Brouhot

ancien constructeur automobile

Automobiles G. Brouhot & Cie était un constructeur français d'automobiles et de moteurs [1],[2],[3]

Brouhot
Emblem Brouhot.JPG
Image dans Infobox.
Histoire
Fondation
Dissolution
Cadre
Type
Domaine d'activité
Siège
Pays


Galerie d'imagesModifier

Histoire de l'entrepriseModifier

Charles Brouhot dirigeait une entreprise de fabrication de machines agricoles à Vierzon dans les années 1890. En 1898, il fonde Automobiles G. Brouhot & Cie, également à Vierzon, en tant qu'entreprise indépendante. La production automobile a pris fin en 1911. La société principale est mise en liquidation en 1914. La Société française de Vierzon reprend l'entreprise.

Les modèlesModifier

Le premier modèle avait un moteur à deux cylindres horizontal à l'arrière. En 1903, il y avait le modèle à deux cylindres 10 CV et les modèles à quatre cylindres 15 CV et 20 CV avec moteurs verticaux et transmission par chaîne. Des modèles à quatre cylindres de 10 à 60 ch ont suivi plus tard. En 1906 apparaît le modèle 8 CV à deux cylindres à cardan. Le dernier nouveau modèle 9 CV est apparu en 1908.

Un véhicule de cette marque est visible au Musée de Châtellerault.

Course automobileModifier

En 1903 eut lieu la Course automobile Paris-Madrid. Brouhot a fabriqué une voiture de course unique et y a participé. Le moteur avait une cylindrée de 8013 cm3 et faisait 40 ch. Le véhicule a eu un accident près d'Angoulême. En plus du mécanicien, deux spectateurs sont morts. Sur ce, Brouhot abandonne le sport automobile [2].

MoteursModifier

Les Ateliers P. Sage et Elswick Motor ont utilisé des moteurs intégrés Brouhot.

RéférencesModifier

[1],[2],[3]

  1. a et b Modèle:BibISBN
  2. a b et c Georgano: The Beaulieu Encyclopedia of the Automobile.
  3. a et b Georgano: Autos. Encyclopédie complète. 1885 à nos jours.

Liens externesModifier