Bonifazio Asioli

compositeur italien
Bonifazio Asioli
Description de cette image, également commentée ci-après
Bonifazio Asioli

Naissance
Correggio
Drapeau du Duché de Parme Duché de Parme
Décès (à 62 ans)
Correggio
Drapeau du Duché de Modène Duché de Modène
Activité principale Compositeur, maître de chapelle
Style Musique classique
Activités annexes directeur de conservatoire
Maîtres Padre Martini
Enseignement Conservatoire Giuseppe Verdi

Bonifazio Asioli est un compositeur italien né à Correggio le et mort dans la même ville le .

BiographieModifier

Appartenant à une famille de musiciens, à l'âge de six ans, il était déjà capable d'écrire une "Messe en Ré" et de la diriger lui-même dans l'église de Saint-Quirin à Correggio, près de Reggio Emilia, alors dans le duché de Parme. Plus tard, il est devenu l'élève de Angelo Morigi, premier violon de la Cour de Parme et auteur d'un traité sur le contrepoint[1]. Il a poursuivi ses études à Venise, Ferrare et Bologne, où, pendant quelques mois, il a été l'élève du Padre Martini.

Jeune, le 14 mars 1786, il a été nommé maître de chapelle à Correggio. Il est l'auteur d'opéras (La Contadina vivace, La volubile, La discordia, l ratto di Proserpina, Le nozze in villa, etc). Il excellait, cependant, dans la musique sacrée (plusieurs messes, des antiennes, des litanies, des motets, etc.) et instrumentale (cinq symphonies, de la musique de chambre, des sonates pour divers instruments, etc).

En 1808 il a été nommé Directeur du "R. Conservatorio di Musica" de Milan, récemment créé, l'actuel Conservatoire Giuseppe Verdi. Il a écrit également des traités de théorie de la musique[2] et des ouvrages d'enseignement[3].

RéférencesModifier

  1. Angelo Morigi (pubblicato da B. Asioli), Trattato di contrappunto fugato, Milan, Ricordi,
  2. Bonifazio Asioli, Il trattato d'armonia, Milan, Ricordi,
  3. Bonifazio Asioli, Principi elementari di musica adottati dal R. Conservatorio di Milano per le ripetizioni giornaliere degli alunni compilati da B. Asioli., Gênes, Tipografia Tessera,

BibliographieModifier

  • Girolamo Tiraboschi, Notizie biografiche in continuazione della biblioteca modenese del cavalier abate Girolamo Tiraboschi, "Bonifazio Asioli", Reggio: Tipografia Torreggiani & Co., 1833-1837, tomo II, pp. 3 – 47 [1]
  • Theodore Baker et Nicolas Slonimsky (trad. Marie-Stella Pâris, préf. Nicolas Slonimsky), Dictionnaire biographique des musiciens [« Baker's Biographical Dictionary of Musicians »], t. 1 : A-G, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », (réimpr. 1905, 1919, 1940, 1958, 1978), 8e éd. (1re éd. 1900), 4728 p. (ISBN 2-221-06510-7), p. 138

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :