Ouvrir le menu principal

Bridget Phillipson

politicien britannique
Bridget Phillipson
Official portrait of Bridget Phillipson crop 2.jpg
Fonctions
Membre du 57e Parlement du Royaume-Uni (d)
Houghton and Sunderland South
depuis le
Membre du 56e Parlement du Royaume-Uni (d)
Houghton and Sunderland South
-
Membre du 55e Parlement du Royaume-Uni (d)
Houghton and Sunderland South
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique
Site web

Bridget Maeve Phillipson [1] (née le ) est une femme politique du parti travailliste britannique élue aux élections générales de 2010 comme député de Houghton et de Sunderland South [2]. Elle a été réélue en 2017.

Sommaire

BiographieModifier

Elle a fait ses études à l'école catholique St Robert of Newminster de Washington, Tyne and Wear, et a ensuite étudié l'histoire moderne au Hertford College, Oxford.

Elle a rejoint le parti travailliste à l'âge de 15 ans[3]. En 2003, elle a été élue coprésidente du Oxford University Labour Club [4] et en 2005, elle a obtenu un baccalauréat spécialisé en histoire moderne.

Entre 2007 et 2010 [5] elle a été directrice de Wearside Women in Need, un foyer pour les femmes victimes de violence domestique.

Carrière politiqueModifier

Après être entrée au Parlement en 2010, à peine âgée de 26 ans, elle a été nommée secrétaire privée parlementaire de Jim Murphy, alors secrétaire d'État fantôme de la Défense[6].

Entre octobre 2013 et septembre 2015, elle a été whip de l'opposition à la Chambre des communes britannique[7].

Elle a été élue à la commission des affaires intérieures en juillet 2010 et est restée membre jusqu'en novembre 2013. Elle a été membre du comité pour la loi relative à la réforme de la défense de 2014[8] et du comité de la procédure de juillet 2010 à octobre 2011. Elle est également membre de la commission sur les élections depuis octobre 2010, ainsi que de la commission des normes et de la commission des privilèges depuis octobre 2017. Elle est actuellement membre du comité des comptes publics et du comité des textes réglementaires européens[9].

De 2010 à 2015, elle a été secrétaire du groupe parlementaire multipartite sur la violence domestique et sexuelle [10] qui a publié le rapport "L'évolution du paysage des services de violence domestique et sexuelle" en février 2015[11].

Députée de l'opposition depuis son arrivée au Parlement en 2010, elle a mené campagne avec succès sur un certain nombre de problèmes locaux, notamment en obligeant le gouvernement à procéder à la reconstruction de l'école Hetton [12]. L'école a finalement été reconstruite et rouverte en 2016 [13].

Lors du Référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne, elle a fait campagne pour rester dans l'UE[14]. En 2018, elle a été l'une des premières députés travaillistes à demander un référendum sur tout éventuel accord[15].

Au sein du parti travailliste, elle a voté pour David Miliband au poste de chef en 2010 [16], pour Yvette Cooper en 2015 [17] et pour Owen Smith en 2016.

RéférencesModifier

  1. « List of Members Returned to Serve in Parliament at the General Election in 2010 », the gazette.co.uk (consulté le 21 octobre 2016)
  2. « Houghton & Sunderland South », BBC News,‎ (lire en ligne)
  3. « Bridget Phillipson », labour.org.uk (consulté le 21 octobre 2016)
  4. « Labour select Bridget Phillipson for Houghton and Sunderland South », Labour North (consulté le 6 mai 2010)
  5. Who's Who 2013, A&C Black of Bloomsbury Publishing plc, (lire en ligne)
  6. « Bridget Phillipson MP: parliamentary activities », parliament.uk, UK Parliament (consulté le 21 octobre 2016)
  7. « Bridget Phillipson MP: Biography », parliament.uk, UK Parliament (consulté le 21 octobre 2016)
  8. « House of Commons Public Bill Committee on the Defence Reform Bill 2013-14 », parliament.uk, UK Parliament (consulté le 17 septembre 2013)
  9. « Bridget Phillipson MP: Biography », parliament.uk, UK Parliament (consulté le 9 novembre 2018)
  10. « Register Of All-Party Groups [as at 30 March 2015]: Domestic and Sexual Violence », parliament.uk, UK Parliament (consulté le 21 octobre 2016)
  11. Siân Hawkins et Katy Taylor, The Changing Landscape of Domestic and Sexual Violence Services, Bristol, Women's Aid (ISBN 9780907817970, lire en ligne)
  12. « Hansard, 9 June 2010 », theyworkforyou.com, UK Parliament (consulté le 3 novembre 2018)
  13. « New school buildings finally open after several setbacks », Northern Echo (consulté le 2 novembre 2018)
  14. « Sunderland - Labour city putting the wind up remain campaign », theguardian.com, Guardian (consulté le 3 novembre 2018)
  15. « Labour Brexit row explodes as northern MPs break ranks with Corbyn and demand new referendum », The Independant,‎ (lire en ligne)
  16. « North MPs back David Miliband for Labour leadership », bbc.co.uk, BBC (consulté le 9 novembre 2018)
  17. « Who’s backing whom and who did endorsers vote to be leader in 2010? », LabourList (consulté le 9 novembre 2018)

Liens externesModifier