CD Projekt

studio de développement polonais de jeu vidéo
(Redirigé depuis CD Projekt RED)

CD Projekt
logo de CD Projekt

Création [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 1994 (création)
Personnages clés Marcin Iwiński
Michał Kiciński
Forme juridique Spółka akcyjna (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de Varsovie (CDR)[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Varsovie
Drapeau de la Pologne Pologne
Direction Adam Kiciński (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Production et distribution de jeux vidéo
Produits Baldur's Gate (édition)
The Witcher (développement)
Cyberpunk 2077 (développement)
Filiales GOG.com, CD Projekt RED (en) et Gram.pl (d)
Effectif 1000+ [3]
Site web www.cdprojekt.com
Chiffre d'affaires 2 138 875 000 złoty ()[4]Voir et modifier les données sur Wikidata
Bilan comptable 2 894 478 000 złoty ()[5]Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net 1 154 327 000 złoty ()[4]Voir et modifier les données sur Wikidata
Société suivante CD Projekt Investment (d) et CD Projekt (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

CD Projekt est un développeur et éditeur polonais de jeux vidéo. L'entreprise est fondée en par Marcin Iwiński et Michał Kiciński dans le but de publier des logiciels sur CD-ROM. Le studio, grâce à sa division de développement de jeu CD Projekt Red, est principalement connu pour sa saga The Witcher.

En 2020, elle devient la seconde plus grande société de jeu vidéo en Europe, derrière l'éditeur français Ubisoft[6].

HistoireModifier

Chronologiquement, CD Projekt est le premier éditeur sur le marché polonais des logiciels sur CD-ROM et reste pendant un moment la seule compagnie polonaise spécialisée dans le jeu vidéo et les logiciels éducatifs. CD Projekt est ainsi qualifié de plus grand distributeur de jeux vidéo sur PC en Europe centrale[7].

Sur le marché polonais, CD Projekt est aussi la première société à éditer des hits internationaux entièrement localisés. Ainsi Baldur's Gate, un des premiers titres entièrement traduit en polonais, et devient un succès commercial historique. Suivent Planescape: Torment, les deux Icewind Dale et de nombreux autres jeux.

Les traductions produites par CD Projekt sont effectuées par des professionnels célèbres. Ainsi les acteurs Piotr Fronczewski, Bogusław Linda, Małgorzata Foremniak et Daniel Olbrychski participent au doublage de divers jeux.

En , CD Projekt lance une unité de développement interne : CD Projekt RED STUDIO spécialisée dans les jeux vidéo. Leur premier titre est Wiedźmin (The Witcher), il est adapté du roman éponyme d'Andrzej Sapkowski. Le titre utilise comme moteur de jeu l'Aurora Engine, développé par BioWare pour Neverwinter Nights, un titre distribué en Pologne par CD Projekt.

La même année, CD Projekt étend son activité à la République tchèque et à la Slovaquie, où elle commence à distribuer des jeux traduits en tchèque. CD Projekt étend par la suite son activité à la Hongrie.

En , CD Projekt achète le studio de développement Metropolis Software (développeur du jeu d'action Infernal en 2007). Le de la même année, la société annonce le rachat de GOG.com, un service spécialisé dans la distribution en ligne de classiques du jeu vidéo à bas prix et adaptés pour tourner sous Windows XP, puis sous Windows Vista, Windows 7, Windows 8 et Windows 10. Certains jeux sont également compatibles avec OS X et Linux, notamment les distributions Ubuntu et Linux Mint clairement mentionnées lorsque le cas se présente.

Lors de l'E3 2012, CD Projekt présente un teaser pour Cyberpunk 2077, jeu encore mystérieux.

En , The Witcher 3: Wild Hunt rencontre un succès critique et commercial titanesque, propulsant le studio polonais sur le devant de la scène. Par la suite, ses deux DLC tout aussi populaires continuent de lui apporter une forte popularité auprès du public.

En , l'entreprise était valorisée à plus de 2 milliards d'euros[8].

Début 2021, l'entreprise fait l'acquisition du studio canadien Digital Scapes. Le studio, situé à Vancouver, se compose d'une douzaine de développeurs. Le studio entretenait des liens solides avec CD Projekt Red depuis 2018, en participant au développement de Cyberpunk 2077. À l'occasion de ce rachat, le studio est renommé CD Projekt Red Vancouver[9].

Le 21 mars 2022, sur Twitter, et via un communiqué sur son site internet, CD Project annonce non seulement un nouveau jeu The Witcher, mais aussi que ce jeu, dont le développement aurait déjà commencé, sera le premier d'une nouvelle saga autour de la licence The Witcher.[10]

Plusieurs polémiques autour de Cyberpunk 2077Modifier

Lors de l'E3 2019, la date de sortie pour Cyberpunk 2077 est révélée, ainsi que la présence de Keanu Reeves dans le jeu[11]. En août de la même année, CD Projekt s'annonce comme un studio au "dual-franchise model", impliquant un travail simultané sur deux licences. Cela laisse ainsi envisager d'autres jeux dans l'univers de Cyberpunk 2077, mais aussi sur la saga The Witcher[12]. Considéré par beaucoup comme le jeu le plus attendu de l'année 2020 après des années de développement[13],[14], il accuse plusieurs reports[15],[16] en 2020 et se date finalement pour le . Des développeurs reçoivent des menaces de mort à la suite de ces annonces de changements de dates[17].

La fin du développement est chaotique. Après des accusations de crunch très vite révélées[18] durant l'année, la direction explique ne pas vouloir ce genre de pratique mais les derniers mois sont très compliqués pour les équipes, à qui l'on demande de boucler le développement dans les temps[19] après deux ans de retard sur la première échéance annoncée. Le directeur, considérant que « le crunch n'est pas si mal », a par la suite demandé pardon à ses employés dans une note interne[20]. Lors de la levée du premier embargo à destination de la presse, plusieurs médias annoncent ne pas avoir pu mettre la main sur une copie de test[21],[22] ce qui rend la communication autour du jeu encore un peu plus floue. Les premières critiques sont mitigées, relevant un jeu « pas au niveau de The Witcher 3 » mais surtout truffés de bugs et de glitches, puis les tests suivants s'équilibrent et restent plutôt positifs sur PC.

Mais lors de sa sortie officielle, les critiques évoquent surtout les versions PS4 et Xbox One ratées[23] aux nombreux problèmes techniques indignes de la génération de console. « Les versions Xbox One et PS4 sont presque méconnaissables par rapport à la version PC » explique IGN France. « Je ne sais pas combien de patches ça prendra pour avoir quelque chose de jouable et tolérable », avance Gamekult[24]. Devant le nombre de critiques, CD Projekt admet par la suite que ces versions n'étaient pas prêtes à sortir[25] et plusieurs plateformes de jeux commencent à recevoir des plaintes de la part des clients. Après quelques jours de polémiques, Sony annonce le remboursement complet du jeu à ses clients[26] qui le souhaitent, tout comme Microsoft quelques heures plus tard sur Xbox One[27]. Le jeu PS4 affiche le un score global de 53 sur 100 sur Metacritic bien loin des 86 sur 100 de sa version PC.

Face aux problèmes, les marchés financiers sanctionnent lourdement l'éditeur. Le , le titre chute de plus de 12 % à la clôture[28]. Le cours de la société a même dévissé jusqu'à 20 % durant la journée. Les développeurs révoltés se retournent contre la direction du studio et menacent même de poursuites judiciaires deux semaines après la sortie[29],[30].

Une plainte collective des investisseurs est déposée contre le studio aux États-Unis le jour de Noël[31]. Selon le cabinet Rosen, le studio aurait dû mettre en garde ses clients contre ces versions bugguées. Afin de rassurer les investisseurs, le studio dévoile les chiffres de ventes deux semaines après sa sortie : plus de 13 millions d'unités, même en retirant les remboursements[32], ce qui en fait l'un des meilleurs lancements de jeux vidéo de ces dernières années. À la suite de cette communication, des plaintes, des accusations de crunch et de l'échec des versions old-gen, plusieurs médias parlent de Cyberpunk 2077 comme d'un « naufrage »[33], un « Titanic vidéoludique »[34].

Jeux développés par CD Projekt REDModifier

Date de sortie Titre Plates-formes
2007 The Witcher Windows, OS X
2011 The Witcher 2: Assassins of Kings Windows, Linux, OS X, Xbox 360
2014 The Witcher Adventure Game Windows, OS X
2015 The Witcher Battle Arena Android, iOS, Windows Phone
The Witcher 3: Wild Hunt[35] Windows, Xbox One, Playstation 4
2018 Gwent: The Witcher Card Game Windows, Xbox One, Playstation 4
Thronebreaker: The Witcher Tales Windows, Xbox One, Playstation 4
2019 The Witcher 3: Wild Hunt[36] Nintendo Switch
2020 Cyberpunk 2077 Windows, Xbox One, Playstation 4, Stadia, PlayStation 5, Xbox Series
TBA Nouvel opus de The Witcher Non annoncées

Données économiquesModifier

Actionnaires de la sociétéModifier

Liste des principaux actionnaires de l'entreprise au [37] :

Actionnaire %
Marcin Iwiński 12,8 %
pl:Michał Kiciński 10,4 %
Piotr Marcin Nielubowicz 6,81 %
Adam Michal Kicinski 4,02 %
Fidelity Management & Research 3,78 %
PTE PZU 2,42 %
The Vanguard Group 1,85 %
Harding Loevner 1,67 %
MetLife PTE 1,44 %
Aegon PTE 1,43 %

Notes et référencesModifier

  1. « https://web.archive.org/web/20040617155324/https://www.cdprojekt.com/company.asp?id=g_history » (consulté le )
  2. « https://www.gpw.pl/company-factsheet?isin=PLOPTTC00011 »
  3. (en) « CD Projekt company history/profile », CD Projekt.
  4. a et b « https://www.cdprojekt.com/en/wp-content/uploads-en/2021/04/fy-2020-presentation.pdf »
  5. « Consolidated financial statement of the CD PROJEKT Group for 2020 »
  6. « CD Projekt Red (The Witcher 3) devient la seconde plus grande société de jeux vidéo en Europe - Actualités », sur Jeuxvideo.com (consulté le )
  7. (en) « Metropolis Software and CD Projekt form super Central European development house », GamingNexus.com.
  8. ChewbieFR, CD Projekt est désormais valorisé à près de 2 milliards d'euros, 7 septembre 2017, Jeuxvideo.com.
  9. MalloDelic, « CD Projekt (Cyberpunk 2077) annonce le rachat d'un studio canadien », sur Jeuxvideo.com, (consulté le )
  10. (en) « The Witcher 3: Wild Hunt - Official Website », sur The Witcher 3: Wild Hunt - Official Website (consulté le )
  11. « Keanu Reeves est dans «Cyberpunk 2077» et casse la baraque à l'E3 », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  12. « CD Projekt Red dévoile son bilan du premier semestre 2019, et tease notamment The Witcher 4 », sur Always For Keyboard, (consulté le )
  13. « Gaming : Cyberpunk 2077, analyse du jeu le plus attendu de l'année », sur LaProvence.com, (consulté le )
  14. « Cyberpunk 2077 : le jeu le plus attendu de 2020 est bientôt disponible, un blockbuster immanquable », sur hitek.fr, (consulté le )
  15. « Cyberpunk 2077 est encore reporté, il sortira le 19 novembre 2020 », sur PhonAndroid, (consulté le )
  16. « Cyberpunk 2077 : cette nouvelle étonnante sur le report ! », sur Jeuxvideo.com (consulté le )
  17. « Cyberpunk 2077 : les développeurs ont reçu des menaces de mort », sur hitek.fr, (consulté le )
  18. « Un crunch limité mais nécessaire pour boucler Cyberpunk 2077 », sur JeuxVideo-Live (consulté le )
  19. Pierre Crochart, « Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch », sur Clubic.com, (consulté le )
  20. « «Le crunch, c'est pas si mal»: un patron de CD Projekt Red retire ses propos », sur JeuxVideo-Live (consulté le )
  21. « Pourquoi le test de Cyberpunk 2077 n'est pas sur JVL? », sur JeuxVideo-Live (consulté le )
  22. (en) « Where is our review for Cyberpunk 2077? », sur Destructoid (consulté le )
  23. « Cyberpunk 2077 : le test Xbox One et PlayStation 4 », sur IGN France, (consulté le )
  24. « [GKLive Replay] Cyberpunk 2077 : point sur les consoles fat (images PS4) - YouTube », sur www.youtube.com (consulté le )
  25. « Cyberpunk 2077 : CDPR admet que les versions PS4 et Xbox n'étaient pas prêtes », sur PhonAndroid, (consulté le )
  26. « Remboursements Cyberpunk 2077 », sur PlayStation (consulté le )
  27. Maxime Claudel, « Cyberpunk 2077 : Microsoft rembourse aussi les joueurs déçus », sur Numerama, (consulté le )
  28. Zone Bourse, « CD PROJEKT S.A. : Cours Action Bourse | CDR | PLOPTTC00011 | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  29. (en-US) Mike Isaac et Kellen Browning, « Cyberpunk 2077 Was Supposed to Be the Biggest Video Game of the Year. What Happened? », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  30. (en) « Cyberpunk Game Maker Faces Hostile Staff After Failed Launch », Bloomberg.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  31. « Cyberpunk 2077 : une plainte a été déposée contre le studio CD Projekt RED », sur RTBF Tendance, (consulté le )
  32. « Malgré la polémique, 13 millions de Cyberpunk 2077 se sont vendus », sur JeuxVideo-Live (consulté le )
  33. « Cyberpunk 2077, le naufrage du jeu vidéo le plus attendu de l’année », sur LEFIGARO (consulté le )
  34. Olivier Bénis, « "Cyberpunk 2077" : comment le jeu vidéo le plus attendu de l'année est devenu un Titanic vidéoludique », sur www.franceinter.fr, (consulté le )
  35. http://www.jeuxvideo.com/news/2013/00063798-the-witcher-3-wild-hunt-devoile.htm The Witcher 3 : Wild Hunt dévoilé.
  36. « E3 2019 : The Witcher 3 confirmé sur Switch », sur Jeuxvideo.com (consulté le )
  37. « CD PROJEKT S.A. : Actionnaires Dirigeants et Profil Société », sur www.zonebourse.com (consulté le )

Liens externesModifier