Berehove

ville en Ukraine

Berehove
(uk) Берегове
Blason de Berehove
Héraldique
Drapeau de Berehove
Drapeau
Berehove
La rue piétonne et le temple réformé
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Oblast Flag of Transcarpathian Oblast.svg Oblast de Transcarpatie
Maire Zoltan Babiak
Code postal 90200
Indicatif tél. +380 3141
Démographie
Population 24 038 hab. (2016)
Densité 1 265 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 12′ nord, 22° 39′ est
Altitude 115 m
Superficie 1 900 ha = 19 km2
Divers
Fondation 1063
Statut Ville depuis 1247
Ancien(s) nom(s) Beregszász
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Berehove
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Berehove
Géolocalisation sur la carte : oblast de Transcarpatie
Voir sur la carte topographique de l'oblast de Transcarpatie
City locator 14.svg
Berehove
Liens
Site web www.bereg.net.ua/bereg/ukr

Berehove (en ukrainien : Берегове) ou Beregovo (en ruthène: Берегово; en hongrois : Beregszász ; en tchèque et slovaque : Berehovo ; yiddish : בערעגסאז, beregsaz ; en allemand : Bergsaß) est une ville de l'oblast de Transcarpatie, en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Berehove. Sa population s'élevait à 24 038 habitants en 2016.

GéographieModifier

Berehove est située près de la frontière hongroise, à 51 km au sud-est d'Oujhorod et à 623 km au sud-ouest de Kiev[1].

HistoireModifier

Au XIe siècle, apparaît un premier établissement sous le nom de Lampertháza ou Luprechtháza (du hongrois háza « maison/domaine de » et du nom de Lampert, fils de Béla Ier), qui est pris par les Mongols et détruit en 1240-1241. La ville est rebâtie et nommée pour la première fois Beregszász (graphie Beregzaza, 1284) en référence aux habitants saxons (en hongrois szász), devenant en 1271 le chef-lieu du comitat de Bereg. Depuis 1342, elle est une ville royale libre. En 1566, elle est à nouveau dévastée par les Mongols, en 1657 par les Polonais et en 1686 par les Hongrois insurgés contre les Habsbourg, les "Kuruc".

Alors que les Ottomans occupent la majeure partie de l'Europe centrale, la Haute-Hongrie reste dans le Royaume de Hongrie (1538–1867). Jusqu'en 1918, la ville (nommée Beregszász) fait partie de l'Empire d'Autriche, dans la province de Hongrie en 1850 [2] ; après le compromis de 1867, dans la Transleithanie, au Royaume de Hongrie, capitale du comitat de Bereg.

Après l'effondrement de l'Autriche-Hongrie, en 1918, la Ruthénie est confiée à la Tchécoslovaquie (partie de la Ruthénie subcarpatique) par les Alliés en , à la condition que lui fût accordé un statut d'autonomie[3].

La Ruthénie est rendue à la Hongrie le (la partie sud, à la suite du Premier arbitrage de Vienne), le reste le .

Pendant la Seconde Guerre mondiale, après la Pâque juive de 1944, les Juifs de la ville et des alentours furent regroupés dans le ghetto de la ville par les occupants allemands, puis déportés vers le camp d'extermination d'Auschwitz.

Depuis 1945, Berehove fait partie de l'Ukraine, d'abord dans le cadre de l'Union soviétique, depuis 1991 de l'Ukraine indépendante.

PopulationModifier

DémographieModifier

Recensements (*) ou estimations de la population[4] :

Évolution démographique
1900 1959* 1970* 1979* 1989* 2001*
12 93325 73027 30829 01330 15726 735
2011 2012 2013 2014 2015 2016
24 58024 50524 44824 37124 27324 038

NationalitésModifier

En 1910, la ville comptait 12 933 habitants, dont 12 432 Hongrois (96 %), 221 Ruthènes (1,7 %) et 140 Allemands (1,1 %). La grande majorité des habitants sont calvinistes, fidèles de l'Église réformée de Subcarpathie.

En 2004, la population s'élevait à 26 100 habitants, répartis entre les nationalités suivantes[5] :

ÉconomieModifier

Le sous-sol est riche, exploité dans une mine de kaolin mais aussi les :

TransportsModifier

Berehove se trouve à 65 km d'Oujhorod par la gare du chemin de fer et à 72 km par la route.

Lieux culturelsModifier

JumelagesModifier

La ville de Berehove est jumelée avec :

Notes et référencesModifier

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. (en) Edwin Mueller, Handbook of Austria and Lombardy-Venetia Cancellations on the Postage Stamp Issues 1850-1864, Vienne, 1961.
  3. André et Jean Sellier, Atlas des peuples d'Europe centrale, Paris, Éditions La Découverte, 1991, p. 113.
  4. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(uk) « Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2010, 2011 et 2012 », sur database.ukrcensus.gov.ua« Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2011, 2012 et 2013 », sur database.ukrcensus.gov.ua
  5. Office des statistiques d'Ukraine [1]
  6. numéro : 21-102-0001.
  7. numéro : 21-101-0008.
  8. numéro : 21-102-0019.
  9. numéro : 21-102-0005.
  10. numéro : 21-102-0006.

Liens externesModifier