Érythrosine

composé chimique
(Redirigé depuis C20H6I4Na2O5)

Érythrosine
Image illustrative de l’article Érythrosine
Structure chimique de l'érythrosine
Identification
Synonymes

C.I. 45430
C.I. Acid Red 51
C.I. Food Red 14

No CAS 568-63-8 (Na)
No ECHA 100.036.390
No CE 240-474-8
No E E127
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule C20H6I4Na2O5  [Isomères]
Masse molaire[1] 879,8561 ± 0,018 g/mol
C 27,3 %, H 0,69 %, I 57,69 %, Na 5,23 %, O 9,09 %,
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn


Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'Érythrosine est un colorant synthétique rouge à base d'iode, qui se présente sous forme de sel disodique de l'acide 2,4,5,7-tétraiodofluorescéine. Elle est chimiquement proche de la fluorescéine.

Il est utilisé aussi pour colorer les aliments (E127[2]), pour teinter les préparations microscopiques et médicaments.

Son pic maximum d'absorbance est de 530 nm dans l'eau[3]. Il est très soluble dans l'eau.

L'Érythrosine B peut être utilisé en tant qu'alternative au bleu trypan, pour colorer les cellules mortes[4].

Effet sur la santéModifier

Peut causer des difficultés d'apprentissage (syndrome d'hyperactivité), et de la sensibilité à la lumière.

Risque d'allergiques, notamment asthme, urticaire, prurit.

À forte dose : hyperthyroïdie possible, modifications cancéreuses de la thyroïde.

L'érythrosine pure est nocive par ingestion. Les effets aigus par ingestion chez l'animal sont une grave intoxication : dépression du système nerveux central (diminution des réflexes et de l'activité motrice), troubles respiratoires, diarrhée. Effets chroniques : sensibilisation de la peau[5].

RéglementationModifier

Notes et référencesModifier

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Noms de catégorie et système international de numérotation des additifs alimentaires - Codex Alimentarius
  3. (en) Food Additives
  4. (en) Soo In Kim, Ho-Jae Lee, Kiwon Lee, Dongpyo Hong, Hyunchang Lim, Keunchang Cho, Neoncheol Jung et Yong Weon Yi, « Application of a non-hazardous vital dye for cell counting withautomated cell counters », Elsevier,‎ (lire en ligne)
  5. « E127, Erythrosine », Site des additifs alimentaires