Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lebrun.

Céline Lebrun
Image illustrative de l’article Céline Lebrun
Céline Lebrun pendant les Championnats du monde de judo 2010
Contexte général
Sport pratiqué Judo
Période active depuis 1997
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (42 ans)
Lieu de naissance Paris Drapeau : France
Taille 170 cm
Catégorie -78 kg (mi-lourds)
Club Union sportive Orléans Loiret judo
Palmarès
Jeux olympiques 0 1 0
Championnats du monde 1 0 3
Ch. du monde par équipes 1 1
Championnats d'Europe 5 2 2
Championnats de France 1re division 4 0 2

Céline Lebrun, née le 25 août 1976 dans le 18e arrondissement de Paris, est une judokate française. Vice-championne olympique lors des Jeux olympiques 2000 de Sydney, elle est également championne du monde, en toutes catégories, lors des mondiaux 2001 où elle remporte également la médaille de bronze en moins de 78 kg. Elle remporte deux autres médailles mondiales, le bronze en 1999 et 2005. Elle détient également neuf médailles européennes, dont cinq titres.

Sommaire

BiographieModifier

Abandonnée alors qu’elle est encore bébé par son père, un antillais, Céline Lebrun est élevée par sa mère, femme au foyer, et son mari, M. Lebrun, boucher. Le couple a six enfants et vivent à Brenouille près d'Amiens[1].

Après avoir d'abord fait du handball, elle décide à dix ans de faire un sport individuel et opte pour le judo. Formée au club local, elle rejoint en 1994 le pôle France d'Orléans[2]. Toujours licenciée au club de Benouille, elle devient championne de France espoir puis championne de France deuxième division en 1996[2]. Elle signe en 1996 en faveur du club de l'Union sportive Orléans Loiret judo, club avec lequel elle remporte de nombreux titres dont la coupes d'Europe des clubs. En décembre de cette année 1996, elle remporte sa catégorie des moins de 72 kg lors des championnats du monde universitaire de Jonquière[J_I 1].

En 1997, elle s'impose lors du tournoi de Paris, devant Daima Beltrán en plus de 72 kg[3],[J_I 2]. Elle participe ensuite aux xhampionnats d'Europe à Ostende. Elle y remporte une médaille de bronze en plus de 72 kg, catégorie remportée par l'Allemande Johanna Hagn[J_I 3]. Elle est également sélectionnée pour les mondiaux de Paris où elle partage la cinquième place en toutes catégories[J_I 4], battue par la Chinoise Hua Yuan lors du match pour la troisième place[4].

L'année suivante, elle remporte la médaille d'argent des championnats d'Europe d'Oviedo, battue par l'Espagnole Esther San Miguel en moins de 78 kg[J_I 5]. Elle termine aussi deuxième championnats universitaires de Prague derrière l'Espagnole Beatriz Martin[J_I 6].

Elle remporte la médaille de bronze lors des mondiaux 1999 de Birmingham[J_I 7]. Deux semaines plus tard, elle emporte son premier titre européen lors des championnats d'Europe 1999 de Bratislava, en s'imposant en finale devant la Russe Svetlana Panteleeva[5],[J_I 8].

Lors des Jeux olympiques de 2000 à Sydney, elle remporte son premier match face à Esther San Miguel par ippon, puis s'impose face à la Coréenne Lee So-yeon et la Cubaine Diadenis Luna pour atteindre la finale où elle est opposée à la Chinoise Tang Lin[6]. Lors de ce match, Lebrun mène par un léger avantage avant de se voir rejoindre au score en concédant deux pénalités pour passivité[7]. Le titre est finalement attribué aux drapeaux à la Chinoise[7]. Bien que persuadé de l'injustice de cette décision, elle se remet très vite, déclarant qu'il y avait des choses plus graves dans le monde[7],[8].

En début d'année 2001, elle remporte les tournois de Paris[J_I 9] puis de Varsovie[J_I 10]. En mai, elle remporte le titre européen à Paris en moins de 78 kg en battant en finale la Belge Heidi Rakels[9],[J_I 11]. Lors des mondiaux 2001 de Munich, elle remporte la médaille de bronze dans sa catégorie, compétition remportée par la Japonaise Noriko Anno[10]. Elle concourt en toutes catégories où elle remporte le titre mondial en battant en finale l'Anglaise Karine Bryant par koka[11],[12],[13].

En 2002, elle est battue en finale du tournoi de Paris par la Japonaise Mizuho Matsuzaki[J_I 12]. Elle est aussi deuxième à Rome et elle s'impose en finale des championnats d'Europe de Maribor face à l'Italienne Lucia Morico[J_I 13].

En début d'année 2003, elle termine troisième d'un tournoi à Moscou puis du tournoi de Paris[J_I 14]. Elle remporte la médaille de bronze lors des championnats d'Europe de Düsseldorf. Lors des mondiaux 2003 d'Osaka, elle participe de nouveau aux deux catégories des moins de 78 kg, où elle s'incline en quart de finale face à la Brésilienne Edinanci Silva puis lors du match pour le bronze face à l'Espagnole Esther San Miguel[14], et en toutes catégories, où elle est privée de la médaille de bronze par la Cubaine Daima Beltrán[15].

Lors des Jeux olympiques d'été de 2004 elle échoue de nouveau dans son rêve olympique. Elle est éliminée par la future championne olympique Noriko Anno au Golden Score puis s'incline face à la Cubaine Yurisel Laborde sur ippon[6]. Elle décide alors de repartir pour de nouveaux Jeux olympiques.

L'année suivante, elle remporte le tournoi de Paris en s'imposant sur balayage face à la Russe Vera Moskalyuk grâce à un petit balayage[16]. Elle remporte ensuite le championnat d'Europe de Rotterdam où elle bat en finale la Britannique Rachel Wilding. Elle commence l'année 2006 par deux victoires lors de tournois, celui de Paris[J_I 15] puis de Varsovie[J_I 16]. Lors des championnats d'Europe à Tampere, elle est battue en finale par Vera Moskalyuk[17],[J_I 17]. Elle remporte les championnats du monde par équipes disputés en France, les Françaises battant en finale les Cubaines sur le score de 4 à 0 après avoir éliminé les Japonaises lors du tour précédent[18]. Lors de la finale, Céline Lebrun fait match nul avec Yurisel Laborde[19].

Blessée en lors du tournoi de Paris, elle est éloignée des tatamis pendant plusieurs mois. Atteinte d'une rupture du ligament interne du genou droit, elle voit sa rivale dans la catégorie, Stéphanie Possamaï, décrocher le titre européen[20] et le billet pour les Mondiaux de Rio de Janeiro. Céline Lebrun fait son retour à la compétition lors d'un tournoi en Biélorussie qu'elle remporte face à l'Allemande Jenny Karl[21]. Pour les Jeux olympiques de 2008, c'est Possamaï qui est finalement choisie pour défendre les chances françaises, Céline Lebrun assurant le rôle de remplaçante[22].

En , Céline Lebrun remporte une nouvelle fois le tournoi de Paris[23], sa sixième victoire dans ce tournoi[24]. Elle retrouve l'équipe de France à l'occasion des championnats d'Europe de Tbilissi où elle est préférée à Stéphanie Possamaï[25]. Elle s'incline en demi-finale face à l'Ukrainienne Maryna Pryshchepa[26] avant de s'incliner face à la Biélarusse Sviatlana Tsimashenka lors du match pour l'obtention de la médaille de bronze[27]. De nouveau mise en concurrence avec Possamaï, elle lui est préférée pour les mondiaux de Rotterdam[28] après sa victoire sur celle-ci en finale du tournoi de Rio[29],[J_I 18]. Elle s'incline en quart de finale au golden score face à la Néerlandaise Marhinde Verkerk puis lors du match du match pour la médaille de bronze face à l'Allemande Heide Wollert, sur ippon[30].

Le , elle s'impose dans la catégorie des 78 kg lors du premier Masters mondial de judo à Séoul[31]. Lors des mondiaux 2010 de Tokyo, elle est battue lors des repêchages par la Japonaise Akari Ogata. Elle partage ainsi la septième place[J_I 19]. En toutes catégories, elle termine à la cinquième place[J_I 20].

En mars 2014, elle devient entraîneur de l'équipe féminine de l'ACS Peugeot Citroën Mulhouse Judo, en remplacement de Jane Bridge[32].

ClubModifier

  • US Orléans Judo Jujitsu

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnats du mondeModifier

Individuel :

Championnats du monde de judo
éditions 1997 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2010
- 78 kg - 3e 3e 5e 3e - 5e 7e
Toutes catégories 5e - 1er 5e - - - 5e

Par équipes :

Championnats d'EuropeModifier

Individuel :

Championnats d'Europe
éditions 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2005 2006 2009
+ 72 kg 3e - - - - - - - - -
- 78 kg - 2e 1er 1er 1er 1er 3e 1er 2e 5e

Par équipes :

  •   Médaille d'or aux championnats d'Europe par équipes 1997.
  •   Médaille d'or aux championnats d'Europe par équipes 1998.

AutresModifier

  • Grade: Ceinture Blanche-rouge 6e DAN (2010)[33].

Tournois :

En club :

  • Coupe d'Europe des clubs 2000/2001/2005/2007/2008 avec l'USOJJ.

En tant qu'entraîneur:

3e Championnat de France par équipe Junior Féminine (ACS Peugeot Citroën Mulhouse)[34].

DistinctionModifier

Céline Lebrun est élevée en au grade chevalier de l'Ordre national du Mérite[35].

BibliographieModifier

  • Collectif L'Équipe, Le livre de l'année 2000, L'Équipe, , 192 p. (ISBN 2951203136), « Lebrun, si triste », p. 134
  • Collectif L'Équipe, Le livre de l'année 2001, L'Équipe, , 171 p. (ISBN 2951203144), « Lebrun en or massif », p. 124

Notes et référencesModifier

NotesModifier

Références judoinside.comModifier

  1. (en) « World University Championships Joncquière », sur judoinside.com.
  2. (en) « Tournoi de Paris », sur judoinside.com.
  3. (en) « European Championships Oostende », sur judoinside.com.
  4. (en) « World Championships Paris », sur judoinside.com.
  5. (en) « European Championships Oviedo », sur judoinside.com.
  6. (en) « World University Championships Prague », sur judoinside.com.
  7. (en) « World Championships Birmingham », sur judoinside.com.
  8. (en) « European Championships Bratislava », sur judoinside.com.
  9. (en) « Tournoi de Paris », sur judoinside.com.
  10. (en) « Polish Open Warsaw », sur judoinside.com.
  11. (en) « European Championships Paris », sur judoinside.com.
  12. (en) « Super A-Tournament Tournoi de Paris », sur judoinside.com.
  13. (en) « European Championships Maribor », sur judoinside.com.
  14. (en) « Super A-Tournament Tournoi de Paris », sur judoinside.com.
  15. (en) « Super World Cup Tournoi de Paris », sur judoinside.com.
  16. (en) « World Cup Warsaw », sur judoinside.com.
  17. (en) « European Championships Tampere », sur judoinside.com.
  18. (en) « IJF Grand Slam Rio de Janeiro », sur judoinside.com.
  19. (en) « World Open Championships Tokyo », sur judoinside.com.
  20. (en) « World Open Championships Tokyo », sur judoinside.com.

RéférencesModifier

  1. Pascal Charrier, « PORTRAIT », sur la-croix.com, .
  2. a et b Sandrine Lefèvre, « Céline Lebrun, star de Brenouille », .
  3. Dino Di Meo, « Judo: Céline Lebrun, bonne surprise à Paris », sur liberation.fr, .
  4. « ChM Paris 1997 - Judo Toutes catégories (F) », sur lequipe.fr.
  5. Karim Ben-Ismail, « Lebrun est montée là-haut », L'Équipe,‎ (lire en ligne).
  6. a et b (en) « Céline Lebrun », sur sports-reference.com.
  7. a b et c (en) Barnaby Chesterman, « DAY 6: WOMEN -78kg, MEN -100kg », sur twoj.org, .
  8. Collectif L'Équipe 2000, Lebrun, si triste.
  9. « Cécile Lebrun, championne d'Europe des moins de 78 kg », sur tempsreel.nouvelobs.com, .
  10. « Noriko Anno gagne chez les 78 kilogrammes », sur rds.ca, .
  11. Claire Raynaud, « Céline Lebrun dans la cour des grandes », sur leparisien.fr, .
  12. « Lebrun championne du monde toutes catégories », sur rds.ca, .
  13. Collectif L'Équipe 2001, Lebrun en or massif.
  14. « Ghislain Lemaire vice-champion du monde », sur nouvelobs.com, .
  15. « Toutes catégories dames: victoire de Tong Wen », sur rds.ca, .
  16. « TOURNOI DE PARIS L'efficacité de Céline Lebrun », sur letelegramme.fr, .
  17. « L'argent pour Céline Lebrun », sur archives.sport.fr, .
  18. « Judo : les Bleues en or à Bercy », sur 20minutes.fr, .
  19. « championnat du monde par equipe de nations feminine », sur judo-passion45.skyrock.com.
  20. « Championnat d'Europe - Christophe Brunet : « Un bilan très positif » », sur judopassion.skyrock.com.
  21. « Céline Lebrun gagne en Biélorussie », sur rmcsport.bfmtv.com, .
  22. « JO PEKIN 2008 : JUDO : les Français + Calendrier ! », sur sport-tv.org, .
  23. « Judo: Riner, Décosse, Lebrun et Dafreville maîtres à Bercy », sur ladepeche.fr, .
  24. « Lebrun veut passer la sixième », sur 20minutes.fr, .
  25. « La sélection française », sur sport24.lefigaro.fr, .
  26. « Lebrun chute en demie », sur eurosport.fr, .
  27. « Sans rien à la fin », sur archives.sport.fr, .
  28. « Lebrun titulaire », sur eurosport.fr, .
  29. Pascal Charrier, « Céline Lebrun, 33 ans et toujours là. », sur la-croix.com, .
  30. « Lucie Decosse piteuse, Céline Lebrun impuissante », sur lejournaldesflandres.fr, .
  31. « Riner et Lebrun l'emportent », sur lequipe.fr, (consulté le 18 janvier 2010).
  32. Céline Lebrun nouvel entraîneur de l'équipe féminine !! sur le site de judopeugeot-mulhouse.fr
  33. « Les grades du Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées en France : Liste des Haut gradés », sur ffjda.org.
  34. « JUDO PEUGEOT MULHOUSE: Le bronze pour nos juniors féminines ! », sur www.judopeugeot-mulhouse.fr (consulté le 5 janvier 2016).
  35. « Nominations Ordre national du Mérite », sur LeMonde.fr, (consulté le 2 mars 2013).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :