Ouvrir le menu principal

Câmpina

ville dans le comté de Prahova, Roumanie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Campina.
Câmpina
ROU PH Campina CoA.png
Romania Campina city hall.jpg
Nom officiel
(ro) CâmpinaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(ro) CâmpinaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Localisation géographique
Chef-lieu
Câmpina (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
24,23 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
435 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Campina jud Prahova.jpg
Démographie
Population
32 935 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
1 359,3 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Municipalité de Roumanie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chef de l'exécutif
Horia Laurențiu Tiseanu (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient la localité
Câmpina (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
105600Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Câmpina est une ville roumaine du județ de Prahova, dans la région historique de Valachie et dans la région de développement du Sud.

Sommaire

GéographieModifier

Câmpina se trouve en Munténie (ou Grande Valachie), dans le nord-ouest du județ, dans la vallée de la Prahova, à son confluent avec la Doftana, dans le piémont des Carpates Courbes (Carpații Curburii), à 29 km au nord-ouest de Ploiești, le chef-lieu du județ et à 80 km au sud de Brașov.

HistoireModifier

La première mention écrite de la ville date de 1503.

Dès 1603, elle obtient le droit à avoir un marché. Sa vocation de ville de négoce sur la route qui relie la Transylvanie à la Valachie s'affirme.

Dès la seconde moitié du XIXe siècle, la ville connaît un essor économique avec l'exploitation du pétrole. En 1864, elle obtient le statut de ville. L'achèvement de la ligne de chemin de fer vers Ploiești en 1879 la conforte dans son importance économique. Câmpina obtient le statut de municipalité en 1894.

En 1895, on y construit la plus grande raffinerie de pétrole d'Europe, la Steaua Română.

En 1897, une petite centrale hydro-électrique est construite sur la Prahova. L'eau courante est installée en 1902 et c'est au tour de l'éclairage public en 1908.

Aujourd'hui encore, une petite quantité de pétrole est extraite de son sol.

PolitiqueModifier

DémographieModifier

ReligionsModifier

Selon le recensement de 2011, la composition religieuse de la commune est la suivante[2] :

EthniesModifier

Selon le recensement de 2011, la commune compte 93,3 % de Roumains, 1,94 % de Roms, 4,45 % dont l'ethnie n'est pas connue et 0,29 % de personnes appartenant à une autre ethnie[3].

Évolution démographique
1897 1912 1950 1977 1992 2002 2011
3 7748 50022 80032 50341 55438 78932 935[3]

ÉducationModifier

 
Le lycée Grigorescu, œuvre de l'architecte Toma T. Socolescu

Câmpina possède cinq lycées, un lycée général, le Collège national Nicolae Grigorescu (datant de 1919) et quatre lycées techniques (dans les domaines de l'énergie, du pétrole, de la construction).

L'École nationale de police Vasile-Lăscar est implantée à Câmpina.

ÉconomieModifier

L'économie repose encore sur le pétrole et les industries qui en dérivent. La ville est aussi un centre de commerces et de services pour la région.

CommunicationsModifier

RoutesModifier

Câmpina est située sur la route nationale DN1 (Route européenne 60) Bucarest-Ploiești-Brașov.

La route régionale DJ100 se dirige vers Băicoi, la DJ214 vers Slănic et la DJ1021 vers la vallée de la Doftana et les montagnes.

Voies ferréesModifier

Câmpina est desservie par la ligne 300 des Chemins de Fer roumains (Căila Ferate Române) Bucarest-Ploiești-Brașov.

Lieux et monumentsModifier

 
Le Musée Grigorescu

PersonnalitésModifier

SportsModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (ro) « Rezultate finale 5 iunie 2016 », sur www.2016bec.ro.
  2. (ro) « Tab13. Populaţia stabilă după religie – judeţe, municipii, oraşe, comune », sur Institutul Național de Statistică din România (consulté le 16 février 2015)
  3. a et b (ro) « Tab8. Populația stabilă după etnie – județe, municipii, orașe, comune », sur recensamantromania.ro.