Ouvrir le menu principal

Cabinet Balkenende I

gouvernement des Pays-Bas de 2002 à 2003
Cabinet Balkenende I
(nl) Kabinet-Balkenende I

Royaume des Pays-Bas

Description de cette image, également commentée ci-après
Photo de famille du cabinet Balkenende I.
Reine Beatrix
Premier ministre Jan Peter Balkenende
Élection
Législature 32e
Formation
Fin
Durée 10 mois et 5 jours
Composition initiale
Coalition CDA-LPF-VVD
Ministres 14
Femmes 1
Hommes 13
Représentation
Seconde Chambre
93 / 150
Drapeau des Pays-Bas

Le cabinet Balkenende I (en néerlandais : Kabinet-Balkenende I) est le gouvernement du Royaume des Pays-Bas entre le et le , durant la 32e législature de la Seconde Chambre des États généraux.

Sommaire

Coalition et historiqueModifier

Dirigé par le nouveau Premier ministre chrétien-démocrate Jan Peter Balkenende, ce gouvernement est constitué et soutenu par une coalition entre l'Appel chrétien-démocrate (CDA), la Liste Pim Fortuyn (LPF) et le Parti populaire libéral et démocrate (VVD). Ensemble, ils disposent de 93 représentants sur 150, soit 62 % des sièges de la Seconde Chambre.

Il est formé à la suite des élections législatives du .

Il succède donc au second cabinet du travailliste Wim Kok, constitué et soutenu par une « coalition violette » entre le Parti travailliste (PvdA), le VVD et les Démocrates 66 (D66).

Au cours du scrutin, le PvdA subit une terrible déroute en perdant la moitié de ses députés, passant de la première à la quatrième place des forces politiques néerlandaises. Le CDA, dans l'opposition depuis huit ans, devient la première formation politique du pays, tandis que la LPF surgit directement à la deuxième place, surpassant ainsi le VVD qui rétrocède d'un rang. Alors que la coalition sortante ne contrôle plus que 54 sièges, aucune autre majorité habituelle — alliance du CDA et du VVD, ou du CDA et du PvdA — ne dispose également de la majorité absolue.

Deux jours après le scrutin, le conseiller d'État chrétien-démocrate Piet Hein Donner est désigné « informateur » par la reine Beatrix. Après avoir consulté les présidents des groupes parlementaires, il en arrive à la conclusion que la meilleure solution est de former une majorité entre le CDA, la LPF et le VVD. Alors que ce dernier exprime initialement ses réserves du fait d'avoir perdu 30 % de ses sièges de représentants, il souscrit finalement à l'accord stratégique de coalition. Le , Donner rend sa mission et le lendemain, le projet est — pour la première fois de l'histoire néerlandaise — débattu au sein de la Seconde Chambre.

Désigné formateur ce même , le chef politique du CDA Jan Peter Balkenende constitue son cabinet de 13 ministres en 17 jours. Le nouveau gouvernement est assermenté le lendemain, 2 mois et 7 jours après la tenue des élections législatives.

Les tensions internes au sein de la LPF, notamment les désaccords entre le vice-Premier ministre Eduard Bomhoff et le ministre des Affaires économiques Herman Heinsbroek poussent Balkenende à démissionner le , seulement 86 jours après la prise de fonction de son exécutif. Les deux antagonistes sont alors expulsés du gouvernement et de nouvelles élections convoquées le .

Ce scrutin confirme la position dominante de l'Appel chrétien-démocrate, ramène le Parti travailliste à la deuxième place et voit s'effondrer Liste Pim Fortuyn. Bien que la coalition sortante reste majoritaire, Balkenende rejette toute nouvelle coopération avec la LPF et tente dans un premier temps de créer une « grande coalition » avec le PvdA. Ayant échoué dans cet objectif, il finit par s'associer avec le VVD et les Démocrates 66 pour constituer le cabinet Balkenende II, 4 mois et 5 jours après le scrutin.

CompositionModifier

Initiale ()Modifier

Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre
Ministre des Affaires générales
Jan Peter Balkenende CDA
Vice-Premier ministre
Ministre de la Santé, du Bien-être et des Sports
Eduard Bomhoff LPF
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires intérieures et des Relations au sein du royaume
Johan Remkes VVD
Ministre des Affaires étrangères Jaap de Hoop Scheffer CDA
Ministre de la Justice Piet Hein Donner CDA
Ministre de l’Immigration et de l'Intégration Hilbrand Nawijn LPF
Ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Science Maria van der Hoeven CDA
Ministre des Finances Hans Hoogervorst VVD
Ministre de la Défense Benk Korthals VVD
Ministre du Logement, de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement Henk Kamp VVD
Ministre des Transports et des Eaux Roelf de Boer LPF
Ministre des Affaires économiques Herman Heinsbroek LPF
Ministre de l'Agriculture, de la Protection de la nature et de la Pêche Cees Veerman CDA
Ministre des Affaires sociales et de l’Emploi Aart Jan de Geus CDA

Remaniement du 16 octobre 2002Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attribution en italique.
Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre
Ministre des Affaires générales
Jan Peter Balkenende CDA
Vice-Premier ministre
Ministre des Transports et des Eaux
Roelf de Boer LPF
Vice-Premier ministre
Ministre des Affaires intérieures et des Relations au sein du royaume
Johan Remkes VVD
Ministre des Affaires étrangères Jaap de Hoop Scheffer CDA
Ministre de la Justice Piet Hein Donner CDA
Ministre de l’Immigration et de l'Intégration Hilbrand Nawijn LPF
Ministre de l'Éducation, de la Culture et de la Science Maria van der Hoeven CDA
Ministre des Finances
Ministre des Affaires économiques
Hans Hoogervorst VVD
Ministre de la Défense Benk Korthals (jusqu'au 12/12/2002)
Intérim de Henk Kamp
VVD
Ministre du Logement, de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement Henk Kamp VVD
Ministre de l'Agriculture, de la Protection de la nature et de la Pêche Cees Veerman CDA
Ministre des Affaires sociales et de l’Emploi
Ministre de la Santé, du Bien-être et des Sports
Aart Jan de Geus CDA

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier