par Mercure, le deuxième décan par la Lune, et le troisième décan par Saturne.

Histoire et mythologieModifier

Dans la mythologie grecque, le taureau pourrait être :

  • soit le taureau blanc offert par Poséidon à Minos pour être sacrifié, mais qui fut épargné par Minos et dont Pasiphaé tomba amoureuse (elle conçut de lui le Minotaure) ;
  • soit celui dont Zeus prit la forme pour enlever Europe et l'amener en Crète.

Chez les romains, c'est aussi le signe zodiacal de la déesse Vénus dont, par ailleurs, le nom a servi à baptiser la planète du même nom.

IllustrationsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c La date exacte variant d'année en année, il est nécessaire de consulter la position du Soleil dans les éphémérides pour le jour-frontière.
  2. Le zodiaque dit tropical est le zodiaque des saisons.
  3. André Barbault, Traité pratique d'astrologie, ed. Seuil, 1961, (ISBN 2-02-001899-3), p. 23 et 26
  4. André Barbault, Traité pratique d'astrologie, ed. Seuil, 1961, (ISBN 2-02-001899-3), p. 84
  5. Gustave Lambert Brahy, Soyez vous aussi astrologue, Coll. La Roue Céleste, Éd. Dervy-Livres, 1982, p. 81.
  6. W.E. Peuckert, L'astrologie, Petite Bibliothèque Payot, 1980, p. 100.
  7. tels qu'ils sont rapportés par W.E. Peuckert dans l'opus déjà cité, à la page 103.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier