Ouvrir le menu principal

Berlinde de Meerbeke

Sainte Berlinde
Image illustrative de l’article Berlinde de Meerbeke
Sainte Berlinde, moniale et ermite
Sainte
Naissance date inconnue (Xe siècle)
Brabant Drapeau de la Belgique Belgique
Décès entre 936 et 941 
Meerbeke Drapeau de la Belgique Belgique
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Vénérée à Meerbeke
Fête 3 février
Attributs Calice

Sainte Berlinde (ou Berlende), née à une date inconnue et décédée à Meerbeke (Belgique) entre 936 et 941, est une religieuse ermite brabançonne. Liturgiquement elle est commémorée (localement) le 3 février.

Sommaire

Vie de sainte BerlindeModifier

La Vita S. Berlendis est un écrit d’Hugues de Fosses qui date des environs de 1050. Il est difficile d’en séparer les éléments biographiques certains des légendes qui sont attachées à la personne de Berlinde. Berlinde serait la fille d’Odelard, un comte du ‘Pagus de Brabant’ du temps de Wigéric, duc de Lotharingie. Sa mère serait la sainte Nona de Meerbeke, une cousine de saint Amand.

Berlinde aurait été déshéritée par son père, un lépreux qui se serait fâché de voir que les siens lavaient sa tasse après qu’il l’eut utilisée. Dans un accès de colère il transfère tous ses biens à l’abbaye de Nivelles. Déshéritée, Berlinde doit se réfugier dans un monastère de Moorsel (Flandre orientale). Odelard, fut peut-être un seigneur de guerre au service du duc Wigéric de Lotharingie (mort en 922 ou 923). Il serait mort entre 919 et 924.

À la mort de son père Berlinde serait revenue à Meerbeke, y vivant comme religieuse ermite (ou recluse ?) avec des compagnes dans l’église Saint-Pierre (fondée par son père) et est morte probablement entre 936 et 941, 17 ans après la mort de son père.

Éditions de la Vita S. BerlendisModifier

 
La chapelle Sainte-Berlinde, à Meerbeke

CulteModifier

Iconographiquement sainte Berlinde est généralement représentée en moniale bénédictine tenant un calice à la main, une probable référence à l'incident de la tasse de son père lépreux. Elle est vénérée dans l'église paroissiale de Meerbeke, village où se trouve également une chapelle publique qui lui est dédiée.

BibliographieModifier