Ouvrir le menu principal

Bernard Ceysson

historien et conservateur de musée français
Bernard Ceysson
Bernard Ceysson.jpg
Bernard Ceysson
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Bernard Ceysson (né à Saint-Étienne en 1939) est, notamment en France, un acteur important[1] de l'art contemporain depuis la fin des années 1960, historien, conservateur de musée, commissaire d'exposition, il fut aussi directeur des musées de Saint-Étienne et du musée national d'art moderne.

Auteur et coauteur d'ouvrages sur l'art et les artistes, Bernard Ceysson est aujourd'hui galeriste.

Sommaire

BiographieModifier

Bernard Ceysson, né à Saint-Étienne, fait ses études dans cette même ville et à Lyon.

C'est dans sa ville de naissance, en août 1967, qu'il prend la direction[2] du musée d'art et d'industrie, après le départ de Maurice Allemand[3] qui a déjà mis en place « les bases de la collection moderne du musée ». Bernard Ceysson va poursuivre et amplifier ce mouvement en réorganisant les collections et en initiant une politique[2] d'animation et d'acquisition résolument orientée vers l'art moderne et contemporain qui permettra l'acquisition d'œuvres de : « Picabia, Schwitters, Alexandra Exter, Magnelli, Hélion... ; Dubuffet, Fautrier, Soulages, Bram Van Velde... ; Klein, Warhol, Dine, Stella, Judd, LeWitt, Viallat et les artistes français du groupe Support-Surface... ». En 1973-74 il est le commissaire de l'exposition « Nouvelle Peinture en France : pratiques/théorie » qui consacre[4] l'expérience du groupe Supports-Surfaces au moment de sa dissolution.

Au début des années 1980, il est l'un des principaux acteurs du projet pour un nouveau musée consacré à a la mise en valeur d'une collection de plus en plus à l'étroit. Néanmoins il va accepter de prendre la direction du musée national d'art moderne au centre Georges Pompidou à Paris, mais il n'y fera qu'un bref passage[5] d'un an de septembre 1986 à octobre 1987. Durant cet intervalle parisien, il est entre autres, l'auteur de la préface du catalogue[6] « Vincent Corpet, Marc Desgrandchamps, Pierre Moignard » sur l'exposition présentée par deux jeunes conservateurs Fabrice Hergott et Didier Ottinger, dans les galeries contemporaines du musée. Il retourne à Saint-Étienne prendre la direction des musées de la ville et juste à temps pour l'inauguration et l'ouverture au public[7] (10 décembre 1987) du nouveau musée d'art moderne.

PublicationsModifier

CataloguesModifier

  • Aspects de la figuration depuis la guerre, préface par Maurice Allemand, éd. musée d'art et d'industrie, 1968, 72 p.
  • Après le Classicisme, avant-propos de Georges Michard et Bernard Ceysson, textes de Jacques Beauffet, Didier Semin et Anne Dary-Bossut, musée d’art et d’industrie, Saint-Étienne, 1981
  • « Bioulès ou le réalisme abstrait », dans Vincent Bioulès, Jalons, 40 ans de peinture, CRAC Alsace, Altkirch, 1999

ArticlesModifier

OuvragesModifier

RéférencesModifier

NotesModifier

  1. Philippe Piguet, Bernard Ceysson, du musée d'Art moderne de Saint-Étienne à la galerie IAC, dans l'Œil, n° 578, mars 2006. texte intégral (consulté le 8 juin 2010).
  2. a et b Site Mam Saint Étienne, 1967-1987 lire en ligne (consulté le 8 juin 2010).
  3. Site MAM Saint Étienne, 1947-1967, Maurice Allemand … lire en ligne (consulté le 8 juin 2010).
  4. Site Persée, Étienne Fouilloux, « Épitaphe pour une avant-garde » dans Vingtième Siècle, revue d'histoire, N°32, octobre-décembre 1991, pp. 81-83 texte intégral (consulté le 8 juin 2010).
  5. Centre Pompidou, archives chronologie, voir 1986-1987 lire en ligne (consulté le 8 juin 2010).
  6. Vincent Corpet, Marc Desgrandchamps, Pierre Moignard, préface de Bernard Ceysson, textes de Fabrice Hergott et Didier Ottinger, édité à l'occasion de l'exposition collective dans les galeries contemporaines du Musée national d'art moderne, Centre Georges Pompidou, Paris, 1987, 63 p.
  7. Site Mam Saint-Étienne, 1987 lire en ligne (consulté le 8 juin 2010).

ArticlesModifier

  • Philippe Piguet, « Bernard Ceysson, du musée d'Art moderne de Saint-Étienne à la galerie IAC », dans l'Œil, no 578, mars 2006, texte intégral (consulté le 8 juin 2010)
  • « Bernard Ceysson », La Fabrique des idées, 2 septembre 2006, lire en ligne (consulté le 8 juin 2010)
  • « Entretien avec Bernard Ceysson », Architecture & Bâtiment, article intégral (consulté le 8 juin 2010)
  • * Harry Bellet, "Bernard Ceysson, du musée au marché, pour 'oublier que la carrosserie vieillit'", Le Monde, 29 juillet 2011, article intégral

Voir aussiModifier