Ouvrir le menu principal
Brésiliens
Description de cette image, également commentée ci-après
Immigrants brésiliens à Québec en 2018.

Populations significatives par région
Drapeau du Brésil Brésil 208 846 892 (2018)[1]
Drapeau des États-Unis États-Unis 1 315 000 (2014)[2]
Drapeau du Paraguay Paraguay 349 842 (2014)[2]
Drapeau du Japon Japon 179 649 (2014)[2]
Drapeau du Portugal Portugal 166 775 (2014)[2]
Autres
Régions d’origine Drapeau du Brésil Brésil
Langues Portugais et langues diverses
Religions Catholicisme, protestantisme et croyances diverses
Ethnies liées Européens, Amérindiens, Africains

Les Brésiliens sont les habitants du Brésil, ils sont un peuple cosmopolite composé de plusieurs groupes ethniques.

EthnonymieModifier

Mentionné sous la graphie Brésiliens en 1578 par Jean de Léry, cet ethnonyme est issu de Brésil, nom donné à un pays d'Amérique du Sud parce qu'on en importait du bois appelé « brésil » et auquel a été ajouté le suffixe -ien[3].

En portugais : Brasileiros.

AnthropogéographieModifier

Anthropologie et ethnologieModifier

Au milieu du XVIe siècle, le Brésil colonial était rempli de petites nations dont les unes habitaient au milieu des forêts et des montagnes, et les autres dans des plaines ou au bord des rivières. S'il s'en trouvait qui eussent des demeures fixes, un plus grand nombre encore errait de région en région[4]. La plupart n'avaient aucune communication entre elles et leurs langues étaient différentes ; plusieurs qui n'étaient pas divisées par des guerres continuelles, l'étaient par des haines et des jalousies héréditaires. On en voyait qui vivaient de leur chasse et de leur pêche, ainsi que d'autres qui cherchaient leurs aliments dans l'agriculture[4]. Toutes ces causes et cent autres devaient avoir introduit des différences très considérables dans les occupations et dans les coutumes de ces peuples ; mais un examen réfléchi fit connaître que, malgré la diversité de quelques nuances distinctives, le fond du caractère était entièrement le même[4]. Au XVIIIe siècle, les autochtones du Brésil sont en général de la taille des Européens mais ils sont moins robustes, ils ont aussi moins de maladies. Leurs cheveux ne blanchissent que rarement et, avant d'avoir vu des Européens, ils ne connaissaient aucune espèce de vêtement[4].

 
Principaux groupes ethniques du Brésil au XXe siècle.

Vers 1804, la population du Brésil, qui n'est un peu concentrée que sur les côtes et dans les districts des mines, s'élève tout au plus à cinq millions d'individus, dont un quart à peine est d'origine européenne[5]. Vers 1844, le Brésil renferme 5 340 000 habitants, parmi lesquels on compte à peu près un cinquième de Portugais[5]. À la même époque, à l'exception des domestiques, des esclaves et des mendiants, tous les Brésiliens jouissent des mêmes droits civils et politiques. La liberté individuelle et religieuse, le libre exercice de l'industrie et la liberté limitée de la presse sont consacrés par la constitution[5].

En 2010, la population brésilienne se compose de 91 051 646 blancs, 82 277 333 métisses, 14 517 961 noirs, 2 084 288 asiatiques, 817 963 indigènes et 6 608 individus non déclarés, soit un total de 190 755 799 personnes[6].

Régime alimentaireModifier

Article détaillé : Cuisine brésilienne.

Migrations et diasporaModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en)South America :: Brazil — The World Factbook - Central Intelligence Agency
  2. a b c et d (pt)Estimativas RCN2014
  3. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Brésiliens » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  4. a b c et d Guillaume-Thomas Raynal, Histoire philosophique et politique des établissemens & du commerce des Européens dans les deux Indes, nouvelle édition, tome 3, Amsterdam, 1773
  5. a b et c Auguste Wahlen, Mœurs, usages et costumes de tous les peuples du monde : Afrique - Amérique, Bruxelles, librairie Historique-Artistique, 1844
  6. (pt) IBGE, Resultados do Universo do Censo Demográfico 2010 (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie complémentaireModifier

  • Gilles Maréchal, Le Brésil et les Brésiliens : guide de découverte, L'Harmattan, 1995 (ISBN 2738432050)
  • Richard Marin, Les mots du Brésil, Presses Universitaires du Mirail, Toulouse, 2011
  • Marie Naudasher, Les Brésiliens : lignes de vie d'un peuple, Ateliers Henry Dougier, 2014 (ISBN 9791093594231) ; version enrichie, 2015 (ISBN 9791093594712)
  • Raymond Pébayle, Les Brésiliens pionniers et bâtisseurs, Flammarion, 1989 (ISBN 2082128032)
  • Natasha Prevost, Les Brésiliens et la vie au Brésil, Ulysse, 2012 (ISBN 2765800413 et 9782765800415)
  • Sylvain Souchaud, Pionniers brésiliens au Paraguay, Karthala, 2002 (ISBN 2845862946 et 9782845862944)
  • André Thevet, Le Brésil et les Brésiliens, presses universitaires de France, 1953

Articles connexesModifier

Liens externesModifier